Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Taxes sur le bronzage en cabines UV : Le gouvernement en flammes ?
Taxes sur le bronzage en cabines UV : Le gouvernement en flammes ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
10 décembre 2010 | 2 commentaires
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 600 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
600
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Taxes sur le bronzage en cabines UV : Le gouvernement en flammes ?

Taxes sur le bronzage en cabines UV : Le gouvernement en flammes ?

Il est certes plaisant de bronzer en hiver pour afficher un bon teint, mais il y a danger pour la peau. A trop forte dose, les ultaviolets, ou UV, peuvent être source de mélanomes et cancers de la peau. Il y aurait plus de 8.000 nouveaux cas de mélanomes chaque année en France et et selon les estimations près d’un mélanome sur deux serait attribuable aux UV artificiels.

En conséquence, l’association Sécurité Solaire (active au sein de l’Organisation Mondiale de la Santé) lance une nouvelle fois un appel au gouvernement français pour imposer des taxes aux professionnels proposant le bronzage an cabine. Objectif affiché : Limiter leur utilisation et ainsi réduire les risques. Du point de vue santé, les cabines UV doivent-elles donc être traitées sous le même angle que l’alcool ou le tabac ?

Aux Etats-Unis, une « Tanning tax » est entrée en application le 1er juillet dernier, avec un prélèvement se montant à 10% sur les cabines de bronzage, ne laissant échapper des mailles du filet que certains soins en photothérapies, et des centres de fitness à régime spécial. La France va-t-elle à son tour freiner l’utilisation des cabines UV en instaurant une taxe similaire ?

Un débat sur l’offre de soleil artificiel a eu le don d’enflammer les américains, mais le moins que l’on puisse dire c’est que, de ce côté-ci de l’Atlantique, les tenants des cabines sont loin d’être chauds. Le syndicat national des professionnels du bronzage en cabine affirment que « le bronzage en cabine, fait de manière professionnelle, est la manière la plus sécuritaire de bronzer et de garantir, à toute période de l'année, le maintien d'une concentration adéquate de vitamine D dans l'organisme ».

Mais en face, l’association Sécurité Solaire insiste en pointant le classement des UV artificiels par le Centre International de Recherches contre le Cancer (CIRC) en 2009 en qualité de « cancérigène pour l’homme » (voir ici). Les études, depuis, démontrent à l’appui le lien direct entre UV artificiels et cancer de la peau, et les conclusions de l’Institut National du Cancer (INCa) sont formelles : « Les UV artificiels sont d’authentiques agents cancérogènes pour l’homme, et l’exposition aux UV artificiels dans les cabines de bronzage ne présentent aucun bénéfice pour la santé ».
 

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Carl Delorme (IP:xxx.xx6.107.166) le 10 décembre 2010 a 20H41
Carl Delorme (Visiteur)

Il serait bon d’imposer ces taxes sans attendre. Et n’oublions pas une chose : Le soleil naturel est bien meilleur pour la peau, la santé et la couleur. Alors soyez un peu patients et attendez l’été pour bronzer...

0 vote
par Denis (IP:xxx.xx3.193.99) le 11 décembre 2010 a 08H14
Denis (Visiteur)

Pas d’accord du tout. Les UV en cabine sont plus sécuritaire car entièrement contrôlés ce qui n’est pas le cas du soleil.

Et pour cette taxe, c’est ridicule. Même les internautes du site de lAssociation Solaire sont contre, ce que l’association se garde bien de dire.