Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Cultiver en ville : attention aux métaux lourds
Cultiver en ville : attention aux métaux lourds
note des lecteurs
date et réactions
18 juillet 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Monique LASRY, 16 articles (Diététicienne)

Monique LASRY

Diététicienne
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
16
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Cultiver en ville : attention aux métaux lourds

Cultiver en ville : attention aux métaux lourds

Cultiver son petit jardin est à la mode. Des articles antérieurs ont déjà fait état d’agriculture en appartement le long d’une fenêtre... mais c’était à l’intérieur de l’appartement. Si vous cultivez vos tomates sur un balcon faites attention à ce qu’il n’y ait pas trop de circulation dans la rue.

Des chercheurs de l'université de Berlin, en Allemagne, ont mesuré le taux de métaux lourds* dans des légumes cultives en centre ville.

Résultat : de fortes concentrations en métaux lourds, plus élevés que ceux des supermarchés standards et parfois plus élevés que les normes européennes conseillées.VILDV006.jpg

Il n'a pas été possible d'isoler des légumes plus à risque que d'autres de concentrer les métaux lourds, car ces concentrations variaient déjà beaucoup pour une même espèce.

Alors faut il arrêter de cultiver en ville ? Pas forcement, mais pas n'importe où.

Voici la conclusion de l'étude  : "Les résultats pour la ville de Berlin montrent que les échantillons qui présentent un taux de polluants moins élevé correspondent à des plantations localisées dans des zones urbaines où se trouvent certains obstacles limitant la contamination par les métaux lourds, tels que des bâtiments, la présence d'une végétation dense, des plantations régulières d'arbres le long des allées ou une quantité non négligeable de jardins privés".

POST-SCRIPTUM

  • **On appelle métaux lourds les éléments métalliques naturels dont la masse volumique dépasse 5g/cm3. Ceux-ci sont présents le plus souvent dans l’environnement sous forme de traces : mercure, plomb, cadmium, cuivre, arsenic, nickel, zinc, cobalt, manganèse. Les plus toxiques d’entre eux sont le plomb, le cadmium et le mercure.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Arsène Hic (IP:xxx.xx7.209.120) le 4 août 2012 a 11H21
Arsène Hic (Visiteur)

"Les plus toxiques d’entre eux sont le plomb, le cadmium et le mercure."

Mouais...Je ne suis pas sûr que l’arsenic soit moins dangereux que le plomb...