Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Echy veut révolutionner la luminothérapie
Echy veut révolutionner la luminothérapie
note des lecteurs
date et réactions
26 juin 2014
Auteur de l'article
ritadespues, 2 articles (Rédacteur)

ritadespues

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
2
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Echy veut révolutionner la luminothérapie

Echy veut révolutionner la luminothérapie


La faible exposition à la lumière naturelle du soleil joue sur le moral de chacun et pousse à une forte consommation d'électricité. Le projet Echy, qui a récemment remporté le prix Habitat EDF Pulse, souhaite remédier à cela et transporter la lumière du soleil à l'intérieur des bâtiments, y compris dans les bureaux non équipés de fenêtres.

 
 
Beaucoup de salariés ont déploré le fait de devoir allumer la lumière en plein jour dans son bureau à cause d'une exposition insuffisante à la lumière. Cette contrainte force à utiliser l'électricité quasiment en permanence et plombe les factures des entreprises. De plus, la lumière artificielle n'a pas les mêmes effets positifs sur le moral que celle du soleil. Deux étudiants de Polytechnique, Florent Longa, Quentin Martin-Laval, ont donc cherché une solution, qu'ils ont baptisé "Echy".
 
 
 
Le principe d'Echy est très simple et repose sur des "câbles de lumière" remplaçant les câbles électriques. Un panneau de capteurs, orientable pour toujours rester face au soleil, est posé sur le toit du bâtiment ou de la maison est est composé de lentilles optiques, qui concentrent la lumière et l’envoient dans des canalisations de fibre optique, jusqu’aux pièces à éclairer. Ainsi, un panneau de 3m2 de capteurs peut éclairer une surface de 100m2, via des plaques qui se fixent au plafond, comme des tableaux. C'est donc une lumière 100 % naturelle (filtrée de ses UV) et gratuite qui éclaire l’intérieur. Et que se passe-t-il si la lumière extérieure est insuffisante ? Des DEL (diodes électroluminescentes) prennent le relais.
 
 
 
Le système Echy (pour "électricité hybride") permet donc d'énormes économies d'électricité tout en agissant positivement sur le moral des habitants ou travailleurs. "La lumière naturelle améliore le confort et l'ambiance intérieure, rappellent-ils. C'est en fait de la luminothérapie. Comme nous transmettons sans altération les couleurs contenues dans la lumière naturelle - nous filtrons uniquement les infrarouges et les ultraviolets - , l'exposition à ce spectre complet procure un sentiment de bien-être." explique Florent Longa.
 
 
 
Ce projet a déjà conquis de nombreux investisseurs. EDF a remis le prix Habitat EDF Pulse aux deux polytechniciens. De son côté, Bruno Villeneuve, délégué innovation Bpifrance Ile-de-France, estime qu'Echy "révolutionne l'éclairage d'intérieur". "Cette innovation permet une amélioration significative de l'efficacité énergétique des bâtiments et du confort des populations." s'enthouasiasme-t-il.
 
 
 
Les deux inventeurs ne comptent pas se précipiter et multiplier les installations pour le moment. "Nous souhaitons surtout faire la preuve de notre concept. Nous possédons déjà un produit fini, mais il reste trop cher pour être vendu en masse. Nous poursuivons donc notre recherche et développement pour diminuer ses coûts." préviennent-ils. Cependant, les yeux de nombreux industriels sont à présent rivés sur eux.

 

SOURCES

  • http://lentreprise.lexpress.fr/creation-entreprise/idees-business/echy-met-du-soleil-au-sous-sol_1520492.html
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques