Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Comment améliorer notre concentration ?
Comment améliorer notre concentration ?
note des lecteurs
date et réactions
16 janvier 2014
Auteur de l'article
Nivritti, 12 articles (Professeur de Yoga)

Nivritti

Professeur de Yoga
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
12
nombre de commentaires
2
nombre de votes
1

Comment améliorer notre concentration ?

Comment améliorer notre concentration ?


Selon certains sociologues, les japonais sont monotâches : même en attendant devant le feu rouge, ils ne font qu'une chose en même temps, c'est-à-dire attendre. Ils ne ruminent pas, ni se plaignent, ils attendent tout simplement.
 
Pourriez-vous imaginer une jour durant lequel vous faites seulement une chose à la fois ? Toujours plus rapides, performants et efficaces nous avons quand même la forte impression que quelque chose nous échappe. Nous sommes devenus des robots multitâches qui peuvent faire plusieurs choses en même temps. Le zapping qu'on pratique au quotidien tant en milieu professionnel, qu'à la maison, est un symbole de la génération X, Y, Z, 2.0, 4G ou comme vous voudrez l'appeler. 
 
Manque de concentration, appelé aussi le trouble de déficit de l'attention, se caractérise par une difficulté à rester immobile, une hyperactivité et des problèmes de mémoire. Cet état peut être passager (lorsqu'on à une surcharge de travail, de soucis, de préoccupations) ou peut devenir un problème récurrent.
 
La Solution ? Simple et à la porte de main de tous !
 

Comment améliorer la concentration avec des bougies ?

 
Le TRATAC (ou TRATAK) appelé joliment "le regard qui se tourne vers l'intérieur" est une technique de nettoyage (kriya) des yeux de Raja Yoga (ou Yoga Tantrique), présente également dans la philosophie zen, bouddhiste ainsi que la sophrologie moderne. Elle consiste à fixer un point en face ou un objet extérieur, par exemple la flamme d'une bougie jusqu'à ce que les larmes apparaissent. 
 
1. Allumez la bougie et placez-la au niveau de vos yeux, à 20 cm de votre visage. 
2. Asseyez-vous confortablement soit par terre en position de méditation (lotus ou en tailleur), soit dans un fauteuil, la posture ne devrait pas vous déconcentrer ni vous gêner. 
3. Fermer les paupières et commencez par vous relaxer. Détectez toutes les tensions qui pourrait vous empêcher de poursuivre l’exercice et essayer de les dénouer. 
4. Quand vous vous sentez prêt, ouvrez les yeux et, sans cligner des yeux, observez cette belle flamme en concentrant toute votre attention sur son doux mouvement. Contemplez ses couleurs.
5. Relâchez les muscles des yeux, ne vous crispez pas. Restez détendu et concentré. Si les pensées parasitaires se faufilent, constatez juste leur présence et revenez à l'image de flamme.
6. Au début restez 1-2 min. Avec la pratique, le temps de fixité oculaire va se prolonger progressivement et votre niveau de concentration augmentera considérablement.
7. Quand les larmes commencent à couler, fermez les paupières. Si vous "réussissez" l’exercice, votre mental arrivera à ralentir sa course, et l'image de la bougie réapparaîtra en tant que l'image immanente.
 
Rappelez-vous que le yoga n'a rien à voir avec la performance ni la compétition. La pratique, quotidienne et graduelle, doit respecter votre corps. Comme tous les sens (le toucher, le goût, etc.), les yeux qui sont directement liés au mental soin un moyen de le maîtriser : en fixant les yeux, on ralentit l'activité mentale. 


Les bienfaits de Tratac : (visibles après une semaine d'entraînement)

  • augmente la capacité de concentration et améliore le mémoire visuelle
  • fortifie la volonté
  • ralentit l'activité mentale et calme l'esprit
  • renforce les muscles oculaires
  • fait briller les yeux
Vous pouvez aussi vous concentrer sur n'importe quel objet que vous avez sous la main ou une partie de votre corps. Cette dernière sera d'autant plus bénéfique qu'elle déclenche le pouvoir d'auto-guérison. Parce que là où vous concentrez votre énergie mentale, l'énergie vitale (flux neurologique) ira. Ainsi, vous pourrez sentir un picotement, un fourmillement ou une agréable chaleur se diffuser dans la partie du corps choisie.
 
N'hésitez pas à partager vos ressentis et votre expérience. Bonne pratique ! 
Isa B - Nivritti Yoga
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté