Accueil du site
> Santé & Maladies
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Une nouvelle pilule anti-obésité en Europe
Une nouvelle pilule anti-obésité en Europe
note des lecteurs
date et réactions
23 décembre 2014
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Une nouvelle pilule anti-obésité en Europe

Une nouvelle pilule anti-obésité en Europe

L’Agence européenne du médicament (EMA) vient d’autoriser un nouveau traitement contre l’obésité. Ce médicament complète l’offre de soins des Français, qui bénéficiait jusqu’à ce jour, uniquement du Xenical.

En effet, le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'EMA a soutenu l’autorisation de mise sur le marché du Mysimba, un médicament déjà vendu sous l'appellation Contrave aux Etats-Unis.

Produit par la biotech américaine Orexigen therapeutics, ce médicament est une combinaison du naltrexone et du bupropion. Ces deux principes actifs sont déjà connues et approuvées séparément pour traiter la dépendance à l'alcool et aux opiacés pour le premier et pour traiter la dépression et la dépendance au tabac pour le second.

Ainsi, ce nouveau médicament permettra de soigner des adultes atteints d’obésité (IMC à 30 Kg/m2) ainsi que des adultes en surpoids important (IMC entre 27 Kg/m2) et ayant une complication ou plus liées au surpoids comme un diabète de type 2, une hypercholesterolémie ou une hypertension artérielle.

Toutefois, les patients traités avec le Mysimba seront suivis régulièrement par leur médecin. Si à la suite d’une période de 16 semaine de traitement, ils n’ont pas perdu au moins 5 % de leur poids initial, le traitement devra être arrêté.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Obésité