Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
J’ai peur de ma balance à l’approche des Fêtes !
J'ai peur de ma balance à l'approche des Fêtes !
note des lecteurs
date et réactions
6 décembre 2012 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Cabinet HomeGaia, 5 articles (Rédacteur)

Cabinet HomeGaia

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
5
nombre de commentaires
0
nombre de votes
2

J’ai peur de ma balance à l’approche des Fêtes !

J'ai peur de ma balance à l'approche des Fêtes !

Les voici, les voilà les Fêtes de fin d’année !

Les tentations sont partout et je vois déjà les regards inquiets de certain(e)s à l’idée de garder la ligne malgré les mets succulents qui vont se succéder sous leur nez jour après jour…

On en a tous très peur de ces quelques kilos d’après les fêtes et surtout des efforts qui semblent insurmontables pour retrouver la ligne en janvier (ou pas !). Pour passer les Fêtes sans encombres, suivez ces quelques conseils tout simples pour, à la fois bien digérer des repas bien trop lourds pour nos capacités digestives, éviter les ballonnements, gaz et grande fatigue digestive et éviter de prendre du poids pendant les fêtes.

Il est clair, que ce n’est pas lorsque l’on est invité ou qu’on célèbre de grands événements qu’il faut se « mettre au régime » et se restreindre. Et le corps n’aime pas qu’on le restreigne, parce qu’on le frustre et qu’il se venge ensuite en compensant ! Si vous vous restreignez trop au lieu de vous faire plaisir, vous allez d’autant plus craquer ensuite. Mieux vaut donc prévenir et habituer votre corps non pas au régime mais à une certaine hygiène de vie globale.

Concrètement, lors de gros repas, il est clair qu’il ne faut pas se goinfrer à table ; gardez à l’esprit que vous serez mal dans votre peau si vous abusez, quel que soit l’abus. Mais ne vous privez pas pour autant ! Écoutez-vous, mangez ce qui vous fait plaisir mais sachez décrypter les messages « stop » de votre corps.

 

 

Parallèlement, pour soutenir et aider votre digestion surmenée, tournez-vous vers de petites aides toutes simples et qui vous changeront la vie !

La première chose à faire, est de prendre des probiotiques aux alentours des fêtes, faites-vous une petite cure de trois semaines. 1 gélule ou 1 sachet selon la marque, soit le matin à jeun au réveil ou le soir au coucher, au moins 3 heures après le repas. Ces probiotiques vont vous permettre de renforcer votre flore intestinale en prévention des gros repas à venir, ils renforceront par la même occasion votre système immunitaire qui est souvent mis à rude épreuve lorsque l’on mange trop.

Pour la période vraiment « gros repas », soutenez votre système digestif en lui apportant des enzymes complémentaires, qui vous permettront de digérer beaucoup plus facilement. Exit ballonnements, gaz et fatigue extrême… ! Vous trouverez en boutique diététique des ampoules composées d’un mélange de papaïne et de bromélaïne (qui sont extraites de la papaye et de l’ananas) avec des plantes et huiles essentielles digestives à prendre selon le besoin avant et/ou après le repas.

Concernant les tisanes digestives, elles pourront également vous aider, mais attention à quel moment de la journée vous les consommez ! Contrairement à la pratique habituelle, il serait préférable d’en boire une tasse avant le repas plutôt qu’après, afin de ne pas noyer votre repas et vos précieuses enzymes digestives (naturellement présentes dans l’alimentation aussi). Les plantes et les chaleur qu’elle procurera seront tout à fait bénéfiques.

De même, évitez de boire beaucoup d’eau en même temps que le repas, mais buvez plutôt en dehors des repas. Et gardez à l’esprit ce petit truc concernant l’alcool : buvez 1 verre d’eau pour chaque verre d’alcool si vous voulez terminer la soirée frais et dispo !

En ce qui concerne le risque de prendre du poids pendant les fêtes, comme évoqué plus haut, ce n’est pas pendant les gros repas que vous pourrez faire grand chose si ce n’est ne pas abuser tout simplement. En revanche, vous avez toutes les cartes en mains pour les repas autour : la veille, le lendemain, le soir après un gros repas de famille. C’est précisément lors de ces repas-là que vous allez pouvoir vous alléger soit en prévoyant le coup, soit en limitant les calories après pour mettre votre système digestif un peu au repos.

