Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Aisance dans la méditation grâce au Feng Shui
Aisance dans la méditation grâce au Feng Shui
note des lecteurs
date et réactions
7 février 2012
Auteur de l'article
Carole Imbert, 16 articles (Harmonisatrice d'Intérieur)

Carole Imbert

Harmonisatrice d'Intérieur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
16
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Aisance dans la méditation grâce au Feng Shui

Aisance dans la méditation grâce au Feng Shui

L’hiver est un temps de repos pour la nature. Certains de nos amis les bêtes en profitent pour hiberner. C’est un peu plus compliqué à organiser chez l’être humain ... Nonobstant, nous devrions être capables de nous caler sur Mère Nature en ralentissant notre rythme au quotidien, raccourcir nos listes pour pouvoir par exemple nous coucher plus tôt et mettre ce temps à profit pour faire le point, respirer, se masser, lire ou pour s’intéresser à la méditation.
Je me nourris depuis quelques semaines de la lecture d’un petit bijou :
"L’infini pouvoir de guérison de l’esprit" de Tulku Thondup aux éditions Le Courrier du Livre.

Nul besoin d'être bouddhiste pour méditer. En revanche, si vous êtes en quête de sérénité, d'une meilleure qualité de vie, si vous souhaitez apprendre à voir la bouteille du côté de sa moitié pleine (et oui cela s'apprend), prendre de la distance avec la colère, la rancoeur, travailler la compassion, la méditation peut vous apporter beaucoup.

A savoir tout de même que pour tirer bénéfice de ce temps d'attention à vous-même, il va vous falloir pratiquer régulièrement, j'entends par là : au quotidien, même plusieurs fois par jour. Pour commencer, je dirais matin et soir, au réveil pour se préparer à sa journée et se mettre dans les meilleures conditions et au coucher, pour revoir les moments-phare : ressentir de la gratitude pour certains événements, de la compassion pour certaines personnes en particulier (y compris et surtout celles qui vous ont permis de vous dépasser : les personnes qui vous ont le plus malmené(e)), travailler le lâcher-prise face à des situations toxiques, douloureuses.

Pratiquez donc au quotidien. Et en particulier, lorsque vous commencez, imposez-vous cette rigueur y compris lorsque tout va bien. Votre psychisme n'est pas perturbé. Il n'a pas à lutter contre quelque chose en particulier. Il est donc tout à fait disponible pour prendre un bon départ et vous laisser entrevoir les bienfaits de la méditation.

Selon le bouddhisme, l'esprit produit des énergies de guérison ; tandis que le corps, solide et stable, les fixe, les concentre et les renforce.
En tant que praticienne Feng Shui ET adepte de la méditation, je vais vous donner quelques conseils pratiques pour vous préparer à votre moment d'attention en permettant à votre esprit de produire ces énergies de guérison et à votre corps de s'ancrer dans ses meilleures dispositions.

Je vais commencer par le plus simple.
Veillez à choisir un temps où vous êtes absolument sur(e) de ne pas être dérangé(e).
Coupez les téléphones. Fermez les portes. Éteignez les lumières et allumez de petites bougies que vous déposerez devant vous.
Choisissez une tenue où vous ayez chaud, qui ne vous comprime pas. Pour les femmes, pourquoi ne pas retirer le soutien-gorge pour favoriser une respiration profonde ?
Si une musique en sourdine peut vous soutenir au début, comme le bruit de l'eau par exemple, ou celui du vent, n'hésitez pas.

La pièce qui vous accueille doit vous permettre de vous sentir en sécurité. Évitez à tout prix de vous asseoir près d'une porte. Ne vous placez pas non plus dans la trajectoire allant de la porte à la fenêtre même si elles sont toutes deux fermées. Cet espace étant une "autoroute" à énergie déstabilisante.
La position la plus recommandée est de s'asseoir sur un coussin dans la position du lotus (ou du demi-lotus pour commencer).
"Si le corps est droit, les canaux sont droits et si les canaux sont droits, l'esprit lui-même est droit" : assis(e) les jambes croisées, un pied reposant sur la cuisse opposée. Prenez soin de vous installer dos à un mur et non pas en plein milieu d'une pièce. Le mur vous apporte sa "carapace de tortue" qui est l'animal mythique Feng Shui qui vous apporte stabilité et sécurité, indispensable pour un lâcher-prise.

Si vous êtes perfectionniste, vous pouvez choisir la pièce pour méditer dans vos meilleures dispositions en fonction de son orientation. Comme vous le savez si vous lisez régulièrement mes articles ou le site internet d'HarmoniZen, en fonction de votre date de naissance et de votre sexe, un chiffre nommé chiffre Kua, compris entre 1 et 9, vous indique vos quatre meilleures orientations entre le nord, le nord-est, l'est, le sud-est, le sud, le sud-ouest, l'ouest, le nord-ouest.
Vous pouvez le calculer sur le site http://www.relooking-fengshui.fr/ha...
Choisissez une pièce orientée dans votre orientation favorable au calme, à la croissance et au dénouement des situations bloquées appelée Fu Wei. Ou bien si vous n'avez pas cette possibilité, asseyez-vous dans la pièce choisie dans l'orientation Fu Wei ou en vous tournant vers cette direction.
Exemple : si vous êtes chiffre Kua 1, votre Fu Wei se situe au nord. Privilégiez pour méditer une pièce orientée au nord, ou bien assez-vous au nord de la pièce ou bien encore, en regardant vers le nord.

J'ai parlé ici d'une pièce à l'intérieur d'un habitat. On peut méditer partout à l'extérieur en privilégiant les espaces "nature" et apaisants. Je conseille pour les tout débutants de pratiquer à l'intérieur, pour éviter de détourner l'attention. De plus, un espace feutré et ceint de murs peut vous rappeler la paroi utérine et faciliter le retour à l'intérieur.

Selon le bouddhisme tibétain, la paix et la liberté sont toujours en nous. Il ne tient qu'à nous d'en prendre conscience. En cela, la méditation nous aide.
"Lorsque l'on baratte le lait, son essence - le beurre - surgit immaculée.
Lorsque l'on purifie ses émotions négatives, la sphère ultime apparaît dans toute sa pureté.
Celle-ci, parce qu'elle est recouverte par les poisons mentaux, est aussi invisible qu'une lampe au fond d'un vase, mais partout où vous ferez un trou dans le vase, de ce trou, surgira la lumière de la lampe. Quand le vase des émotions négatives est détruit par la méditation de diamant (le corps de Bouddha), la lumière jaillit jusqu'aux confins du ciel".

A vous toutes et tous, je souhaite une belle attention à soi et une meilleure qualité de vie !

 

Carole Imbert - Harmonisatrice d'Intérieur

SOURCES

  • www.harmonizen.fr
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Méditation Feng Shui