Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Une filière orthogériatrique dynamique
Une filière orthogériatrique dynamique
note des lecteurs
date et réactions
11 mai 2011
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

Une filière orthogériatrique dynamique

Une filière orthogériatrique dynamique

Au sein du GH R. Poincaré-Berck-A.Paré-Ste Périne.

L’augmentation de la population âgée, et notamment des sujets âgés fragiles, est une caractéristique des pays développés. Les sujets âgés fragiles constituent la population la plus à risque de fractures, et notamment de fractures de l’extrémité supérieure du fémur. Cette population génère donc, depuis plusieurs années, une activité croissante de traumatologie gériatrique dans les services de chirurgie orthopédique.En post-opératoire, la prise en charge de ces sujets âgés s’avère également difficile, ils sont en effet régulièrement victimes de complications et/ou de décompensations de pathologies préexistantes.

Le groupe hospitalier Raymond Poincaré-Berck-Ambroise Paré-Sainte Périne accorde un intérêt particulier à cette population âgée. En effet, le bassin de vie desservi par les hôpitaux Ambroise Paré (Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine) et Sainte Périne (Paris 16éme) comporte la plus grande proportion de sujets âgés d’Ile-de-France. Le service de chirurgie orthopédique de l’hôpital Ambroise Paré accueille, via les urgences de l’hôpital, un grand nombre de patients âgés ; et l’hôpital Sainte Périne est un établissement gériatrique de référence.

Une filière orthogériatrique a donc été créée au printemps dernier entre le service de chirurgie orthopédique de l’hôpital Ambroise Paré (Pr Hardy) et l’unité de soins de suite et de réadaptation spécialisée en orthogériatrie de l’hôpital Sainte Périne (Dr Le Quintrec) afin d’offrir à ces patients âgés fragiles, une prise en charge globale spécialisée, adaptée à leur état de santé, s’appuyant sur une organisation pluridisciplinaire. Le transfert dans le service d’orthogériatrie de l’hôpital Sainte Périne s’apprécie en fonction de l’évolution post- opératoire du patient, et est décidé conjointement par les orthopédistes et les gériatres.Le suivi orthopédique se prolonge par la suite à Sainte Périne avec la visite régulière d’un chirurgien orthopédiste.

L’objectif de cette filière est de mettre rapidement en place une prise en charge médico-soignante et une rééducation adaptées à ces patients âgés, et ainsi d’éviter une perte d’autonomie partielle ou complète.

Valérie Munos
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Mots-clés :
Hôpital Vieillissement