Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Différentes techniques de méditation
Différentes techniques de méditation
note des lecteurs
date et réactions
30 décembre 2008
Auteur de l'article
Rim, 51 articles (Medecin)

Rim

Medecin
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
51
nombre de commentaires
14
nombre de votes
1

Différentes techniques de méditation

Différentes techniques de méditation

La méditation vous connaissez ? Voici quelques techniques pour trouver celle qui vous convient le mieux et se relaxer au quotidien.

JPEG - 18.9 ko
Meditation

La méditation Vipassana :

Parfaite pour juste observer et être.Vipassana, qui signifie voir les choses telles qu’elles sont réellement, est une des plus anciennes techniques de méditation de l’Inde. Elle a été redécouverte par le Bouddha Gautama il y a plus de 2500 ans. C’est un art de vivre.

Cette technique non sectaire vise à l’éradication totale des impuretés mentales et le bonheur suprême de la totale libération qui en résulte. Guérir, non pas seulement soigner les maladies physiques mais guérir l’homme de toutes ses souffrance en constitue le but.

Cette technique de méditation est considérée comme un moyen de se transformer soi-même à travers l’observation de soi-même. Cela repose sur la relation profonde entre l’esprit et le corps, qui peut-être directement expérimentée par l’attention disciplinée portée aux sensations physiques qui constituent la vie du corps. C’est ce voyage fondé sur l’observation, sur l’exploration des racines communes de l’esprit et du corps. Le but est d’acquérir un esprit équilibré, rempli d’amour et de compassion.

Cette méthode, basée sur une observation profonde de soi, nécessite des heures entières de méditation, le corps souvent privé du minimum du confort du quotidien. On ne mange pas après midi, on n’a pas le droit d’interrompre une séance de méditation (qui souvent dure des heures). Ceci pourrait paraître astreignant pour beaucoup d’entre nous. Mais il existe d’autres méthodes souvent plus simples et applicables au quotidien.

Le taï-chi-chuan :

Le Taï-chi-chuan est une discipline pratiquée depuis des siècles en Chine. Cette technique associe relaxation et art martial. Le taï-chi-chuan permet, chez les plus jeunes notamment, de prendre conscience de chaque partie de son corps. Les enchaînements de mouvement vont développer à la fois la souplesse, la coordination et de manière générale le dynamisme. De plus, les techniques respiratoires et les mouvements souples permettent une relaxation profonde.

La méditation transcendantale :

Présentée comme une « technique de relaxation profonde et de développement de la conscience ». Elle se pratique quotidiennement, lors de séances de 15 à 20 min durant lesquelles le pratiquant répète mentalement un mot (appelé mantra) qu’il aura choisi et qu’il gardera autant que nécessaire.
Au fur et à mesure de la séance le mantra s’estompera pour laisser l’esprit dans un état de « vacuité » pure.

La méditation ”Regard Intérieur” :

Parfaite pour ceux qui ont envie d’aller à l’intérieur. Dans le rythme de vie que nous menons tous, on n’a que très peu de temps pour se consacrer à soi. On planifie sa journée en buvant le café, on se penche sur un dossier en prenant sa douche. On est tout le temps bousculé par les autres. On s’oublie. Cette technique de méditation est facile et se pratique à tout moment de la journée, de la nuit, derrière son bureau ou dans le métro. Il suffit de fermer les yeux, de faire un grand plongeant en soi, d’explorer, mentalement, son corps.

La méditation Kundalini :

Excellente pour se débarrasser de la fatigue après la journée de travail. Une méditation avec danse, mouvements corporels et musique pour aider le corps à bouger et à se libérer des rigidités et des tensions. Cette méthode dure une heure. Elle est composée de quatre phases qui s’enchaînant sur un fond de musique.

La méditation-relaxation :

Parfaite pour ceux qui ont envie d’une méditation silencieuse et calme. Peut être pratiquée même quand on est cloué au lit par une maladie. Elle consiste à créer un lien affectif entre le corps (la matière) et l’esprit (l’énergie). Elle est divisée en quatre étapes :• Prendre conscience de son corps. Le détendre.

• Ecouter son mental. Le détendre.
• Ecouter son cœur (ses affects). Le détendre.
• Vivre pleinement cet état de vacuité.

La méditation Dynamique

Parfaite pour faire sortir le stress, les émotions. Méthode qui, contrairement à la précédente, est très active. Elle dure une heure, divisée en cinq phases qui alternent respiration bruyante, cris et hurlements, sautillement, arrêt puis mouvements fluides. Cette méthode se pratique seul, mais souvent en groupe. Les yeux bandés on doit rester continuellement en alerte, vigilent à ce qu’on fait.

La méditation en dansant :

Parfaite pour ceux qui aiment danser, bouger le corps. Une technique qui permet au conscient de se libérer de certaines tensions au rythme de la musique qui envahit le corps. En gestes lents et fluides (comme la danse orientale) ou en mouvements amples et explosifs, on se sent souvent mieux après.

La méditation No-Mind

Pour ceux qui sont trop dans la tête ! Il s’agit tout simplement de lâcher ses propres freins. Cris, hurlements, charabia… laissez sortir tout ce qui vous passe par la tête, sans chercher à contrôler vos pensées, mots et actes.

La méditation par le rire

Idéale pour ceux qui sont trop sérieux et qui veulent plus de rire dans leur vie. Faire une crise de rire, c’est excellent pour le moral, mais pour la santé aussi. Rire fait baisser les tensions et oxygène les poumons et le cerveau. Après on se sent comme sur un petit nuage.

La méditation des pleurs

Parfaite pour ceux qui ont de la tristesse à faire sortir ! Depuis l’antiquité les pleureuses (et moins connus, les pleureurs), ces femmes rétribuées pour sangloter, gémir et faire pleurer l’auditoire, à diverses occasions funestes.

Ne nous arrive-t-il pas des fois, en écoutant une chanson ou en regardant un vol d’oiseaux, à un instant de chagrin, pleurer toutes les larmes de son corps ? Après on de sent comme « vidé ». C’est que les larmes nous permettent aussi de décompresser.

La méditation pour le couple

Se pratique à deux. Elle renforce l’union spirituelle mais aussi charnelle dans le couple.

On peut considérer que les six dernières techniques (dynamique, la danse, le No-Mind, le rire, les pleurs et la méditation en couple) favorisent plus la relaxation que la méditation. Ces pratiques restent toutefois «  nécessaires ». Elles préparent le corps et l’esprit en les libérant des énergies négatives, permettant une meilleure perméabilité à la pratique de la méditation. Ainsi libéré de ses tensions, le corps est plus disponible et l’esprit est plus préparé à s’abandonner à la vacuité pour faire ensuite le plein d’ondes positives.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Méditation Relaxation