Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La reflexologie
La reflexologie
note des lecteurs
date et réactions
21 avril 2008
Auteur de l'article
Christophe Le Bec, 6 articles (Reflexologue)

Christophe Le Bec

Reflexologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
6
nombre de commentaires
16
nombre de votes
6

La reflexologie

La reflexologie

La réflexologie est une méthode ancestrale qui permet un relâchement très profond et très rapide du corps, mais aussi du psychisme. Sa pratique constitue une méthode de rééquilibrage énergétique qui agit efficacement et durablement contre le stress responsable de la plus part des désordres dans l’organisme.

La réflexologie ne demande pas d’agir directement sur les organes ou les muscles concernés, mais à distance, par des manipulations épidermiques légères sur des points précis situés sur les pieds.
Cette approche exige du praticien une compréhension de l’équilibre nerveux, hormonal, de l’interdépendance entre les systèmes physiologiques.

La réflexologie élimine : stress, migraines, douleurs, troubles fonctionnels, anxiété, troubles du sommeil, etc, etc, etc... La réflexologie n’est ni un acte médical, ni un massage.

La réflexologie est un art ancestrale.
Qui ne s’est jamais touché les pieds à la fin d’une journée harassante pour se décontracter, évacuer la fatigue accumulée ?

C’est là sans doute le point de départ de la longue histoire de la réflexologie à travers le temps et les continents : Egypte, Chine, Indiens d’Amérique, Etats-Unis, la vielle Europe aujourd’hui. Chaque époque et chaque pays a apporté son lot de découvertes et ses croyances pour enrichir ce savoir empirique.

La réflexologie est une technique dont on ne connaît pas encore très bien le mode de fonctionnement.
Des hypothèses ont été posées, pas toujours très convaincantes d’ailleurs. La plus connue étant celle de l’arc réflexe (d’où le nom de la méthode). En appuyant sur un point donné sur le pied, le praticien en réflexologie envoie un ordre au cerveau (arc réflexe ou "réponse involontaire" à des stimuli sensoriels) qui déclenche une action sur l’organe cible. C’est une action de régulation, d’harmonisation de l’énergie qui circule dans le corps.

Il est à noter que l’on recense 70 000 terminaisons nerveuses au niveau des pieds. Ce qui fait des pieds la zone idéale pour la pratique de la réflexologie. Le pied est une somatotopie, c’est à dire une représentation du corps tout entier dans une partie plus petite. Il faut noter que la réflexologie peut se pratiquer sur d’autres zones, mais de façon souvent moins efficace : oreilles ( l’ auriculothérapie est particulièrement efficace pour les dépendances au tabac, alcool et les phobies diverses), faciale (Dien’Cham’, agit très vite, mais l’effet n’est pas très durable dans le temps), etc.


La pratique de la réflexologie permet de remettre le corps, et le ressenti du corps au centre de nos perceptions.
Lors d’une séance de réflexologie, le ressenti de la personne est très important. Elle ressent sous les doigts du praticien et au travers des explications qu’il lui fournit, que le corps n’est pas une vague machine, mais que c’est de bien de nous, de nous tout entier dont il s’agit : corps et émotions. La médecine moderne, par sa technicité, par sa confiance aveugle dans la chimie, par son histoire, tend à considérer le trouble physique, la douleur, et par extension la maladie, comme une "chose" étrangère, un ennemi "extérieur" qui nous attaque. Ce qui revient à nous rendre très fataliste et à nous déresponsabiliser : une tendance aux ballonements, une sensation de jambes lourdes, de l’insomnie : c’est la fatalité.
Or nous avons notre part de responsabilité dans nos petites douleurs du quotidien qui ne relève pas forcément du médecin pour se régler, mais d’une bonne hygiène de vie. Pour le réflexologue que je suis, nous ne pouvons certes pas tout contrôler, mais nous avons malgré tout une marge de manoeuvre pour réguler notre équilibre, via notre manière de manger, de nous dépenser, de dormir, mais aussi à l’aide de méthodes douces telle que la réflexologie qui permet d’entretenir au mieux notre capital bien-être.

La réflexologie est une méthode très douce et non invasive qui peut améliorer ce qui fonctionne trop ou bien pas assez, mais elle ne peut dérégler ce qui fonctionne correctement, car elle n’agit que comme un régulateur.

L’action de la réflexologie semble plus complexe qu’on ne le pensait au départ. Ce dont on peut être certain, c’est que la réflexologie produit une meilleure irrigation et une régénération plus rapide des organes, qu’elle active les énergies vitales, permettant ainsi un retour plus facile à la guérison.


Christophe Le Bec Troadec
Soins énergétiques - Réflexologie - Access Bars

www.reflex-vital.com
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
En savoir plus sur...
Mots-clés :