Accueil du site
> Dossiers > Japon et Crise Nucléaire
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’iode, la thyroïde, le nucléaire... mise au clair
L'iode, la thyroïde, le nucléaire... mise au clair
note des lecteurs
date et réactions
6 avril 2011
Auteur de l'article
Remedeo, 34 articles (Site internet)

Remedeo

Site internet
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
34
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

L’iode, la thyroïde, le nucléaire... mise au clair

L'iode, la thyroïde, le nucléaire... mise au clair

Quel est le produit qui s’arrache dans les pharmacies et sur le web en ce moment ? L’iode bien sûr ! (l’iPad n’étant pas encore vendu en pharmacie ;-) )

Petits rappels sur l’iode, la thyroïde, les risques et tout ça…

Qu’est-ce que l’iode ?

L’iode est un minéral indispensable au bon fonctionnement de notre organisme qui en contient 15 à 20 mg à l’âge adulte.

Chez l’adulte, un apport quotidien de 100 à 150 microgrammes est recommandé pour éviter une carence et une hypothyroïdie. L’enfant a besoin de 50 à 100 microgrammes quotidiens et la femme enceinte en a un besoin accru (de 120 à 200 microgrammes). Pourtant, on estime que l’apport quotidien en iode en France est seulement de 60 à 100 microgrammes.

L’iode est très important pour le développement des enfants : une carence entraine des retards mentaux.

Qu’est ce que la thyroïde ?

Thyroide

La thyroïde est une glande endocrine (c’est à dire qu’elle produit des hormones libérées dans le corps) en forme de papillon qui est située sous la pomme d’Adam, devant la trachée. Elle est contrôlée par l’hypophyse qui régule ainsi la sécrétion des hormones thyroïdiennes. En effet, la quantité d’hormones circulant dans le sang va indiquer à l’hypophyse à quel moment il faut en sécréter de nouvelles.

http://remedeo-leblog.typepad.com/....http://remedeo-leblog.typepad.com/....Fonctionnement de la thyroïde 
L’iode se fixe sur la thyroïde pour être utilisée dans la synthèse des hormones. Selon le nombre d'éléments Iode fixés l'hormone sécrétée s'appelle T3 (3 iodes) ou T4 (4 iodes).

Quelles sont les pathologies liées à la thyroïde ?

En cas d’excès d’iode dans le corps il y a une surproduction d’hormones thyroïdiennes, appelée hyperthyroïdie, qui se traduit par une baisse de la TSH (qui s’explique par une hypostimulation de l’hypophyse qui réagit à l’excès d’hormones thyroïdiennes).

A l’inverse, une carence d’iode est responsable d’une sous-activité de la thyroïde appelée hypothyroïdie et d’une augmentation de la TSH (qui s’explique par une hyperstimulation de l’hypophyse qui réagit au manque d’hormones thyroïdiennes). Un goitre peut également apparaître, signe évocateur d’une hypothyroïdie.

Où trouve-t-on de l’iode ?

L’iode se trouve dans l'alimentation :Sel iodé

  • le sel. Depuis les années 1960 le sel de table a été supplémenté en sel car la population française était alors carencée.
  • le poisson : saumon, morue...
  • les crustacés, principalement les huitres.
  • les lardons et les oeufs sont les animaux non marins les plus riches en iode (on notera que le saumon en contient 10 fois plus).
  • et l'aliment contenant le plus d'iode : l’huile de foie de morue !

De plus, certains aliments inhibent la captation d’iode par la thyroïde. S’ils sont consommés en quantité très importante ils peuvent provoquer des hypothyroïdies. C’est le cas des légumes crucifères (choux, radis) ou de l’arachide.

Dans des pays comme le Japon où la consommation d’algues, riches en iode, est fréquente on a des cas d’hyperthyroïdie. De plus, la proximité de la mer favorise l'inhalation d'iode, et les populations de bord de mer sont moins sujettes à l'hypothyroïdie.

Que faire en cas de risque nucléaire ?

L’iode qui entre dans le corps (par inhalation ou ingestion) se fixe de suite sur la glande thyroïde qui en est avide. 
Que l’iode soit radioactif ou non l’attraction est la même. Seulement les récepteurs à l’iode présents sur la thyroïde sont en nombre limité, et ils peuvent être saturés. C'est ce qui se passe lors de l’administration de comprimés d’iode : l’iode radioactif entrant dans le corps ne peut alors pas être fixé sur la glande, et il sera naturellement éliminé dans les urines.

Iode

Il n’est pas nécessaire et il est même dangereux de consommer de l’iode en grande quantité, par l’alimentation comme par les suppléments (type comprimés). En effet, une hyperthyroïdie entraine des symptômes qui peuvent avoir de graves conséquences : accélération du rythme cardiaque (tachycardie), nervosité, diarrhée, transpiration excessive, irritabilité, perte de poids, goitre…Huile de foie de morue

En résumé, en cas de nuage hyper radioactif il faut faire confiance aux autorités qui indiqueront le temps venu la conduite à tenir. Mais retenez qu'en cas de pénurie de comprimés d'iode il faut se ruer sur l'huile de foie de morue !

Anne-Claire

L'équipe de Remedeo
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté