Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Détoxification de l’organisme, késako ?
Détoxification de l'organisme, késako ?
note des lecteurs
date et réactions
11 janvier 2012 | 3 commentaires
Auteur de l'article
La Nature dans la Peau, 19 articles (Site de laboratoire )

La Nature dans la Peau

Site de laboratoire
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
19
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Détoxification de l’organisme, késako ?

Détoxification de l'organisme, késako ?

Pourquoi faire une cure détox ? Aux changements de saison, nous sommes nombreux à ressentir une baisse de tonus générale.

Cela peut être le signe d’un organisme saturé de toxines. Sauf en cas de pathologie rénale ou hépatique, notre corps est capable d’éliminer naturellement les toxines, en particulier grâce à ses 5 principaux émonctoires (peau, foie, reins, poumons, intestins).
Mais les résidus métaboliques issus du renouvellement des cellules, le tabac et l'alcool, la pollution, les pesticides ainsi que les menus déséquilibrés sont autant de facteurs qui surchargent de travail nos organes d’élimination. Il en résulte de la fatigue, un teint brouillé et des problèmes de digestion et de rétention d’eau.
  
Durant l’hiver, l’organisme s’encrasse. Le printemps, période bien connue des chrétiens qui en font leur carême, est une phase d’allègement de l’organisme. A son arrivée, il est nécessaire de réactiver la fonction d’élimination en stimulant les 5 émonctoires pour nettoyer l’organisme.

La solution : une cure détox !

C’est une technique ancestrale d’élimination utilisée par les Grecs, les Indiens, les Tibétains et les Chinois qui permet de retrouver bien être et beauté de la peau !
Glaces, barquettes de frites et mojito, une cure détox s’impose également après les excès estivaux !

Purifier ses 5 émonctoires :

Savez-vous ce qu'est un émonctoire  ? ce mot désigne les principales voies d’élimination des déchets dont dispose notre organisme. En voici la liste ainsi que leur rôle respectif dans le processus de détoxification :

- Le foie est le plus important. Il reçoit, pour les filtrer, l’ensemble des produits de la digestion, au travers du sang. Il neutralise les substances toxiques contenues dans le sang, filtre le sang de ses déchets et les élimine via la bile dans les intestins.

- Les reins pompent continuellement les déchets qui se trouvent dans le sang (120ml de sang/mn), les diluent dans du liquide et les éliminent sous forme d'urine. En cas de surcharge une partie des déchets s'accumulent dans le filtre et le reste pénètre dans le sang, lequel à défaut d'être épuré normalement, laisse les déchets s'accumuler dans les tissus organiques.

- La peau est une double voie d'élimination puisqu'elle élimine la sueur par les glandes sudoripares et le sébum par les glandes sébacées. Ces éliminations sont en général discrètes, mais permettent vu l'étendue de l'émonctoire cutané, de libérer l'organisme d'une masse importante de toxines. Si la transpiration ne peut s'effectuer ou se fait mal, l'organisme est contraint de conserver des déchets qui auraient pu s'effectuer par cette voie.

- Les intestins reçoivent une grande quantité d’aliments. Liquides, sécrétions organiques, on estime à environ 10 litres par jour le débit des intestins. Ceci constitue une charge importante de substances toxiques. Or, la masse de ces substances toxiques pouvant stagner dans l’intestin peuvent putréfier ou fermenter. La stagnation au niveau des intestins constitue une grande source d’auto-intoxication.

- Les voies respiratoires, 5ème porte de sortie, éliminent principalement les déchets gazeux (gaz carbonique, ...) qui résultent des combustions organiques. Lorsqu'une personne est trop sédentaire et/ou ne prend pas assez l'air frais, le gaz carbonique n'est pas entièrement éliminé et l'organisme s'asphyxie lentement.

D'où viennent ces déchets et ces toxines ?


Presque tous les déchets proviennent de l'extérieur du corps et pénètrent dans notre organisme :

• par les voies digestives :
o suralimentation
o alimentation qualitativement inadaptée
o fermentations et putréfactions intestinales
o café, alcool, limonades, sucreries, ...
o excès de sel
o additifs alimentaires
o eau trop calcaire
o pollution des aliments par les insecticides, herbicides, engrais, ...
o médicaments donnés au bétail que l'on retrouve aussi dans les sous produits (oeufs, lait,...)
o médicaments chimiques, de synthèse, les vaccins, ...

• par les voies respiratoires
o pollution de l'air, fumée des usines, gaz d'échappement
o l'air dévitalisé dans les appartements mal aérés ou dans les locaux publics très fréquentés
o fumée du tabac
 
• par la voie cutanée
o produits cosmétiques, maquillage, d'entretien du corps,...

Des déchets peuvent également provenir directement de l'interieur de l'organisme. ils sont alors provoqués par l'usure organique (débris de cellule, cadavres de globules rouges, déchets de protéines, des minéraux usés, ...)

Vous voulez en savoir plus sur comment détoxifier son organisme naturellement ?
Rendez-vous la semaine prochaine, nous vous présenterons les plantes les plus connues pour leur action détoxifiante !


 

La Nature dans la Peau http://lanaturedanslapeau.fr/
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
2 votes
par easy (IP:xxx.xx5.42.174) le 12 janvier 2012 a 11H29
easy (Visiteur)

Marrant

Concernant ce que nous ingérons, il n’y a plus en termes d’image saine, que celle d’une jeune femme buvant de l’eau minérale et croquant une pomme, verte de préférence, et hors table alors, hors assiette, couteau et fourchette. Pas loin derrière, suit le yaourt nature.

Folie.

2 votes
par bibi32 (IP:xxx.xx5.143.210) le 12 janvier 2012 a 19H22
bibi32 (Visiteur)

De la couillonade... Bouffer moins, ne pas picoler, bien sûr ne surtout pas fumer, ne pas prendre de saletés pour dormir ou garder le moral ou la forme, avoir un minimum d’activité physique, et pas besoin de cures "détox" qui en fait ne sont que des escroqueries.

0 vote
par trape (IP:xxx.xx7.219.75) le 24 janvier 2012 a 10H15
trape (Visiteur)

Voilà exposé le mythe de la pureté et de l’ascèse, dans sa version pseudo-scientifique. Le développement fait sur "les voies respiratoires" est une révolution qui met à bas la pensée scientifique sur le sujet, depuis Lavoisier ...Cela ne manque par d’air ! Quand on pense que tout, ici, est du même acabit, cela montre à l’évidence que le génie de certain, est souvent ignoré...