Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Thierry Lhermitte, le cobaye de l’hôpital
Thierry Lhermitte, le cobaye de l'hôpital
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
8 février 2010 | 3 commentaires
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 541 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
541
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Thierry Lhermitte, le cobaye de l’hôpital

Thierry Lhermitte, le cobaye de l'hôpital

L’acteur légendaire de la troupe du Splendid est à l’hôpital. Qu’on se rassure : il n’a rien de grave. Qu’on se désole également : il ne s’agit pas d’un tournage. Figure connue du Téléthon, le héros des Bronzés est devenu le cobaye pour la recherche pour le compte de l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM) à Paris.

Cela fait six ans que l’acteur a mis sa notoriété au service de la Fondation pour la recherche médicale, dont il est le parrain. Aujourd’hui il veut rendre service à tout le monde : il est atteint d’une pathologie assez rare, la prosopagnosie, et il aimerait lui aussi en savoir plus. Cette maladie, qui affecte quelque centaines de personnes en France et dont le remède est à ce jour inexistant, anéantit la faculté de reconnaître les visages des personnes que l’on connaît. L’acteur mythique des Ripoux s’était déjà exprimé sur ce handicap fort irritant dans l’exercice de sa profession au micro de France Info en janvier dernier : « Quand pour la troisième fois je me présente à quelqu’un qui m’a pourtant dit dix minutes avant 'je vous ai déjà vu' c’est horrible. Je mets alors ça sur le compte de la blague. En fait c’était sincère ». Cet exemple de ‘malentendu’ peut s’avérer particulièrement embarrassant lorsque l’acteur s’empêtre dans des cordialités ratées. Une fois, Thierry Lhermitte n’aurait pas reconnu sa sœur pourtant venue le saluer à bras ouverts. De plus, à une autre occasion, un producteur ne lui aurait pas pardonné de ne pas s’être souvenu de lui.

Bien que ce mal étrange n’ait pas empêché Thierry Lhermitte de briller dans le septième art, on comprend sa motivation. C’est de bon cœur qu’il a donc participé à l’expérience du chercheur Mathias Pessiglione, un neuropsychologue qui scrute les mécanismes de la motivation à travers les réactions du cerveau. Le quotidien Le Parisien a pu assister à l’auscultation de l’acteur, qui a passé une IRM du cerveau. Cette aventure s’est déroulée en présence d’une équipe de chercheurs de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) dans les sous-sols de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans le XIIIème arrondissement de la capitale. Cette expérience, qui aidera Mathias Pessiglione à saisir davantage d’éléments sur la zone du cerveau liée à la motivation, aura à son tour appris au comédien que son cerveau, malgré la pathologie, est en bon état. La nouvelle est rassurante pour ses nombreux fans.

Source : Le Parisien, Pure People
 

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
1 vote
par Goldored (IP:xxx.xx7.111.85) le 19 février 2010 a 19H47
Goldored (Visiteur)

"Figure conne du Téléthon". Dans le chapeau. Bravo. De l’intérêt de se relire. Cela évite d’être déplaisant et de passer pour un mufle !

0 vote
(IP:xxx.xx4.210.51) le 22 août 2010 a 20H29
 (Visiteur)

Tiens, je souffre exactement du même handicap ! je ne savais pas que ça avait un nom et que c’était étudié !!!!!

0 vote
par trabatchouk (IP:xxx.xx7.128.121) le 28 septembre 2010 a 06H26
trabatchouk (Visiteur)

Thierry Lhermitte , beau , intelligent , talentueux , riche , certainement "un mec bien" , est encore une preuve évidente que personne n’ achètera ni la santé, ni la mort . C ’ est la seule justice sur terre , à la différence près que certains individus ont les moyens financiers d’ être correctement accompagnés et aidés , alors que les "péquins Lambda" mettent les familles dans des situations insolubles .

Tous les gens célèbres que nous mettions sur un "piédestal" dans les années "yéyé" et "nouvelle vague" partent les uns après les autres , alors , ouvrons les yeux sur le peu que nous sommes !!

Quand les hommes et femmes qui se pavanent , méprisent les humbles ,se croient invulnérables de par le pouvoir et le fric , comprendrnt-ils la "vraie vie" ??.