Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
7 tueurs de sperme menacent de liquider la race humaine
7 tueurs de sperme menacent de liquider la race humaine
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
22 décembre 2010 | 6 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

7 tueurs de sperme menacent de liquider la race humaine

7 tueurs de sperme menacent de liquider la race humaine

Sept « tueurs de sperme » ont été localisés. Ils sont en mesure de désarmer les hommes afin que ces derniers, si l’expression est permise, ne tirent plus que des balles à blanc. Non, il ne s’agit pas d’un scénario de western porno. Ces sept tueurs sont bel et bien présents dans l’emballage des aliments et dans la nourriture elle-même : C’est au quotidien que les hommes doivent faire face à des produits chimiques susceptibles d’anéantir leur sperme.

Les tueurs de spermatozoïdes sont partout. Ils vous cernent sous la douche, s’infiltrent sous votre peau dans la file d’attente des caisses de supermarché ou se glissent dans le plateau repas de votre avion. Nombreux sont les produits chimiques courants qui s’attaquent aux spermatozoïdes des hommes en les rendant moins fluides, les empêchant de « nager » correctement. Au delà du cas de certains sièges étroits de vélos liés à la dysfonction érectile, et de l’influence néfaste des antidépresseurs sur l’ADN du sperme, d’autres produits de consommation tout aussi nocifs abondent sur le marché. Voilà pour la mauvaise nouvelle. La bonne, c’est qu’il est assez simple d’évitez ces produits néfastes une fois identifiés. Ils sont au nombre de 7.

1°) Les reçus de caisse


Les reçus, que ce soit celui que vous recevez pour le café du matin au comptoir ou celui qui vous est remis à la caisse du cinéma le soir, sont pour 40% d’entre eux revêtus d’une couche de bisphénol A (BPA), qui est un perturbateur hormonal chimique pouvant causer des problèmes de fertilité et des maladies cardiaques. Une étude publiée dans le journal Fertility and Sterility suggérait récemment qu’une plus grande quantité de BPA dans l’urine des hommes entraînait un sperme de moindre qualité, et inversement. Ne prenez pas de risques : Si vous les conservez, glissez les reçus dans une enveloppe plutôt que dans votre poche.

2°) Les boites de conserves

L’emballage alimentaire serait, pour de nombreux chercheurs, la principale source de contamination au BPA. La nourriture en conserve est certes commode, mais la plupart des boites métalliques sont recouvertes d’une résine en BPA qui parvient à infiltrer les aliments. Et au rayon des conserves, c’est en particulier des sauces qu’il faut de méfier. L’astuce, pour se protéger, est donc de privilégier autant que possible des aliments frais ou congelés. En cas d’achat de sauces pour pâtes alimentaires, portez votre choix de préférence sur les emballages en verre ou en pot plutôt qu’en boite.

3°) Les sex toys

Il ne s’agit pas ici d’une incitation à jeter votre boite de jouets pour adultes à la poubelle. Néanmoins, aillez à l’esprit que pour vous protéger, vous et votre partenaire, évitez les godemichés, les vibromasseurs et les gadgets de plaisir masculins. Les plastiques utilisés pour leur confection libèrent des phtalates, des produits chimiques en plastique d’adoucissement pouvant entraîner des cancers, des allergies, des malformations congénitales et l’infertilité. Soyez malins, privilégiez le silicone médical tel que le We-Vibe et les godes en verre.

4°) Les produits de douche

Les phtalates sont également présents dans les savons parfumés, shampooings, produits de soins… et dans les rideaux de douche en vinyle. Et sous la chaleur de la douche, les produits chimiques se libèrent plus facilement. Afin de vous garantir une protection maximale, lavez-vous avec un simple savon et un shampooing à base de plantes, non parfumé. Evitez les produits de soins qui dégagent un parfum ou une odeur particulière, et investissez dans un rideau de douche qui ne soit pas constitué de vinyle.

