Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Un site de recherche intégrée sur le cancer à l’AP-HP
Un site de recherche intégrée sur le cancer à l'AP-HP
note des lecteurs
date et réactions
16 juillet 2012
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

Un site de recherche intégrée sur le cancer à l’AP-HP

Un site de recherche intégrée sur le cancer à l'AP-HP

L’Institut national du cancer (Inca) vient de labelliser six nouveaux sites de recherche intégrée sur le cancer (Siric). Parmi ces lauréats, le programme de recherche intégrée baptisé CARPEM (Cancer Research and PErsonalized Medicine) réunit les forces de l’HEGP et de l’Institut Cochin. Zoom sur ce programme, coordonné par les Prs Laurent-Puig et Fridman.

Ce programme de recherche associe plus de 250 chercheurs et techniciens dédiés à la recherche en cancérologie et plus de 100 cliniciens dont l’activité principale est l’oncologie. Objectif : mieux comprendre les mécanismes de cancérogénèse et la relation entre la tumeur et son environnement, afin d’améliorer la prise en charge des patients atteints de cancers en développant une médecine personnalisée. Le programme CARPEM se focalise sur les tumeurs digestives, pulmonaires, ORL, rénales, endocriniennes, et hématologiques.

Trois axes de recherche seront développés. Les deux premiers portent sur l’identification de biomarqueurs génétiques, épigénétiques et immunologiques, visant à des progrès diagnostiques, pronostiques et thérapeutiques :
  • « du gène à la médecine personnalisée  », qui vise à résoudre les problèmes liés au traitement de certaines tumeurs solides et hématologiques. Il s’agira d’identifier de nouveaux marqueurs génétiques ou épigénétiques qui sont essentiels pour une approche plus personnalisée des traitements. Les résultats obtenus seront confirmés par des modèles expérimentaux et traduits en biomarqueurs et en cibles thérapeutiques utilisables cliniquement.
  • « de la cellule à la médecine personnalisée », qui vise à établir un pont entre l’analyse globale du microenvironnement de la tumeur et l’identification de biomarqueurs pronostiques et / ou prédictifs de la réponse à différents traitements. Le développement de traitements novateurs bénéficiera d’une meilleure connaissance du microenvironnement, mais aussi de la disponibilité des modèles précliniques et des nouveaux immunomodulateurs (traitements qui stimulent ou freinent les réactions du système immunitaire)
Le 3ème couvre les dimensions éthique et psychosociale de la prise en charge du cancer. La relation soignant / patient – et plus précisément, la façon dont les patients appréhendent le concept de médecine personnalisée – sera un des paramètres soulignés par ce projet. Pour renforcer ces interactions, un comité de patients et un comité d’éthique et d’évaluation des pratiques seront crées.
 
Pour le Pr Laurent-Puig, “ces trois projets de recherche sont en étroites relations et le projet CARPEM va permettre des progrès importants dans la médecine personnalisée par l’intégration des aspects génétiques immunologiques et éthiques. En réunissant les différentes équipes de recherche, ce projet porté par l’AP-HP a une capacité unique à favoriser le passage en pratique clinique de la médecine personnalisée et à en faire une réalité pour les malades atteints de cancer“.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
En savoir plus sur...