Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Tumeur : la justice italienne incrimine le téléphone portable
Tumeur : la justice italienne incrimine le téléphone portable
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
26 octobre 2012 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Tumeur : la justice italienne incrimine le téléphone portable

Tumeur : la justice italienne incrimine le téléphone portable

Le lien entre tumeur du cerveau et téléphone portable est établi mais rarement reconnu par les autorités. Néanmoins, la justice italienne et tout particulièrement sa Cour Suprême de Cassation a confirmé en octobre 2012, la décision de la Cour d’Appel de Brescia concernant les poursuites entamées par un cadre supérieur de 60 ans souffrant d’une tumeur au cerveau liée à une utilisation intensive du téléphone cellulaire.

 

En effet, il s’avère que durant 12 années, un homme a utilisé son téléphone portable pendant 30 heures par semaine dans le cadre de son travail. Cette obligation associée aux références scientifiques citées par le consultant technique de Brescia et par le Pr Levisoncologue à l’Université de Padoue et co-fondateur de l’association italienne pour la prévention contre les nuisances des ondes électromagnétiques A.P.P.L.E a permis aux Juges de la Cour Suprême de trancher.
 
On notera que les juges ont également reconnu le principe de la « certitude raisonnable » du lien de cause à effet. Cette action est applicable à toutes les pathologies et leurs causes liées aux conditions de travail.
 
En France, l’association nationale Robin des Toits profite de cette victoire et n’a pas tardé à saluer « le courage et l’indépendance des juges italiens, et celui des scientifiques indépendants de l’association italienne ».
 
Aussi, cette association connue pour son combat contre les antennes et relais téléphoniques a souligné que ce procès montrait « les énormes contradictions et prises d’intérêts dans les hautes sphères du pouvoir » et a précisé qu’il était « urgent que la vérité soit dite au public afin d’enrayer l’épidémie de cancers débutante ».
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
3 votes
par desabuse (IP:xxx.xx8.213.93) le 26 octobre 2012 a 13H04
desabuse (Visiteur)

Il faut fusiller ces juges italiens. On ne va quand même pas perdre des millions d’euros, de dollars, etc... pour des tumeurs que l’on pourra toujours contester. Puisqu’on vous dit que les ondes electro-magnétiques sont totalement, inoffensives, et même bénéfiques(pour les opérateurs).

2 votes
par taberleroi (IP:xxx.xx5.147.242) le 26 octobre 2012 a 18H07
taberleroi (Visiteur)

C’est tout le problème de l’information, de la vraie information et de la juste mesure de l’utilisation. Si les juges ont condamné c’est certainement au vu d’expert. Pourquoi l’expert n’est pas connu ? Parce qu’il n’a pas été invité par les médias ! Pourquoi les médias ne l’ont pas invité ? Parce qu’ils servent la soupe aux politiques et grandes entreprises qui ont l’exclusivité ! Pourquoi les entreprises privées ont-elles l’exclusivité ? Parce que le politique a vendu les bijoux du peuple pour en avoir une partie à son profit ! Les pratiques ne s’arrêtent pas là.....................je pourrait remplir la page.