Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Cure détox : recette naturelle pour une bonne santé l’hiver ?
Cure détox : recette naturelle pour une bonne santé l'hiver ?
note des lecteurs
date et réactions
15 février 2013 | 3 commentaires
Auteur de l'article
être bien, 5 articles (Site internet)

être bien

Site internet
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
5
nombre de commentaires
0
nombre de votes
8

Cure détox : recette naturelle pour une bonne santé l’hiver ?

Cure détox : recette naturelle pour une bonne santé l'hiver ?

Comme tous les bons manuels de cures détox saisonnières nous l’enseignent, l’automne est une saison de transition énergétique cruciale. Elle doit nous permettre de gommer les scories de l’été et de préparer un socle énergétique solide pour l’hiver. Après l’effort, le réconfort : la cure détox s’achève idéalement sur la construction de remparts énergétiques imprenables autour de votre organisme. 4 étapes de conclusion indispensables pour une bonne santé tout l’hiver.

1. Reminéraliser

Le principe : faire le plein de minéraux et de vitamines

La préparation énergétique d’automne est cruciale pour le bon déroulement de l’hiver. Elle est d’autant plus cruciale qu’elle intervient après une période critique pour l’organisme : l’été.

L’objectif est de reminéraliser en profondeur, et ce, dans le but de réaliser un triple objectif :

  • Combler les carences énergétiques laissées par l’été
  • Assurer les besoins énergétiques classiques inhérents à l’activité quotidienne
  • Constituer des réserves énergétiques dans le cadre du plan de préparation à lutte contre le froid.

Il est souhaitable de trouver des sources d’énergie capables non seulement de couvrir notre déficit mais aussi de remplir nos greniers énergétiques. Le tout, sans abuser de produits raffinés à outrance, bourratifs mais bien pauvres en nutriments essentiels. Concentrons nous sur les vitamines et les minéraux essentiels !

Comment reminéraliser efficacement ?

Cette minéralité de fond s’obtient de haute lutte, en incorporant harmonieusement à notre alimentation des suppléments, voire des compléments alimentaires, en vitamines et minéraux. Les spécialistes vous confirmeront que les minéraux permettent une meilleure assimilation des vitamines. Parmi les exemples que nous rapportent Mme Durbec, naturopathe spécialiste des cures saisonnières, la vitamine B1 est mieux assimilée en présence de manganèse.

Concrètement, elle préconise la prise de complexes multi minéraux, de préférence chélatés et à action prolongée ( vérif AF )
Les compléments Alimentaires multi vitamines et minéraux bio (?) réunissent les 2 éléments pour une action plus durable.

En plus, une petite cure de Vitamines B associée à une cure de minéraux peut s’avérer des plus salutaires. Les vitamines B, entre autres vertus, favorisent le métabolisme du fer pour prévenir l’anémie. Elles assurent en sus une protection durable de l’organisme.

Les vitamines B, on en trouve à profusion dans :
le Maca
Le lait de châtaignes

2. Stimuler organes calorifères sans polluer

 

Le principe : donner de l’énergie aux organes émetteurs de chaleur

Petit rappel : les nutriments charriés par le sang jusqu’aux organes, sont transformés en énergie par ces derniers grâce au processus d’oxydation. Ou en clair, nutriments + oxygène = énergie.

Une partie de la production énergétique est consacrée à la production de chaleur. Certains organes sont plus « calorifères » que d’autres.

Quand la température devient trop basse, l’organisme, commandé par l’hypothalamus se met en « alerte bleue » :

  • Les frissons produisent une chaleur immédiate par contraction musculaire
  • L’oxydation cellulaire accélère pour augmenter la production de chaleur
  • Les artérioles cutanées, véritables écoutilles se verrouillent, pour réduire la dispersion de chaleur.

L’intestin est au cœur du processus d’oxydation. Pour qu’il assure le moment venu, il a besoin de réserves en combustibles à oxyder, à transformer en énergie calorique.

Cela dit, l’augmentation de l’oxydation risque d’engendrer des dommages collatéraux sous forme de radicaux libres, responsables du vieillissement de l’organisme.

Comment stimuler les organes calorifères efficacement ?

Le secret pour faire le plein en énergie sans polluer l’organisme : privilégier les aliments riches en antioxydants.

Pour les 2 prochaines étapes de conclusion de la cure detox, vous devrez patienter jusqu’au prochain article

En attendant, si vous connaissez d’autres conseils naturels pour bien traverser l’hiver, n’hésitez pas à nous les communiquer.

http://www.etre-bien.eu/sante-naturelle/cure-detox-recette-naturelle-bonne-sante-hiver/

Un article du blog Etre bien.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Coryn (IP:xxx.xx1.24.24) le 18 février 2013 a 17H34
Coryn (Visiteur)

Une alimentation variée avec fruits et légumes, corps gras polyinsaturés (huile d’olive ...) permet d’éviter les suppléments et compléments alimentaires dont de multiples études médicales ont démontré l’inutilité.

0 vote
par John (IP:xxx.xx9.148.38) le 20 février 2013 a 16H22
John (Visiteur)

Coryn, vous parlez sans doute des études financées par les lobbys pharmaceutiques car bon nombre d’études sérieuses prouvent le contraire.

Une alimentation variée et équilibrée est certes une base mais de nos jours elle ne suffit pas forcément à remplir tous nos besoins notamment à cause du raffinage et de la malbouffe, mais aussi à cause du transport : un concombre importé d’Argentine n’aura presque plus de vitamines dans l’assiette du consommateur français. Environ 25% des femmes sont carencées en vitamine A, la carence en fer est aussi fréquente.

0 vote
par trobador (IP:xxx.xx0.90.186) le 19 février 2013 a 09H29
trobador (Visiteur)

Vivement le mois d’aout pour les conseils alimentaires du printemps !