Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Vous voyagez en Libye ou au Japon ? Quelques conseils santé...
Vous voyagez en Libye ou au Japon ? Quelques conseils santé...
note des lecteurs
date et réactions
24 mars 2011
Auteur de l'article
Santé-Voyages, 37 articles (Info voyage)

Santé-Voyages

Info voyage
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
37
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Vous voyagez en Libye ou au Japon ? Quelques conseils santé...

Vous voyagez en Libye ou au Japon ? Quelques conseils santé...

Militaires, infirmiers, diplomates, experts techniques, journalistes... Diverses personnes sont appelées à affronter le danger sur les quatre continents. Voici les recommandations du site Santé Voyages pour les deux pays qui constituent les grands points chauds de la planète à l’heure actuelle. A une nuance près : Formulés en juillet 2010, et donc avant les événements en cours, ces récapitulatifs des risques encourus ne tiennent pas compte des affrontements en Libye ni des catastrophes naturelles et de la radioactivité au Japon.

LIBYE

Risques Santé et Sécurité

Diarrhée du voyageur (éviter de boire l'eau du robinet, bien que le système de distribution d'eau semble globalement satisfaisant). La Libye semble relativement épargnée par les grandes épidémies du moment (virose à West Nile, fièvre de la vallée du Rift, dengue, etc.), même si l'hépatite C représente un véritable problème de santé publique (sans doute entre 5 et 10% de porteurs) ; la technicité et la sincérité de la surveillance épidémiologique nationale laissent peut-être à désirer...Violence urbaine sans particularités ; quelques cas de piraterie routière à TIP. Réseau routier de qualité variable, conducteurs indisciplinés, pas de secours d'urgence. Risque terroriste : maintenir un haut degré de vigilance (alerte récente concernant des groupes anti-américains actifs). Désert : Serpents-minute, vipères, scorpions. Incursions vers l'intérieur dangereuses : vents de sables (ghibli), enlisement, perte corps et biens. Mines anti-personnel dans le Tibesti libyen, banditisme près des axes Niger-Tchad-Soudan. Mer dangereuse par endroits : courants et lames de fond ; coraux, raies, oursins etc. La Libye étant un pays islamiste, s'abstenir de manger, boire ou fumer en public pendant le Ramadan, adopter une tenue décente. Toute photographie peut être considérée comme inamicale. Consommation d'alcool interdite par décret. Détention et consommation de drogue très sévèrement réprimées.

Tableau récapitulatif des principaux risques Santé

Maladie Présence Risques Prévention
Choléra Pas d'alerte récente Vaccination inutile Soigner son hygiène alimentaire.
Rage Circulation régionale du virus (données épidémiologiques incertaines) Nul ou faible (aucun cas récent) Se faire vacciner est préventivement recommandé en cas de séjours ruraux ou prolongés (expatriés et leurs enfants) ou mettant le voyageur en contact professionnel avec des animaux. Hors ce cas, éviter tous contacts animaux.
Fièvre jaune ou amarile nul Vaccination inutile Vaccination spécifique anti-amarile
Paludisme Rares foyers, très localisés, à P. vivax Théorique, nul en pratique pour le touriste Chimioprophylaxie éventuelle, protection contre les moustiques.
VIH (Sida) et autres Infections Sexuellement Transmissibles (IST) Séroprévalence du VIH <0,5% Contacts sexuels, sang Respecter les règles universelles de protection contre les infections sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Dengue Pas d'alerte récente Actuellement faible (nul ?) Utiliser des protections contres les moustiques
Hépatite B Prévalence Ag HBs, environ 3% Idem VIH Se faire vacciner et respecter les règles universelles de protection contre les maladies sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Typhoïde et Hépatite A Typhoïde rare. Hépatite A très fréquente. Imprévisible, « maladies des mains sales » Se faire vacciner et soigner son hygiène alimentaire, cuire ses aliments et vérifier leurs origines.
Bilharzioses ou schistosomiases (urinaire et intestinale) Ouest et sud (foyers) Faible (bain en oasis) Éviter tous contacts avec l'eau douce stagnante.
Parasitoses intestinales Amibes,Giardia, ascaris... Péril fécal Hygiène des aliments et boissons, hygiène générale.
Brucellose B melitensis ++ Laits contaminés (chameaux+) Soigner son hygiène alimentaire et cuire les aliments
Leishmanioses Bouton d'orient, et forme viscérale En diminution mais cas résiduels Utiliser des protections contre les insectes (moucherons, sandflies ou phlébotomes).
Filariose lymphatique (ou éléphantiasis), onchocercose Eradiquées Nul Protections contre les moustiques