Sur ces repas, mangez léger, faites le plein de légumes et limitez les viandes et les sauces, vous en aurez suffisamment en famille. Ayez le réflexe Monodiète : juste une soupe de légumes ou une compote de pommes feront largement l’affaire pour un repas du soir, surtout si vous êtes sortis de table à 16 ou 17 heures… Voire même juste une infusion, un jus de légumes (sans tomate, type jus Breuss en boutique bio) ou un simple bouillon de légumes.

Allégez-vous ! Vous ne voulez pas être dans cet état de trop plein, de surcharge digestive, avec l’impression d’avoir les dents du fond qui baignent pendant des jours ! Et je vous parle de monodiète sur un repas, mais pourquoi pas même faire une journée complète d’infusion ou de compote de pommes… ? Vous verrez que vous vous sentirez beaucoup mieux les jours suivants.

Mais surtout, le plus important, faites-le dans l’optique d’être bien dans votre corps et dans votre tête et pas du tout dans une configuration « régime », c’est vraiment important pour ne pas se sentir frustré.

Je vous renvoie pour cela à un autre article ici, sur le leurre des régimes.

Normalement, en alliant probiotiques et enzymes digestives tout devrait vraiment se bien se passer, sans lourdeurs. Mais si malgré tous ces conseils, il vous arrivait quand même de vous sentir lourds et ballonnés, ayez toujours à la maison une boîte de charbon végétal activé pour les cas les plus difficiles. Le charbon va absorber les gaz de l’intestin de manière importante. Il vous suffit, au besoin, de mettre une cuillère à café dans un verre d’eau. Attention c’est une poudre très noire et très salissante et qui tache pour un petit moment les dents et toute la bouche… (pour limiter les dégâts buvez-le à la paille !). Ça colore aussi les selles en noir, pas de quoi s’inquiéter pour autant.

Du même acabit, le bicarbonate de sodium que l’on trouve un peu partout et qui pourra aussi vous aider à vous sentir moins lourd ainsi qu’à tamponner l’acidité de l’estomac. Même posologie : 1cuillère à café dans un verre d’eau.

Et enfin, pensez à bouger un minimum, au lieu de rester à table toute l’après-midi, faites des promenades, les journées sans repas en famille allez marcher en montagne et continuez à pratiquer votre sport hebdomadaire.

En appliquant ces quelques conseils de bon sens, vous passerez des fêtes de fin d’année aussi frais et légers que des bulles de champagne (bio), et vous commencerez la nouvelle année très disposés pour vos nouvelles résolutions… !

Cabinet HomeGaia - Naturopathie & Techniques Complémentaires - www.homegaia.fr

POST-SCRIPTUM

  • Elsa MAUGUIN, Éducatrice de santé Naturopathe

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
2 votes
par Camille (IP:xxx.xx4.218.51) le 6 décembre 2012 a 12H46
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Pensez également à faire du sport pour brûler les calories superflues.

3 votes
par DO (IP:xxx.xx1.16.142) le 7 décembre 2012 a 10H57
DO (Visiteur)

Salut.

Et bien personnellement, je n’ai pas peur. Pourquoi ? Parce que le truc pour ne pas prendre du poids, se sentir ballonné, etc, n’est pas nécessairement de manger léger, de faire plus de sport, etc. Pas du tout. Le truc, et c’est valable pour toute l’année, est de ne pas manger de glucides, de manger une quantité raisonnable de protéines, et surtout de privilégier les gras sains (huile de pression à froid - olive, graines de lin, noix de coco), beurre bio voire clarifié (ghee), lard et graisse animale bio provenant d’animaux ayant eu une vie libre, avec accès à leur nourriture naturelle.

C’est très simple. D’ailleurs, en adoptant ce régime, vous allez perdre du poids même en glandouillant. Donc : sucre, pains, céréales, riz, patates, etc à bannir. Fruits à limiter. Mais rien qu’en virant le sucre, le blé et farines (même bio ou entier), ca devrait le faire.

Après, si vous voulez vous groinfrer de glucides, faudra pas pleurer ...