Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Un nouveau médiateur pour prédire la progression des maladies rénales chroniques
Un nouveau médiateur pour prédire la progression des maladies rénales chroniques
note des lecteurs
date et réactions
3 novembre 2010
Auteur de l'article
Université Paris Descartes, 11 articles (Université - Centre de recherche)

Université Paris Descartes

Université - Centre de recherche
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
11
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Un nouveau médiateur pour prédire la progression des maladies rénales chroniques

Un nouveau médiateur pour prédire la progression des maladies rénales chroniques

Deux à trois millions de Français souffrent de maladies chroniques des reins, ces organes vitaux qui filtrent le sang. Dans le feu de l’actualité, l’Université Paris Descartes fait ainsi part d’une découverte d’un nouveau médiateur de la progression des maladies rénales chroniques.

 Ce mois-ci dans The Journal of Clinical Investigation, l'équipe de Fabiola Terzi de l'unité mixte de recherche « Centre de Recherche Croissance et Signalisation » (Inserm 845, Université Paris Descartes) révèle la découverte d'un nouveau médiateur de la progression des maladies rénales chroniques. Il s'agit d'une protéine de transport sécrétée par le rein qui accélère la dégradation rénale. La mesure de son excrétion dans les urines est susceptible de prédire l'évolution de la maladie chez l'Homme, un enjeu majeur pour les personnes atteintes de ces maladies silencieuses dont le diagnostic est souvent tardif. Les résultats, parus dans le numéro d'octobre de la revue, sont disponibles en ligne.

Lire le communiqué

Alice Tschudy & Pierre-Yves Clausse Service presse Université Paris Descartes
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Etudes Scientifiques