Accueil du site
> Santé & Maladies > Conso
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Tout savoir sur l’oreiller cervical
Tout savoir sur l'oreiller cervical
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
1er septembre 2011
Auteur de l'article
Ensemble literie, 7 articles (Blog literie)

Ensemble literie

Blog literie
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
7
nombre de commentaires
0
nombre de votes
1

Tout savoir sur l’oreiller cervical

Tout savoir sur l'oreiller cervical

L’oreiller cervical est un oreiller dit « intelligent ». Qu’il soit le fruit d’innovations technologiques complexes ou de méthodes traditionnelles efficaces, son but est unique : protéger coûte que coûte la zone cervicale, aussi fragile que déterminante pour la qualité du sommeil. Mais comment parvient-il à agir sur la nuque et les vertèbres tout au long de la nuit ? Et tous les modèles d’oreillers cervicaux sont ils aussi efficaces sur cette zone à risque ? Pour le savoir, lisez cette analyse de l’oreiller cervical sous toutes ses coutures.

Un Oreiller cervical  : qu'est ce que c'est ?

L'oreiller cervical est avant toutes choses un oreiller proactif qui concentre son action sur la zone des vertèbres cervicales, la colonne cervicale.
Pour soulager efficacement ces vertèbres et offrir à la colonne vertébrale le repos qu'elle mérite, cet oreiller dispense notamment un soutien focalisé sur le rachis cervical. Il seconde les vertèbres tout au long de la nuit dans leur lourde tâche de maintien de la tête.
 
Si la nuque tout entière apprécie le travail de l'oreiller cervical, 2 vertèbres y sont particulièrement sensibles :
- L'Atlas, première vertèbre condamnée comme le dieu de la Mythologie à porter tout le poids de la tête sur ses frêles épaules.
- Et l'Axis, qui, comme son nom l'indique, est responsable de la rotation et de la coordination de la tête avec la colonne vertébrale.
 
Elles trouvent dans cet oreiller un soutien de poids pour supporter la tête et ses frictions perpétuelles avec la colonne vertébrale dues à des changements de position de sommeil incessants.

Sous l'emprise de l'oreiller cervical, la colonne cervicale et le reste de la colonne vertébrale sont totalement sécurisés. Les capteurs posturaux de la colonne, en alerte permanente, y compris pendant les heures de sommeil envoient des signaux positifs aux muscles du dos. Plus besoin de se contracter pour soutenir la colonne et son noyau vital, la moelle épinière.
Ainsi rassurés, les muscles du cou et de l'ensemble du dos finissent par se relaxer. Les tensions musculaires s'évanouissent, corps totalement détendu, vous finissez par sombrer dans un sommeil aussi serein que réparateur.

Quel oreiller cervical choisir ?

Les oreillers cervicaux se déclinent sous 2 formes principales.
 

1. L’oreiller cervical ergonomique

 

oreillerGros plan sur loreiller cervical

C'est un oreiller cervical qui a bénéficié des innovations de la recherche en ergonomie du sommeil. Le soutien renforcé qu'il apporte à la colonne cervicale a été imaginé, conçu et modélisé par des scientifiques et leurs puissants ordinateurs. 

Oreiller en forme de vague : Une des réponses données par les chercheurs en ergonomie à la problématique de la douleur cervicale : Un oreiller de forme sinusoïdale. Ou plutôt une forme de vague, composée de 2 courbures cervicales de hauteur différente destinées à épouser parfaitement la forme du cou et d'un creux imaginé pour accueillir les proéminences de la tête.

Dans cette configuration, l'oreiller ergonomique cervical assure à la colonne vertébrale une position physiologique tout au long de la nuit. Avec lui, nuque et tête sont confortablement lovés et les mauvaises positions de sommeil ou les déformations de la colonne vertébrale sont à ranger au rayon des ( mauvais ) souvenir...

Un article du blog Ensemble literie

POST-SCRIPTUM

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté