Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Un virus modifié offre l’espoir de soigner le cancer du foie
Un virus modifié offre l'espoir de soigner le cancer du foie
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
14 février 2013
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Un virus modifié offre l’espoir de soigner le cancer du foie

Un virus modifié offre l'espoir de soigner le cancer du foie

La société américaine de biothérapie Jennerex, affirme être capable de cibler les cellules cancéreuses à l’aide d’un virus modifié, après avoir prolongé la vie de 30 patients atteints d’un cancer du foie, au stade terminal.

Cette expérience réalisée durant 4 semaines est une première mondiale. En effet, selon l’un des chercheurs, « en dépit d’avancées dans le traitement du cancer au cours des 30 dernières années, notamment grâce à la chimiothérapie, la majorité des tumeurs solides restent incurables une fois qu’elles produisent des métastases ».

Ainsi, ce virus issu du génie génétique et nommée Pexa-Vec (ou JX-594) a été conçu à partir de celui de la vaccine qui est utilisée notamment contre la variole. La mission de ce virus modifiée est de multiplier et par la suite détruire les cellules cancéreuses, tout en renforçant le système immunitaire du patient.

Des résultats obtenus au cours de ces tests cliniques, il ressort que lorsqu’il est administré à forte dose, il permet de survivre 14,1 mois en moyenne contre 6,7 mois (doses plus faibles) pour les patients souffrant d’un carcinome hépatocellulaire (CHC, ou hépatocarcinome). De plus, le traitement a réduit la taille des tumeurs avec des effets secondaires de courte durée, transitoires et gérables (symptôme grippal durant quelques jours). Néanmoins, afin de confirmer ces résultats, d’autres tests sont actuellement réalisés auprès de 120 patients.

« C’est la première fois dans l’histoire de la médecine que nous avons pu montrer qu’un virus issu du génie génétique pouvait améliorer la survie de patients atteints du cancer » a déclaré l’un des co-auteurs de l’essai.

On notera que « la société française de biotechnologies Transgene, dont le principal actionnaire est l’Institut Mérieux, a conclu en 2010 un accord de partenariat avec Jennerex pour le développement du Pexa-Vec et sa commercialisation exclusive en Europe, en Russie et au Moyen-Orient ».

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Virus Cancer du foie