Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Toucher Actos sans évoquer Avandia : un délicat slalom médiatique !
Toucher Actos sans évoquer Avandia : un délicat slalom médiatique !
note des lecteurs
date et réactions
6 mai 2011
Auteur de l'article
Sylvie Fretailli, 1 article (Rédacteur)

Sylvie Fretailli

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
1
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Toucher Actos sans évoquer Avandia : un délicat slalom médiatique !

Toucher Actos sans évoquer Avandia : un délicat slalom médiatique !

Une surprenante cabale vient de se lancer contre le médicament Actos tout en passant sous silence les effets toxiques de l’Avandia, pourtant récemment retiré du marché.

« Vous remplacez le mot Mediator par Actos et vous avez les mêmes interlocuteurs qui vous disent les mêmes choses », a déclaré Gérard Bapt à l'AFP. C'est pour lui « un remake du Mediator où l'intérêt du patient ne prévaut pas alors qu'il s'agit aussi d'un produit sans bénéfice avéré pour le diabétique. »

Les français découvrent avec stupeur qu’Actos (pioglitazone) entraîne des cancers de la vessie. Bon, ce problème avait déjà été évoqué dès 2005 lors de la publication des résultats de l’étude PROACTIVE mais personne ne s’en était ému. Pourtant nos experts nationaux connaissaient plutôt bien cette étude !

" En somme, du jamais vu d'un point de vue prospectif, d'autant que l'addition de pioglitazone (45 mg/j après titration forcée sur deux mois) a réduit de 16% à 3 ans le risque de survenue de décès, AVC ou infarctus" résumait à l’époque avec enthousiasme le Pr Bernard Charbonnel, investigateur principal de PROACTIVE pour la France, Diabétologue au CHU de Nantes.

Donc pour résumer, Actos est un médicament pouvant entraîner des cancers. Des cancers ! On ne parle pas là de somnolences au volant, de vomissements ou de diarrhées mais bien de cancers !

Nos autorités ont décidé de le maintenir encore 3 mois sur le marché le temps ... de voir ! Irène Frachon devra donc attendre la rentrée pour publier son prochain livre « Actos 15 mg – Combien de morts ? »

La vidéo du débat est disponible sur le site de l’AFSSAPS.

Le toxicologue Jean-Roger Claude s’y exprime :

« Pour la plupart des toxicologues dans le monde, toute cette classe de produits, qu’il s’agisse des thiazolidinediones ou qu’il s’agisse des glitazars, sont considérés comme des produits cancérogènes. Il faut quand même rappeler que pratiquement tous ont été arrêtés en cours de développement. (...) Ces produits, toute cette classe, sont capables de donner des tumeurs dans d’autres sites que la vessie : hémangiosarcome, tumeur hépatique, liposarcome, etc. C’est ce que le rapporteur de la FDA a appelé en son temps un cancérogène multi-espèces, multi-souches, multi-sexes, multi-organes, ce qui pourrait signifier qu’il s’agit d’un produit cancérogène complet au sens où l’IARC (NDLR : International Agency for Research on Cancer) le définit. (...) Si les firmes ont toutes arrêté le développement de ces produits, c’est qu’elles ne voulaient pas prendre ce risque là ».

Les experts de l’AFSSAPS ont voté pour le maintien sur le marché de ce produit à 21 voix contre 4.

Ce qui est extraordinaire, c’est qu’aucun média n’a eu l’idée de comparer Actos (pioglitazone) à son grand frère, Avandia (rosiglitazone), chimiquement et pharmacologiquement quasi-identique, discrètement retiré du marché il y a quelques mois pour atteintes cardiaques. On parle tout de même de 83 000 infarctus aux Etats-Unis.

La revue indépendant Prescrire, une revue qui gagnerait à être lue un peu plus souvent par nos autorités de santé dénonçait déjà ces médicaments depuis de nombreuses années. Je vous invite à lire l’article de Pharmacritique qui résume particulièrement bien cette problématique qui ne date pas d’hier. Augmentation des insuffisances cardiaques de 70%, ostéoporose, fractures osseuses, ...

Un dernier point me laisse perplexe. La réflexion de Gérard Bapt ! Comment peut-on comparer Actos au Mediator sans évoquer Avandia, qui est rappelons-le à peu de choses près la même molécule ? Avandia était commercialisé par ... Ah ! OK ! J’ai compris ! Le Club Hippocrate, encore et toujours...

Pour l’entendre s’exprimer sur le Zyban, il faudra donc attendre encore un peu ...

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
En savoir plus sur...
Mots-clés :
Médicaments Diabète