Les risques suivants, bien que parfois présents, sont principalement destinés à l'information du professionnel de santé.

Maladie Présence Risques Prévention
Fièvre de la vallée du Rift (RVF) Epidémies régionales (Libye indemne ?) Nul à faible hors épidémie Utiliser des protections contres les moustiques (répulsifs, moustiquières ...)
Sources : OMS, CDC, MAE, Foreign Office, US Consulate, Gideon, IDEEP, ProMED, J Travel Med.
 

 

JAPON

Risques Santé et Sécurité

Le Japon est globalement un pays très sûr dont les grands fléaux infectieux sont éradiqués depuis longtemps (par exemple Schistosoma japonicum, encéphalite japonaise) ; il n'y a pas eu de SARS au Japon durant l'épisode explosif de 2003. Diarrhée du voyageur fréquente (malgré un bon respect des règles d'hygiène).
Eau du robinet potable.
Infections liées à la consommation de poissons et fruits de mer dues à des micro-organismes divers : norovirus (milliers de cas en juin 2006 : éviter les bivalves souvent considérés comme responsables), anisakiase, Vibrio parahaemolyticus ...
Epidémie de rougeole en avril 2007 (centaines de cas) incluant plusieurs préfectures dont TYO.
Foyers de grippe aviaire en 2004 et 2007, très bien contrôlés.
Criminalité urbaine de faible niveau, violences rares, pickpockets sporadiques sur les sites touristiques.
Risque terroriste faible.
Nature potentiellement dangereuse : séismes, tsunamis ; typhons entre juin et octobre.
Conduite automobile à gauche, difficile et onéreuse, à éviter dans la mesure du possible.
Drogue : législation stricte et sévère.Voyageurs porteurs de quelques grammes de cannabis quasi systématiquement mis en examen.

Tableau récapitulatif des principaux risques Santé

Maladie Présence Risques Prévention
Choléra Pas de cas récents Vaccination inutile Soigner son hygiène alimentaire.
Rage nul Vaccination inutile Se faire vacciner est préventivement recommandé en cas de séjours ruraux ou prolongés (expatriés et leurs enfants) ou mettant le voyageur en contact professionnel avec des animaux. Hors ce cas, éviter tous contacts animaux.
VIH (Sida) et autres Infections Sexuellement Transmissibles (IST) Prévalence très faible (< 1%) Contacts sexuels, sang Respecter les règles universelles de protection contre les infections sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Dengue Pas de cas récents Très faible Utiliser des protections contres les moustiques
Hépatite B Pays de faible prévalence Idem VIH Se faire vacciner et respecter les règles universelles de protection contre les maladies sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Typhoïde et Hépatite A Très faible Identique à Europe de l'Ouest Se faire vacciner et soigner son hygiène alimentaire, cuire ses aliments et vérifier leurs origines.
Parasitoses intestinales Idem Europe Très faible Hygiène des aliments et boissons, hygiène générale.
Encéphalite japonaise Toutes îles sauf Hokkaido ; transmission rurale exclusive, saisonnière, sporadique et très rare Très faible, quasi virtuel Vaccin éventuel, protection moustiques

Les risques suivants, bien que parfois présents, sont principalement destinés à l'information du professionnel de santé.

Maladie Présence Risques Prévention
Méningite à méningocoque Echovirus : épidémies en 1983-89-91-98... Faible hors épidémie Vaccin méningococcique contre les souches des groupes A et C ou mieux ACYW135
Sources : OMS, CDC, MAE, Foreign Office, US Consulate, Gideon, IDEEP, ProMED, J Travel Med.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté