Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Fruits et légumes d’automne
Fruits et légumes d'automne
note des lecteurs
date et réactions
23 octobre 2012
Auteur de l'article
Françoise Bayle, 12 articles (Medecine Douce)

Françoise Bayle

Medecine Douce
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
12
nombre de commentaires
7
nombre de votes
3

Fruits et légumes d’automne

Fruits et légumes d'automne

La nature s’apprête au grand repli hivernal. Avant de rejoindre les mondes cachés pour y rêver de la saison prochaine, elle nous livre ses derniers trésors : pommes, poires, coings, courges, les champignons si nombreux cette année, les châtaignes et les noix qui vont nous donner une belle énergie, et des couleurs flamboyantes pour émerveiller notre regard. Pour nous aussi, il est temps de se préparer, et tout est là pour notre santé et notre plaisir.

 

Pour l'instant, nous pouvons encore bénéficier des derniers présents de l'été : raisin, prunes, courgettes, poivrons et parfois encore quelques tomates. C'est le moment, car ensuite il faudra attendre l'année prochaine, si l'on veut consommer local bien sûr.
 
Les fruits de l’automne arrivent, et ils pourront se conserver : ils contiennent beaucoup moins d’eau que ceux de l’été, et plus de nutriments, ils sont beaucoup plus concentrés. Car nous avons besoin de réserves pour accueillir la saison froide, la traverser en gardant une énergie qui nous préserve des maux habituels de l’hiver : grippes et affections ORL en tout genre, sécheresse de la peau, douleurs…
 
- les champignons : savez-vous que leurs principaux constituants sont les protides ? Ils peuvent en contenir plus de 30 g pour 100 g, ce qui est supérieur à la viande. D’ailleurs, il arrive qu’on les surnomme "la viande végétale". De plus ils sont riches en minéraux tels que le calcium, magnésium, silice, manganèse. Leurs principales propriétés sont reminéralisantes et stimulantes. Autant dire qu'on peut en manger à volonté, surtout si l'on est végétarien.
Attention : assurez-vous de bien connaître ceux que vous ramassez. En cas de doute, montrez-les à un pharmacien.
 
les châtaignes : bien que contenant une faible proportion de protides et de lipides, c’est surtout l’amidon qui en fait la richesse. On y trouve aussi quantité de minéraux (fer, cuivre, zinc, manganèse…) et une bonne dose de vitamines dont la vitamine C et les vitamines B1 et B2 intéressantes pour la peau. Elles sont particulièrement nutritives, énergétiques, toniques, antianémiques. Il faut les consommer mûres et bien cuites : grillées, en purée, en accompagnement de viande, en dessert… Malheureusement, la châtaigne a subi une certaine dépréciation (nourriture de pauvre !), ce qui est absurde au vu de l’intérêt nutritif évident. Et on la trouve très facilement à l’état sauvage, la cueillette en étant un des plaisirs de l’automne !
 
Astuce de conservation : laissez tremper les châtaignes fraîchement récoltées dans une grande bassine d’eau froide pendant environ 24 heures. Puis les laisser égoutter à l’abri du soleil. Les placer enfin en lits dans du sable sec.
 
les noix : c’est le fruit le plus calorique, mais aussi le plus riche en cuivre et en zinc. Très nutritif, équilibrant de l’intestin, draineur cutané et lymphatique, il se prête aussi à la fabrication d’huile, qui contient environ 80 % d’acidesgraspolyinsaturés, autrement dit une huile hautement anticholestérolique.
 
Rappelons que selon la théorie des signatures, le dessin de la noix rappelle celui du cerveau et les propriétés de celle-ci participent à la stimulation de dizaines de neurotransmetteurs utiles au bon fonctionnement cérébral.
 
le coing : c’est aussi un oublié de la consommation moderne, sûrement à cause de sa présentation un peu rebutante, et du fait qu’on ne peut le manger cru. Pourtant il recèle de remarquables qualités : apéritif et fortifiant, il est aussi astringent (c’est-à-dire qu’il resserre les tissus) ce qui en fait un aliment de choix pour les troubles tels que diarrhée, vomissement, catarrhesleucorrhées… On peut le consommer en compote, en gelée, en sirop.
 
Si nous suivons de près l'organisation de la nature, nous nous rendons compte que tout est prévu. Elle donne, sans compter, et exactement ce qu'il faut quand il faut. C'est réellement magique !
 
Dans un prochain article, nous verrons d’autres éléments pour bien se préparer à l’hiver. A très bientôt !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Légumes Fruits Automne