Accueil du site
> Santé & Maladies
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Un diagnostic... pourquoi ?
Un diagnostic... pourquoi ?
note des lecteurs
date et réactions
3 février 2010
Auteur de l'article
Votre santé par la nature, 47 articles (Naturopathe)

Votre santé par la nature

Naturopathe
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
47
nombre de commentaires
1
nombre de votes
0

Un diagnostic... pourquoi ?

Un diagnostic... pourquoi ?

Pour les naturopathes, plus de 95% des maladies sont dues à un encrassement, à une toxémie qui s’est installée insidieusement. Or, si toute maladie est due, directement ou indirectement, à un encombrement interne provenant de nourriture non digérée, de mucus, d’acide urique, de substances toxiques, de drogues... à quoi bon faire un diagnostic ? Si c’est pour mettre un nom à un symptôme particulier comme par exemple laryngite, angine, rhino-pharyngite, bronchite, cystite, etc... c’est parfaitement inutile et les noms les plus savants qu’on va leur attribuer ne servent à rien de plus qu’à compliquer un mécanisme pourtant bien simple.

Chaque maladie est un effort de votre organisme pour tenter de se sauver tout seul puisque vous-même ne voulez pas l'aider. Il essaye par tous les moyens d'expulser les toxines, ce sera par le nez, par la bouche, par la peau, par la vessie, par le gros intestin, par votre organe qui permettra le mieux cette expulsion. Pour cela il a besoin de faire chauffer la machine et votre température va monter, le moteur va tourner plus vite, et bien sûr, si vous le laissez faire, il va ainsi se nettoyer, ou dans le langage médical, il va tout simplement se guérir.

Le diagnostic habituel du médecin ne donne guère de lumière sur ce phénomène d'encrassement. Leur diagnostic est généralement fait d'une série de descriptions de symptômes, d'aprés lesquels on a dénommé des milliers de maladies. Et lorsque le médecin n'a pas pu mettre un nom sur la maladie le patient en déduit que "le docteur n'a pas trouvé ce que j'avais".

Et pourtant toutes les maladies ont la même origine et donc la même cause. Nous sommes ce que nous mangeons, toute maladie provient de la qualité et de la quantité d'aliments que nous mangeons. Mais l'organisme a le droit de ne pas y trouver son compte et s'il ne le trouve pas, alors il se rebiffe. Il réagit, il va vous rejetter tout ce qui l'encombre, en tous cas, il va essayer, parce qu'on nous a soigneusement enseigné, qu'il faut vite faire tomber la fièvre, qu'il ne faut pas se laisser aller et donc qu'il faut manger, même si votre corps ne digère plus rien, il faut se forcer. Que diable on ne va pas se laisser mourir ! Comment voulez-vous que dans ces conditions, votre organisme puisse faire son travail d'élimination ! Il faut d'abord qu'il se débrouille avec cette quantité de nourriture que vous ingérez chaque jour.

Et l'élimination est mal faite bien sûr, elle est toujours incomplète. Songez que les spécialistes des autopsies disent que 60 à 70% des colons disséqués contiennent des matières étrangères telles que des vers, et aussi des matières fécales dures comme des pierres, datant de dizaines d'années. Même les parois de l'intestin grêle sont souvent tapissées de matières fécales incrustées trés anciennes et trés dures. Comme le dit le Pr Ehret ces boyaux ressemblent à des tuyaux de cheminée ayant besoin d'être ramonés.

Même les gens que l'on dit en bonne santé traînent continuellement avec eux et souvent depuis l'enfance, plusieurs kilos de matières jamais éliminées. Et ne croyez pas que parce que vous avez une selle par jour vous éliminez bien. Vous êtes comme tout un chacun, un cloaque ambulant. Pardon ! je ne le dirai plus.

Plusieurs fois au cours de ce blog j'ai mis l'accent sur l'importance de l'intestin. C'est bien simple, si cet intestin est propre, s'il n'y a pas de putréfaction à ce niveau, aucune maladie ne va se déclarer, c'est aussi simple que cela. C'est ici que se fabrique la maladie et il est à l'origine de pratiquement toutes les maladies. Il est le point de départ de la putréfaction qui va gagner par la suite les autres organes et en premier lieu les organes d'élimination. Toujours cet effort qu'il fait pour essayer de gagner la sortie.

En tous cas lorsqu'on a compris ce mécanisme et le fonctionnement fondamental de l'organisme, il n'y a pas lieu de mettre un nom à chaque maladie et d'ailleurs le naturopathe ne va pas vous dire "vous avez une cystite", le diagnostic est par ailleurs réservé aux médecins allopathes, et ce n'est surtout pas quelque chose que nous allons leur contester. Le naturopathe ne s'en tiendra pas à cette infection qui se manifeste sur votre vessie car il sait bien que ce n'est que la manifestation de cet effort de votre organisme pour vous nettoyer. Et dans ce cas, c'est la vessie qui a été choisie pour lieu de sortie.

A propos de diagnostic, notre médecine moderne n'a pas beaucoup évolué depuis l'époque des sorciers. C'étaient des démons qui étaient cause de maladies et maintenant ce sont des microbes. En tous cas, il faut absolument que ce soit quelqu'un d'autre qui soit responsable, mais surtout pas le malade lui-même. C'est toujours un mystérieux pouvoir maléfique qui est responsable de tous les maux et donc le médecin ou le grand sorcier va pouvoir trouver le remède miracle qui va stopper les manifestations.
Alors plutôt que d'aller voir le grand sorcier, prenez un miroir et regardez-vous, il est là le responsable. Vos yeux sont jaunes ? Votre langue est chargée ? Votre peau est parsemée de boutons ? Elle est sale ? La langue est le reflet de l'estomac et de toutes vos muqueuses.

Vous en déduisez qu'il faut vous nettoyer ? alors mangez des fruits et des légumes non farineux, ou encore sautez 1 ou 2 repas ou mieux 1 ou 2 jours sans manger. Et avec toutes les techniques que vous avez à disposition sur ce blog vous vous rendrez compte que vous n'avez pas à savoir la nature de votre maladie ou plutôt le nom de votre maladie car elle disparaitra comme elle est venue, les microbes également. La preuve ? est-ce que vous avez imaginé la quantité de mucus et de phlegme expulsés au cours d'un simple rhume ? Alors pensez aussi que la tête mais aussi les poumons, l'estomac, les reins, les bronches, sont imbibés de tous ces déchets et qu'en temps ordinaires nous vivons avec eux et nous les trainons comme des boulets qui sont extrêmement accrocheurs. Vous n'avez pas besoin de connaître le nom de votre maladie, jeûnez et votre maladie disparaitra, tout simplement alors... A quoi bon un diagnostic ?
 
Par Boisvert

Retrouvez tous mes articles sur mon blog : Votre santé par la nature

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté