Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La naturopathie, médecine non conventionnelle
La naturopathie, médecine non conventionnelle
note des lecteurs
date et réactions
31 mai 2013

La naturopathie, médecine non conventionnelle

La naturopathie, médecine non conventionnelle

La naturopathie appartient à la catégorie des médecines non conventionnelles et s’inscrit dans le large panel de la médecine intégrative. Mais en quoi cela consiste ?

La naturopathie est un ensemble de techniques naturelles qui nous permet de préserver et d’améliorer notre santé. Comme s’il avait une grande boîte à outils, le naturopathe pioche dans les différentes techniques pour répondre au mieux aux besoins de la personne venue le consulter. Non pas pour effacer les bobos, les gênes et les sensations désagréables mais plutôt pour comprendre ensemble d’où vient l’inconfort. L’organisme tend toujours vers l’équilibre, même si celui-ci est parfois précaire, et le consultant, accompagné de son naturopathe, va aider le corps à retrouver lui-même son bel équilibre.
 
Cela comprend l’alimentation et l’hygiène de vie : se nourrir le plus correctement possible, bouger, respirer, penser positivement, etc. Cela passe tout d’abord par un changement progressif d’alimentation. On constate que nos habitudes alimentaires nous apportent une alimentation carencée, pauvre en nutriments. Or, les nutriments sont nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme. Une alimentation hypotoxique donc, largement plus vivante, des légumes, des fruits, des couleurs, de la diversité et du cru, plus complète, les aliments raffinés tels que les céréales (pain, pâtes, gâteaux, etc.) et le sucre sont privés de leurs minéraux et ont donc un index glycémique très élévé, moins carnée, la viande est fortement acidifiante et plus naturelle, tournée vers le bio ou les légumes et fruits sans pesticides et conservateurs notamment.
 
Mais la santé, c’est aussi bouger, marcher, faire du sport. Nos vies sont essentiellement sédentaires et nos métabolismes internes donc fortement ralentis. Il est donc important de garder un mouvement quotidien et plusieurs fois dans la semaine, une activité plus sportive. Bien respirer est également une considération majeure du naturopathe. Il faut savoir que la respiration permet les échanges gazeux et influe sur la chimie du corps (transport de l’oxygène et des nutriments). Cependant sans plaisir, petits bonheur, sourire intérieur et belles pensées, le reste n’est rien. L’état psychologique dans lequel on se trouve a des effets sur le fonctionnement général tant au niveau physique qu’au niveau plus émotionnel.
 
Changer son alimentation et son hygiène de vie peut faire peur. Cela demande certes de la volonté d’aller mieux et d’être responsable de sa santé. Le changement se fait progressivement en cuisinant différemment et en remplaçant les plaisirs par d’autres. Et puis, ce n’est pas avoir une alimentation parfaite qui est important, mais c’est le contentement d’un repas partagé, d’habitudes plus saines et respectueuses de soi-même et de son environnement. C’est tendre à…
 
Pour Daniel Kieffer, naturopathe, directeur du CENATHO (école de naturopathie) et président de la FENAHMAN (fédération de naturopathie) : « il n’est jamais trop tard pour améliorer son terrain »
 
Plus d’informations :
Ecouter l’interview de Daniel Kieffer :
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté