Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Un substitut des parabens provoquerait l’eczéma
Un substitut des parabens provoquerait l'eczéma
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
19 décembre 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Un substitut des parabens provoquerait l’eczéma

Un substitut des parabens provoquerait l'eczéma

La Société française de dermatologie met en garde contre un nouveau conservateur, du nom de methylisothiazolinone, utilisé très largement dans les cosmétiques en remplacement des parabens. Le nouveau venu, qui serait trois fois plus irritant pour la peau, accusé d’entraîner des allergies cutanées, tel que l’eczéma.

Pour remédier à l’interdiction des parabens dans les produits cosmétiques, accusés de perturber le système endocrinien, les industriels les ont peu à peu substitués par d’autres conservateurs. Le problème est que l’un d’eux, le methylisothiazolinone (MIT), désormais largement répandu dans les cosmétiques, pourrait provoquer des allergies cutanées plus ou moins prononcées selon les patients. La Société française de dermatologie (SFD) est ainsi montée au créneau pour dénoncer les risques : Ce substitut entraînerait irritations et eczémas. Le Docteur Brigitte Roy-Geffroy, directrice exécutive de la SFD, qui a été alertée par les données fournies par le réseau de vigilance en dermato-allergologie (Revidal), s’est fait plus directe : « Nous constatons des réactions de plus en plus fréquentes à ce nouveau conservateur, en particulier des eczémas de contact ».

Sur ce point, le Docteur Annick Barbaud, responsable du service de dermatologie au CHU de Nancy, a voulu ajouter dans les colonnes du Parisien qu’« il est peut être question, surtout, d’eczémas du visage, voire d’un eczéma plus diffus lorsque la personne utilise une crème hydratante ou un savon contenant le MIT ». Enfin, comme le précise cette dernière, « l’eczéma peut aussi touche le siège en cas d’utilisation de lingettes chez les bébés. Et quelques rares cas de gêne respiratoire et d’irritations de muqueuses ont par ailleurs été observés ». L’Observatoire des cosmétiques a donné le ton : « Il serait préférable d’abandonner ce conservateur au profit d’autres produits. Il en existerait une cinquantaine, dont certains moins nocifs ».

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
(IP:xxx.xx5.198.198) le 20 novembre 2014 a 12H42
 (Visiteur)

Les produits capillaires et de beauté (cosmétiques ou autres) peuvent contenir de nombreuses substances allergisantes qu’il faut éviter. L’agent causal possible est multiple : cire à épiler contenant de la colophane, vernis et dissolvants pour ongles, huiles essentielles, qui sont très volatiles, les produits de coloration avec du paraphénylène diamine (PPD), les produits de décoloration avec des persulfates alcalins, les shampooings qui contiennent des conservateurs (aldéhyde formique), de l’ammonium quaternaire etc. … Les irritations cutanées se traduisent par des rougeurs (sur le dos des mains et entre les doigts), des démangeaisons (prurit), des sensations de brûlure, des fissures, desquamations et des crevasses. L’apparition peut être rapide (juste après l’exposition à une substance irritante) ou progressive. Et tout cela peut aussi déclencher des allergies au niveau des voies respiratoires : rhinite, asthme. source : "officiel prevention" , site www.officiel-prevention.com , lien : . http://www.officiel-prevention.com/...