5°) Les pesticides


Les pesticides sont élaborés pour venir à bout des parasites. Mais malheureusement, les pesticides chimiques n’ont pas la finesse de distinguer la semence précieuse des hommes des insectes parasites. Un conseil : Lavez vos aliments, et en particulier les fruits et légumes, autant que possible avant de les manger. Mais étant donné que des pesticides se trouvent également à l’intérieur de la nourriture, privilégiez le rayon bio lors de vos achats. L’idéal restant, bien entendu, la confection d’un jardin bio personnel.

6°) Les sièges chauffants des voitures

Il est vrai que face à la température capricieuse de l’hiver, il n’y a rien de plus tentant pour un homme assis au volant de sa voiture de bénéficier d’un siège chauffant. Ce réconfort a cependant une facette moins glorieuse : cette technique de chauffage dans un véhicule peut endommager la qualité du sperme. Tout comme les coussins chauffants et un passage prolongé dans la chaleur d’une baignoire, le procédé réchauffe les testicules de telle façon à ce qu’ils produisent moins de spermatozoïdes. Adoptez le chauffage naturel, de préférence.

7°) Les poissons contaminés au PCB

Les PCB, ou polychlorobiphényles, sont des composés chimiques potentiellement dangereux, interdits mais qui continuent d’être utilisés dans l’industrie de l’électricité. Cette substance se niche en particulier dans le poisson. Une exposition chronique peut provoquer des troubles neurocomportementaux, notamment chez l’enfant exposé in utero, et des troubles du système endocrinien chez l’adulte. Ingérer trop de PCB détruit le sperme à petit feu. Dans la gamme des poissons, et afin de réduire les risques au maximum, mangez du saumon.
 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
7 votes
par adolf le zazou (IP:xxx.xx7.34.130) le 23 décembre 2010 a 12H34
adolf le zazou (Visiteur)

Pour moi on est a peut pres dix fois trop sur terre , c est donc une simple reaction de la nature , pas besoin de virer au complot catastrophique...

3 votes
par Abou Antoun (IP:xxx.xx3.207.40) le 23 décembre 2010 a 15H24
Abou Antoun (Visiteur)

Race humaine en cours de liquidation avec 7 milliards d’individus et bientôt 9. Faudra trouver autre chose de plus racoleur.

2 votes
par Manso (IP:xxx.xx6.21.140) le 23 décembre 2010 a 17H13
Manso (Visiteur)

Plutôt que de laisser les évènements décider du sort de l’espèce humaine, pourquoi ne pas chercher à la sauver en prenant les mesures qui s’imposent ? http://www.demographie-responsable.org/

7 votes
(IP:xxx.xx0.177.146) le 23 décembre 2010 a 14H03
 (Visiteur)

J’ai eu peur, j’ai cru que c’était 7 malades qui se baladaient dans la rue et qui pétaient les couilles aux passants pour éviter qu’ils se reproduisent....

Quoique, ça aurait été plus drôle...

1 vote
par chichi (IP:xxx.xx3.120.40) le 23 décembre 2010 a 15H55
chichi (Visiteur)

et bien on est trop sur terre alors laissez faire la nature. Quand on doit crever, autant mourir de quelque chose... Rare sont les gens qui meurent en bonne sante... Allez, personne n’a peur de la mort. De plus, ce sujet est vieux. bonne chance !!!

2 votes
par pro-meneur (IP:xxx.xx5.151.150) le 23 décembre 2010 a 17H28
pro-meneur (Visiteur)

"laissez faire la nature"....donc les plastiques et autres composés "chimiques"(comprendre artificiels, dans le langage courant) sont naturels, et utilisés par la "nature" pour nous punir ??? Bizarre qu’elle encaisse autant de coups pour réagir aussi tard. A moins que la "nature", ce soit juste un truc vaseux, flou, qui ne veuille pas dire grand-chose. En plus, elle est assez contradictoire dans son fonctionnement, la garce : c’est bien la peine de nous donner autant de pouvoir pour après faire la leçon.