Accueil du site
> Santé Naturelle > Conso
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
J’ai testé la magnétothérapie
J'ai testé la magnétothérapie
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
9 juillet 2008 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Stéphanie, 9 articles (Rédacteur)

Stéphanie

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
9
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

J’ai testé la magnétothérapie

J'ai testé la magnétothérapie

Je viens de tester la magnétothérapie : impressionnant. Pour vous expliquer un peu le principe : il s’agit de soigner nos différents maux avec des aimants. En effet, l’utilisation d’aimants à des fins thérapeutiques, ou magnétothérapie, remonte à l’Antiquité. L’homme prêtait des pouvoirs de guérison aux pierres naturellement magnétiques, et les anciens médecins grecs fabriquaient des bagues de métal magnétisé pour soulager les douleurs de l’arthrite.
Au Moyen Âge, la magnétothérapie était recommandée pour désinfecter les plaies et traiter plusieurs troubles de santé, dont l’arthrite ainsi que l’empoisonnement et la calvitie. L’alchimiste Philippus Von Hohenheim, mieux connu sous le nom de Paracelse, croyait que les aimants étaient capables de retirer la maladie du corps.
Aux États-Unis, après la guerre civile, les guérisseurs, qui sillonnaient alors le pays, affirmaient que la maladie était causée par un déséquilibre des champs électromagnétiques présents dans le corps. L’application d’aimants, faisaient-ils valoir, permettait de restaurer les fonctions des organes affectés et de combattre une multitude de maux : asthme, cécité, paralysie, etc.


Aujourd’hui, les aimants sont encore utilisés pour traiter une grande variété de problèmes de santé, bien que les preuves scientifiques quant à leur efficacité soient encore relativement peu nombreuses. On les emploie surtout pour soulager la douleur associée à des maladies chroniques comme l’arthrite, les neuropathies diabétiques et les maux de dos, et pour favoriser la cicatrisation, par exemple après une chirurgie. Les aimants sont également présentés comme un outil pour lutter contre les symptômes liés au stress, comme la migraine et l’insomnie. En médecine classique, on y a recours fréquemment pour traiter des fractures qui tardent à guérir, particulièrement dans le cas d’os longs comme le tibia.

Depuis quelques années, la magnétothérapie gagne en popularité. Des personnes âgées comme des sportifs tentent l’expérience, le plus souvent dans le but de soulager des douleurs. D’après les estimations rapportées par le National Center for Alternative and Complementary Medicine (NCCAM), les Américains dépensent environ 500 millions de dollars par année pour des produits et des traitements de magnétothérapie. À l’échelle mondiale, le marché se chiffrerait à plus de 5 milliards de dollars.

Les aimants se déclinent en une grande variété de formes, de tailles et de prix. Ils sont composés de fer, d’acier ou d’un alliage de métaux. Ils se portent comme bijoux, bracelet, bagues ou boucles d’oreille. Ils s’insèrent aussi à l’intérieur d’une semelle dans la chaussure. Ils se font bandages ou pansements que l’on colle ou que l’on enroule à l’endroit désigné du corps. Ils prennent même la forme d’oreillers et de matelas. Quand les aimants sont portés sur le corps, on les place directement sur la région douloureuse (genou, pied, poignet, dos, etc.) ou sur un point d’acupuncture. La puissance de leur champ électromagnétique est généralement de 400 à 800 gauss, (celle d’un aimant décoratif de frigo est de moins de 200 gauss). Plus la distance entre l’aimant et le corps est importante, plus l’aimant doit être puissant. Dans un matelas, sa force pourra atteindre 4 000 gauss, et même plus. On retrouve deux grandes catégories d’aimants : les aimants statiques ou permanents, dont le champ électromagnétique est stable, et les aimants pulsés dont le champ magnétique varie, et qui doivent être branchés sur une source électrique. La majorité des aimants en vente libre appartiennent à la première catégorie. Ce sont des aimants de faible intensité dont on se sert de façon autonome et individuelle. Les aimants pulsés sont vendus sous forme de petits appareils portatifs, ou sont utilisés en cabinet sous supervision médicale. Il existe également une nouvelle technique, appelée stimulation magnétique transcrânienne, qui est principalement utilisée pour traiter la dépression, mais dont il n’est pas question dans ce présent document.

Le mode d’action de la magnétothérapie demeure un mystère. On ne sait pas comment les champs électromagnétiques (CEM) influenceraient le fonctionnement des mécanismes biologiques. Plusieurs hypothèses sont avancées, sans qu’aucune n’ait été prouvée jusqu’à maintenant. Selon l’hypothèse la plus répandue, les CEM agiraient en stimulant le fonctionnement des cellules. D’autres soutiennent que les CEM activent la circulation sanguine, ce qui favoriserait l’apport en oxygène et en nutriments, ou que le fer contenu dans le sang jouerait un rôle de conducteur de l’énergie magnétique. Il se pourrait aussi que les CEM interrompent la transmission du signal de la douleur entre les cellules d’un organe et le cerveau. Les recherches se poursuivent.

Bref, tout ça pour dire que je n’y croyais vraiment pas, un ami m’en avait parlé et je le trouvais bizarre de porter en permanence des bijoux bien spécifiques...limite je le prenais pour un excentrique ! Et puis vu mon mauvais sommeil, j’ai fini par tester : j’ai placé des plaques sous mon matelas, une au nord, une au sud remplies d’aimants. Moi qui ai de sérieux problèmes de stress, d’anxiété et donc de sommeil (insomnies fréquentes, palpitations, douleurs dans la nuque et le dos, déboitage de la mâchoire en permanence - ce qui me donne de violents maux de têtes), je n’ai jamais aussi bien dormi de ma vie ! Et bien non, ce n’est pas de la magie, ni parce que je savais que ces plaques étaient sous mon matelas, je me suis réveillé qu’une fois dans la nuit, j’ai commencé à remarquer que je n’avais pas de palpitations ; mais je me suis dit que peut-être, ce serait psychologique ; et au bout d’un moment : je n’ai jamais eu la mâchoire aussi détendue !depuis février 2006 j’ai ce problème important de mâchoire et là même en forçant un peu pour voir, elle ne se coinçait plus : elle est redevenue normale !Je me suis rendormie de suite et je me suis réveillée en super forme !d’habitude je me réveille fatiguée, presque plus que la veille, et là pas du tout !!

Alors oui, ça marche ! Maintenant je vais m’acheter des bijoux pour avoir un rééquilibrage parfait de mon corps pendant la journée. Merci Auris !

Retrouvez tous les articles de Stéphanie sur bien-etre-attitude.over-blog.net
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Santé Naturelle
Commentaires
3 votes
par +=+=+=+= (IP:xxx.xx4.34.8) le 14 octobre 2009 a 15H57
+=+=+=+= (Visiteur)

Comme quoi, il n’y a que la foi qui sauve.....

1 vote
par Nicot (IP:xxx.xx6.188.155) le 28 août 2014 a 02H38
Nicot, 1 article (Rédacteur)

Bonjour, très intéressant cet article. Bien que j’arrive tard, je voulais ajouter un commentaire. Ma femme est médecin et a commencé à étudier la magnétothérapie. Tout à fait sceptique au début, j’ai été impressionné lorsqu’elle a obtenue des résultats en traitant mes parents. En parlant autour de moi de la magnétothérapie en France, j’ai été impressionné à quel point les gens ne connaissent pas et n’y croient pas. Nous vivons au Mexique, et la société est bien plus réceptive à ce genre de médecine alternative. Après tout ce ne sont pas des scientifiques qui jugent mais les malades.