Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Comment lutter contre les pellicules naturellement
Comment lutter contre les pellicules naturellement
note des lecteurs
date et réactions
24 décembre 2012
Auteur de l'article
Vivéo, 27 articles (Site internet)

Vivéo

Site internet
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
27
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Comment lutter contre les pellicules naturellement

Comment lutter contre les pellicules naturellement

Une pluie de pellicules qui tombe sur les épaules, ce n’est agréable pour personne. Inesthétique, ce phénomène est pourtant courant. Voici les clés pour lutter contre les pellicules.

Une personne sur deux se plaindrait d'un problème de pellicules. Peu esthétiques, celles-ci sont un problème embarrassant, pour les hommes comme pour les femmes. On en attribue souvent la responsabilité au stress, à un produit capillaire inadapté, à la pollution, à la météo... sans en connaître la véritable cause. Il existe toutefois des solutions pour lutter contre les pellicules.

Pour lutter contre les pellicules, il faut d'abord en connaître les causes

Les pellicules sont des squames, c'est-à-dire des petits fragments de peau morte du cuir chevelu. La plupart des pellicules sont dues à un renouvellement accéléré de l'épiderme du cuir chevelu : en effet, en temps normal, celui-ci se renouvelle tous les 21 jours environs, mais ce cycle peut se raccourcir jusqu'à 5 jours ! Les cellules mortes ne s'éliminent alors pas assez répidement, ce qui engendre les pellicules. Ce déséquilibre du cycle de renouvellement est dû à un microorganisme, le pityriasis, qui est présent sur tous les cuirs chevelus mais qui reste normalement inactif. Toutefois, on ignore toujours pourquoi ce champignon microscopique est actif chez certaines personnes et pas d'autres, seule sa responsabilité dans l'accélération anormale du renouvellement du cuir chevelu est avérée.

Pour mieux lutter contre les pellicules, il est ainsi important de connaître les causes qui peuvent aggraver ce phénomène :

  • les brushings et lavages des cheveux trop fréquents
  • le stress
  • les excès alimentaires (nos conseils pour retrouver une alimentation équilibrée)
  • l'excès de sébum
  • la fatigue
  • les montées de température (fièvre, grosses chaleurs, menstruations)
  • l'usage excessif de laque ou de gel
  • la pollution atmosphérique

Les pellicules n'apparaissent pas sur un type de cheveux en particulier, et le pytiriasis se développe tout autant sur les cheveux secs que les cheveux gras.

Les différents types de pellicules

Il est important de connaître le type de pellicules pour adopter le traitement adéquat. On distingue deux types de pellicules : les pellicules sèches et les pellicules grasses. Les premières sont les plus courantes et se présentent sous la forme de plaques blanches qui couvrent le cuir chevelu et lui donnent un aspect farineux. Elles touchent généralement les cheveux secs et normaux, et sont la conséqience d'un desséchement de l'épiderme. Elles se détachent spontanément et tombent sous forme de “neige”. Ce type de pellicules ne cause généralement pas de démangeaisons, il est seulement inesthétique.

Les pellicules grasses apparaissent en général sur les cuirs chevelus gras. Elles se présentent sous forme de grosses plaques jaunes et épaisses, et peuvent apparaître à la suite de pellicules sèches. Elles se mélangent au sébum et restent accrochées aux cheveux, ce qui cause des démangeaisons importantes. Cette agglomération de sébum peut à la longue provoquer une chute précoce des cheveux (lisez notre article sur comment avoir les cheveux long).

Comment lutter contre les pellicules ?

Les bons gestes à adopter pour se débarrasser des pellicules

Commencez par adopter une bonne hygiène de vie, en privilégiant le sommeil, de façon à réduire le stress. Essayez la tisane pour dormir si vous avez des troubles du sommeil. Il est également conseillé de laver vos brosses et peignes régulièrement, et de les désinfecter. Lavez-vous les cheveux au moins 3 fois par semaine, et préférez l'eau tiède à l'eau chaude lorsque vous faîtes un shampoing. N'agressez pas vos cheveux avec des soins trop décapants, privilégiez l'utilisation d'un shampoing doux en alternance avec les traitements anti-pelliculaires. De manière générale, évitez d'exposer vos cheveux à la chaleur (brushing notamment). Brossez-vous énergiquement les cheveux et n'ayez pas peur de faire ressortir les pellicules. Pour finir, aérez autant que possible vos cheveux, en évitant de les couvrir sous un chapeau ou un foulard.

Les remèdes de grand-mère

Après votre shampoing, rincez vos cheveux avec un mélange de vinaigre et d'huile essentielle de thym (2 cuillères à soupe de vinaigre pour 2 gouttes d'huile essentielle de thym). Cela apportera de la brillance à votre chevelure, tout en assainissant le cuir chevelu !

Stimulez la circulation sanguine du cuir chevelu avec un massage au sel. Utilisez une poignée de sel marin et frottez votre cuir chevelu, cela vous débarrassera des pellicules existantes. Procédez à ce massage 2 fois par semaine, avant de vous laver les cheveux normalement.

Un traitement adapté pour lutter contre les pellicules

Différents traitements existent, et il s'agit de choisir celui qui est adapté à votre type de pellicules. La pellicule est souvent récalcitrante, c'est pourquoi il faut pour lutter contre les pellicules utiliser des soins spécifiques pour bloquer le cycle de prolifération des cellules, 2 à 3 fois par semaine. En ce qui concerne les pellicules sèches, il faut miser sur l'hydratation et non seulement sur des soins “anti-pelliculaires”. Vous pouvez par exemple faire des bains d'huile, à raison de 2 fois par mois, pour hydrater votre cuir chevelu. Pour se débarrasser des pellicules grasses, les shampoings anti-pelliculaires à base zinc pirythione sont recommandés, car ils permettent de stopper le développement du champignon sur le cuir chevelu. Les lotions à base de plantes, notamment de myrte, sont étgalement préconisées. Vous pouvez également compléter ce traitement par des compléments de vitamines C et E, de pro-vitamine A et de sélénium. Pensez aussi aux soins à base de menthol pour soulager les démangeaisons.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Cheveux