Accueil du site
> Santé Naturelle > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Attention aux coquillages ramassés sur les plages
Attention aux coquillages ramassés sur les plages
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
24 juillet 2009
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 601 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
601
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Attention aux coquillages ramassés sur les plages

Attention aux coquillages ramassés sur les plages

A l’occasion des grandes marées, la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales rappelle des précautions d’usage à respecter pour la pêche à pied. Une vigilance doit en effet être observée avant la consommation de coquillages.

JPEG - 13.5 ko
Attention aux coquillages ramassés sur les plages

Amateurs de pêche à pied prenez garde : les grandes marées sont de retour. Comme l’indique un communiqué de la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS), les grandes marées de cet été peuvent influer sur la qualité des coquillages ramassés. Ces derniers pourraient ainsi à leur tour présenter des risques pour la santé. Les coquillages peuvent en effet concentrer des bactéries, des virus, du phytoplancton toxique et des métaux lourds apportés par la mer. Consommés, ceux-ci peuvent alors entraîner des troubles digestifs et neurologiques.

 
Que l’on se rassure, des zones de pêches à pied ont été classées en quatre catégories selon leur degré de salubrité. Si les coquillages présents en zone A ne présentent aucun risque, bien qu’il faille toujours se méfier des algues toxiques ou de la pollution, ceux localisés en zone B nécessitent une purification opérée par des professionnels.
 
Pour ce qui est des coquillages situés en zone C et D, il est formellement interdit toucher. D’une manière générale, la DDASS encourage les pêcheurs à choisir judicieusement le site de ramassage, si possible, en consultant les données de son site Web. Dans tous les cas de figure, il s’agit de récolter des spécimens vivants et de les laver soigneusement. Leur conservation doit se faire au réfrigérateur (à une température de 4 degrés maximum), et leur consommation doit se faire le jour même de leur préparation. Enfin, si la cuisson des coquillage n’élimine pas de façon certaine les éventuelles substances nocives, il est recommandé aux jeunes enfants et aux femmes enceintes de ne pas en consommer.
 
 
La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté