Accueil du site
> Dossiers > La santé par les plantes
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Arthrose : soignez-vous avec les plantes
Arthrose : soignez-vous avec les plantes
note des lecteurs
date et réactions
9 juillet 2010 | 1 commentaires
Auteur de l'article
R. Bartet, 52 articles (Journaliste )

R. Bartet

Journaliste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
52
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Arthrose : soignez-vous avec les plantes

Arthrose : soignez-vous avec les plantes

Rhumatismes et arthrose ou arthrite sont fréquents après 55 ans et touchent indifféremment hanche, genou, doigts ou encore vertèbres cervicales. En complément d’un traitement médicamenteux, les fleurs comme l’églantine cynorhodon, voire la rose, apportent une réelle amélioration, études à l’appui.

L’arthrose touche différentes articulations.
Une lente dégradation des cartilages s’ensuit. Usés, soumis à des pressions constantes, ils s’altèrent. Avec le temps, ou sous l’effet d’un travail contraignant, d’un sport intensif ou d’une maladie (diabète, goutte), l’arthrose se développe. Si l’âge joue un rôle majeur dans son développement, des facteurs tels le surpoids ou une opération peuvent aussi l’expliquer.
Des traitements anti-inflammatoires ainsi que des soins de kinésithérapie sont souvent associés pour soulager les douleurs des articulations.
 

Et pourquoi ne pas recourir à la phytothérapie ? Réputé pour ses propriétés anti-inflammatoires, l’églantier-cynorrhodon, appelée communément « gratte-cul », est une plante médicinale qui se présente souvent sous la forme de tisanes à boire en infusions. Riche en vitamine C, cette plante est également utilisée comme remède à de nombreux maux : refroidissements, verrues plantaires ou encore douleurs dentaires. Deux essais cliniques danois en 2004 et 2005 ont même prouvé scientifiquement ses vertus anti-inflammatoires. Parmi 112 personnes souffrant d’arthrose, deux groupes ont été constitués. Le premier fut soigné avec une poudre d’églantier-cynorrhodon, tandis qu’on donnait au second un placebo. Quelques jours plus tard, le groupe soigné par l’églantier-cynhorrodon était rapidement soulagé. Les douleurs avaient considérablement diminué, tandis que le second groupe souffrait encore. L’action du galactolipide que renferme le fruit de l’églantier-cynorrhodon en expliquerait ses vertus.
 

La rose, dont l’huile essentielle est connue pour être antiseptique et tonique, peut également être utilisée. Grâce à ses propriétés cicatrisantes et regénérantes des tissus, ses propriétés contre l’arthrose et les rhumatismes seraient démontrées.
 

Enfin, l’harpagophytum ou « griffe du diable » est une plante médicinale aux effets anti-inflammatoires qui peut être consommée sous forme de poudres ou gélules. Attention toutefois à ses effets secondaires et ses éventuelles interactions médicamenteuses. Dans tous les cas, mieux vaut préalablement lire les notices accompagnant les préparations à base de plantes.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
En savoir plus sur...
Commentaires
2 votes
par Eric (IP:xxx.xx8.3.164) le 14 octobre 2010 a 01H30
Eric, 24 articles (Magnétiseur)

Il y a également de très bons résultats par le magnétisme.

L’action envisagée aura pour but de soulager ses douleurs articulaires, et de ralentir le processus, car comme vous le soulignez dans votre article, l’arthrose est une lente dégradation des cartilages et ne peut donc être guérie totalement.

La majeur partie des personnes que j’ai rencontré ont toutes une relation particulièrement au stress et à l’anxiété. Il peut donc s’agir d’un terrain prédisposant ces personnes à ce type de problèmes futurs. Un travail d’analyse sur les raisons de ce stress et de cette anxiété pourrait favorablement être fait par toutes les personnes concernées actuellement avec un gain certain sur le temps d’apparition de la maladie (ou son éloignement). J’ignore cependant si des études ont été faites pour corroborer mes remarques. Mais je constate souvent qu’on prend un remède sans avoir vraiment cherché l’origine du problème.

Merci à vous pour cet excellent article.