Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Vieillissement oculaire : retarder l’inéluctable !
Vieillissement oculaire : retarder l'inéluctable !
note des lecteurs
date et réactions
2 mars 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Sandrine Farnetti, 2 articles (Rédacteur)

Sandrine Farnetti

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
2
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Vieillissement oculaire : retarder l’inéluctable !

Vieillissement oculaire : retarder l'inéluctable !

Avec la durée de vie qui augmente, notre mode de vie moderne (stress et temps passé sur ordinateur), notre alimentation carencée en nutriments, le tabagisme et l’exposition au soleil, nous mettons nos yeux à rude épreuve. Nous avons pris l’habitude de prendre soin de notre peau, notre dos, nos artères, mais nous oublions nos yeux. Et pourtant ils sont précieux. Il y a de plus en plus de cas de cataracte (apparition d’un « voile » devant les yeux) et de dégénérescence maculaire (un « trou noir » au centre de la vision) qui sont deux formes de cécité liées à l’âge. La prévention reste une des solutions pour retarder l’apparition de ces maladies qui une fois installées isolent l’individu dans un monde plus petit. Voici un éclairage sur la santé de vos yeux et les bonnes pratiques à adopter afin de préserver celle-ci.

Les facteurs aggravants :

- la surexposition au soleil : de la même façon que l’on possède un capital soleil pour la peau nous possédons un capital soleil pour nos yeux. Les rayons ultraviolets détériorent l’ADN des cellules entraînant des cancers, DMLA ou cataractes.

- être une femme ! et oui, la génétique a voulu encore une fois que nous ne soyons pas égaux à ce niveau là. L’homme possède un degré d’imprégnation pigmentaire plus élevé que celui de la femme. Cela signifie que leur macula et leur cristallin se dépigmentent moins vite.

- le tabagisme : il carence l’organisme en molécules anti-oxydantes ce qui aura pour conséquence un vieillissement prématuré général, d’une part et des yeux, d’autre part !

-l’avancée en âge : De nombreuses études montrent qu’il est rare d’atteindre 50 ans avec des yeux en pleine forme et, passé 60 ans, on échappe de plus en plus difficilement à ce qu’on appelle la cataracte (opacification du cristallin). De plus, il y a une multiplication des cas de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA ; perte de la vision centrale – les gens ne peuvent plus lire ni conduire !).

-l’alimentation trop industrialisée : celle-ci est tellement raffinée qu’elle ne permet pas à notre organisme d’y puiser les nutriments nécessaires à notre santé.

Prenez les bonnes habitudes dès maintenant !

-N’hésitez pas à consulter un ophtalmologue même si vous n’avez pas de problème de vue. Nous avons trop souvent tendance à confondre bonne vue et bonne santé oculaire. Certaines personnes n’ont jamais vu d’ophtalmo de leur vie sous prétexte « qu’elles voient bien ». Or on remarque que lorsque ces personnes consultent, la maladie s’est parfois déjà installée. Demandez-lui si vous avez des signes (ou des prédispositions) de vieillissement prématuré.

-Mettez vos yeux en vitrine ! protégez-les avec des lunettes de soleil. Et pour que cela soit efficace il faut qu’elles soient très couvrantes au-dessus et sur les côtés. La mode actuelle nous aide bien ! ne vous fiez pas à la couleur du verre. Même un verre très foncé peut laisser passer les UV. Certains verres peuvent filtrer les UV jusqu’à 100%, renseignez-vous auprès d’un opticien.

- arrêtez de fumer. Une ophtalmo faisait une réflexion à l’un de ces patients, un peu directe certes mais très pertinente lors de sa dernière conférence : « les fumeurs disent toujours : il faut bien mourir de quelque chose ! » et, ce médecin de répondre « oui, et bien peut-être que vous ne mourrez pas tout de suite mais vous serez peut-être aveugle ! ». Une dizaine d’études, dont l’étude française POLA (en cours depuis 1995), ont mis en évidence que le risque de DMLA était multiplié par 5 chez les gros fumeurs.

- mettez dans vos assiettes des aliments rien que pour vos yeux :

1- les acides gras oméga 3 que vous trouverez dans les poissons gras et crustacés (sardine, maquereau, hareng, anchois) et les huiles végétales de colza et de noix. Ces huiles doivent être de très bonne qualité (1ère pression à froid – en magasin diététique). Ces omega 3 sont des « bonnes graissent » nécessaires à l’organisme et essentiels pour vos yeux.

2- la lutéine et la zéaxanthine : ce sont des pigments jaunes qui se trouvent sur le cristallin et la macula (le centre de notre vision). On a observé que les patients atteints de DMLA présentent une diminution de la qualité de pigment maculaire. Notre corps ne pouvant pas fabriquer ces pigments, il faut les trouver dans l’alimentation, et comme la nature est bien faite, elle nous les offre dans ce que l’on appelle les caroténoïdes : tous les fruits et légumes de couleurs jaune, orange, rouge (tomate, aubergine, orange, mangue, melon, pastèque, carotte) et puis dans les légumes à feuilles vertes (épinards, salades, courgettes, brocolis).

3- les antioxydants : luttez contre les radicaux libres qui usent votre corps et donc vos yeux ! consommez régulièrement des agrumes (pour leur vitamine C), de l’huile végétale de germe de blé (attention à la qualité !), des avocats, des amandes, des olives, de la myrtille (pour leur vitamine E), des poissons et des fruits de mers (pour leur sélénium), et enfin du thé vert, des noix, du soja, (pour leurs polyphénols).

Vous avez compris que votre hygiène de vie deviendra votre « hygiène de vue ». Vous agrémenterez le tout avec une activité physique régulière (excellente pour l’irrigation des vaisseaux oculaires, entre autres), ainsi que des plages de relaxation (10mn par jour pour relaxer vos yeux qui sont toujours au travail) et vous vous sentirez en pleine forme !

Sandrine Farnetti Naturopathe et fondatrice de Viva Conseil

SOURCES

  • - la revue Pratique de Santé (juin 2007) devenue maintenant Principes de santé.

    - revue de Plantes et santé (mai 2006)

    - livre du Dr Petra Kunze – « vos yeux sont précieux » 2008.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par carina (IP:xxx.xx6.158.85) le 17 mars 2015 a 12H19
carina (Visiteur)

attention aux LED ! Les impacts visuels de la « lumière bleue » diffusée par de nombreuses sources de lumières artificielles des LED sont nocifs pour les yeux lors d’expositions fréquentes et prolongées : or, téléviseurs, écrans d’ordinateur, et surtout ampoules LED d’éclairage à basse consommation des locaux professionnels ou commerciaux … émettent des rayonnements de lumière bleue intenses, et de nombreux travailleurs y sont exposés toute la journée. Les risques professionnels oculaires les plus préoccupants des diodes électroluminescentes sont relatifs à leur effet toxique sur le cristallin et la rétine, ce qui peut progressivement provoquer un vieillissement précoce de l’œil et en particulier l’aggravation de la survenue à long terme de cataractes, de dégénérescences maculaires liées à l’âge (DMLA) et de glaucomes. source : La prévention des risques professionnels des diodes électroluminescentes (LED) : http://www.officiel-prevention.com/...