Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Un stress intense dans l’enfance entraine un raccourcissement des chromosomes
Un stress intense dans l'enfance entraine un raccourcissement des chromosomes
note des lecteurs
date et réactions
23 mai 2011
Auteur de l'article
Cercle Stress Info, 42 articles (Professionnel du Stress)

Cercle Stress Info

Professionnel du Stress
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
42
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Un stress intense dans l’enfance entraine un raccourcissement des chromosomes

Un stress intense dans l'enfance entraine un raccourcissement des chromosomes

Les enfantes évoluant dans un milieu de vie imposant davantage de stress présenteraient des modifications chromosomiques importantes par rapport aux autres enfants. Et celles-ci pourraient avoir des répercussions dommageables sur leur santé future.

Un article, paru sur le site « Radio-Canada » le 18 mai 2011, aborde une étude menée par une équipe de chercheurs de l’Université Harvard et de l’Université Tulane, aux États-Unis, publiée dans Molecural Psychiatry, qui tendrait à prouver que de hauts niveaux de stress durant l’enfance entrainent des modifications de la longueur des chromosomes.

Dans cette étude, les chercheurs ont analysé les chromosomes d’enfants de 6 a 10 ans placés dans des orphelinats roumains. Ils ont constaté que plus les enfants avaient été admis tôt dans ces orphelinats, plus les télomères (extrémités des chromosomes) étaient courts. Or, les télomères courts sont associés en général à une durée de vie plus courte, et à un risque accru de maladies cardio-vasculaires ou psychiques et même de pathologies cancéreuses.

Selon les chercheurs, c’est le stress vécu dans l’enfance qui entrainerait ce raccourcissement des télomères.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Recherche Stress Enfants