Accueil du site
> Santé Naturelle
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La bugle ou ivette musquée (Ajuga iva L. Schreb.) : une plante hypotensive, hypoglycémiante et hypolipidémiante
La bugle ou ivette musquée (Ajuga iva L. Schreb.) : une plante hypotensive, hypoglycémiante et hypolipidémiante
note des lecteurs
date et réactions
18 septembre 2015
Auteur de l'article
Bernard Sudan, 31 articles (Rédacteur)

Bernard Sudan

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
31
nombre de commentaires
1
nombre de votes
2

La bugle ou ivette musquée (Ajuga iva L. Schreb.) : une plante hypotensive, hypoglycémiante et hypolipidémiante

La bugle ou ivette musquée (Ajuga iva L. Schreb.) : une plante hypotensive, hypoglycémiante et hypolipidémiante

C’est lors d’une randonnée dans les Alpilles que j’ai eu la chance de rencontrer de belles fleurs mauves qui m’ont interpellé. Aussi je me suis empressé de les photographier afin d’en savoir un peu plus et éventuellement de connaître leurs vertus médicinales. J’étais au pied du Pas du Cerf et je ne me doutais pas que cette plante était bien connue au Maroc, en Algérie et dans le Maghreb pour ses vertus hypotensives, hypoglycémiantes et hypolipidémiantes entre autres.

Après son identification, il fallait retrouver comment la population locale l’utilisait depuis bien longtemps, par exemple en infusion ou en gouttes après avoir pilé les feuilles. En général, on boit une infusion après le repas une fois par jour contre le diabète, l'hypertension artérielle et les rhumatismes. L'ivettte musquée a aussi des propriétés médicinales pour moduler le cholestérol ce qui pourrait éviter les effets secondaires des médicaments classiques comme les statines.

On peut retrouver l’utilisation par les populations locales au Maroc, également en Algérie et dans le Maghreb avec cette ivette musquée ou chendgoura .

Une recherche s’imposait également pour déterminer les composants pharmacologiques actifs qui permettent à cette plante d’avoir autant de vertus médicinales :

Les principaux composants de la plante ont été isolés :

  • Flavonoïdes (flavones) : quercétine, lutéoline, chrysoériol, apigénine, naringénine
  • Tanins
  • Saponosides
  • Acides phénoliques
  • Caféine
  • Principes amers

Les multiples indications de la plante sont maintenant bien connues :

  • Les études pharmacologiques montrent des activités antiulcéreuses, hypoglycémiante et anti-inflammatoire
  • Astringente, assèche les écoulements, facilite la cicatrisation, antiseptique
  • Anti-rhumatismale
  • Anti-hypertensive
  • Antidiabétique
  • Antigoutteuse
  • Diurétique et antispasmodique
  • Fébrifuge et tonique
  • Sédative

Je voulais ainsi montrer que les plantes rencontrées lors de randonnées peuvent nous aider dans notre vie quotidienne pour moduler des dysfonctionnements de l’organisme humain et que des pratiques connues et utilisées depuis fort longtemps par des populations proches de la nature pouvaient nous aider pour solutionner tranquillement sans effets secondaires des maux de la vie quotidienne comme l’hypertension, le diabète ou l’hypercholestérolémie.

Bernard Sudan
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté