Accueil du site
> Santé Naturelle > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Dormir plus pour éviter de grossir
Dormir plus pour éviter de grossir
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
4 mai 2012
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Dormir plus pour éviter de grossir

Dormir plus pour éviter de grossir

Une étude américaine, publiée dans le journal scientifique de l’American Academy of Sleep Medecine, établit l’existence d’un lien entre les gènes, la prise de poids et les heures de sommeil. Les travaux des chercheurs impliqués suggèrent que le fait de dormir plus de sept heures par nuit réduit les risques de prise de poids. Et l’Indice de Masse Corporelle (IMC) diminuerait de manière encore plus visible dans le cas où vos nuits attendraient la barre des neuf heures de sommeil.

Si, au détour de la machine à café, votre boss rit passablement jaune, vous faisant remarquer quelques petits retards matinaux en concluant par la boutade -rendue célèbre par le président sortant- «  je pensais que tu voulais travailler plus pour gagner plus  », vous pourrez lui répondre : « finalement, je veux dormir plus pour grossir moins ». Faire la grasse matinée pour rester maigre, ce n’est pas une plaisanterie. Une étude américaine, parue le 1er mai dans la revue spécialisée Sleep, indique en effet que les personnes qui dorment plus de sept heures par nuit ont un Indice de Masse Corporelle (IMC) inférieur à celles qui dorment moins longtemps : Les gros dormeurs ont moins de risque de gagner du poids que les autres.

Pour arriver à ces conclusions, le neurologiste Nathaniel Watson et son équipe ont sollicité le concours de 2176 personnes âgés de 37 ans en moyenne, en l’occurrence 1088 paires de jumeaux (604 vrais jumeaux et 484 faux jumeaux) car il est question ici de génétique, et les besoins de sommeil et l’IMC sont héréditaires. Les intéressés dormaient en moyenne 7,2 heures par nuit.

Le docteur Nathan Watson, après avoir effectué les observations voulues, a indiqué à USA Today que « moins vous dormez et plus vos gènes influent sur votre capacité à prendre du poids. A l’inverse, plus vous dormez et moins ces gènes agissent ». Pour les participants dormant neuf heures par nuit ou davantage, les facteurs génétiques seraient responsables pour 32% des variations de poids. Pour ceux dormant moins de sept heures, ces facteurs génétiques expliqueraient 70% des variations. Les gènes en question n’ont pas été identifiés, mais les chercheurs supposent qu’il s’agisse de gènes impliqués dans la faim et la satiété, voire dans le stockage des graisses.

 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Sommeil Poids