Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La Santé environnementale : une science nouvelle ?
La Santé environnementale : une science nouvelle ?
note des lecteurs
date et réactions
28 octobre 2009
Auteur de l'article
Béatrice de Reynal, 207 articles (Nutritionniste)

Béatrice de Reynal

Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
207
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La Santé environnementale : une science nouvelle ?

La Santé environnementale : une science nouvelle ?

L’impact de l’environnement sur la santé humaine fait son apparition, et le gouvernement en tient compte. L’épidémie de cancers et d’allergies sont en augmentation depuis 20 ans.... Découvrir le rôle de l’environnement sur ces chiffres est politique et concerne aussi bien les élus que les sociétés.

La Santé environnementale : une science nouvelle ?Le premier congrès Européen sur les pathologies environnementales aura lieu en France, les 9 et 10 octobre prochain. Des experts en cancérologie, nutrition, endocrinologie, allergologie et seront aux côtés des spécialistes de santé environnementale. La secrétaire d'État à l'Écologie, Chantal Jouanno, fait une place à la santé dans le Grenelle de l'Environnement. C'est elle qui a fait interdire la vente de téléphones portables aux enfants jusqu'à leur entrée au collège car ces ondes électromagnétiques peuvent endommager le cerveau en pleine construction à cet âge. L'Afsset (l'agence française de sécurité sanitaire de l'environnement) prend corps : le principe de précaution devrait prendre de l'ampleur grâce à leurs dernières recommandations liées à l'explosion des cancers. Différentes pollutions ont gagné du terrain ces dernières décennies. Des chercheurs de l'Inserm viennent de démontrer que les agriculteurs utilisant des pesticides voyaient doubler le risque de contracter la maladie de Parkinson, la deuxième maladie neuro-dégénérative la plus fréquente après la maladie d'Alzheimer. L'Afsset vient de rendre son 'avis' sur les cancers et l'environnement. Contrairement à la position de l'Académie de Médecine qui attribue seulement l'environnement à 1 % des cancers, l'Afsset n'avance pas de pourcentage exact, mais évoque jusqu'à 90 % le risque environnemental pour les cancers chez l'enfant et jusqu'à 50 % pour plusieurs cancers chez l'adulte. En effet, une étude épidémiologique sur les cancers et les leucémies de l'enfant tend à montrer un lien entre l'utilisation domestique de pesticides et le développement de leucémie. De nombreuses équipes de recherche étudient les liens possibles entre des expositions environnementales et certains types de cancers de l'enfant, comme ceux touchant le sang et le cerveau. Seule l'exposition aux radiations ionisantes est reconnue comme cancérogène certain. D'autres facteurs, tels que les champs électromagnétiques d'extrêmement basse fréquence, les pesticides et la pollutionatmosphérique générée par le trafic automobile sont suspectés.
 
Merci au Monde 
 
Reconsidérer le terme environnement dans son sens large est l'une des nouvelles missions des scientifiques car l'environnement, c'est aussi la nutrition comme tout ce qui est en interaction avec l'organisme humain.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté