Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Suppression du certificat médical annuel du sportif
Suppression du certificat médical annuel du sportif
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
13 novembre 2014
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Suppression du certificat médical annuel du sportif

Suppression du certificat médical annuel du sportif

Depuis de nombreuses années, les adhérents sportifs et le corps médical réclame la suppression du certificat médical annuel du sportif. Il semblerait qu’ils ont été enfin entendus. Lors du dernier conseil des ministres, Thierry Mandon a présenté cette mesure, introduite parmi les 40 propositions du « choc de simplification ».

En effet, pour pratiquer un sport en club plus de 15 millions de français ont besoin obligatoirement d’un certificat médical, attestant de leur bonne forme.

Dans la réforme proposée par le gouvernement, le certificat sera désormais valable plusieurs années. Il est susceptible d'avoir une durée de trois ans. Toutefois, cette mesure, qui devrait prendre effet dès septembre 2015 ne devrait pas concerner les disciplines à risque comme la plongée, la boxe. De même, l'avis médical fera preuve davantage individualisation.

Pour les médecins généralistes qui reconnaissent que toutes activités physiques ne nécessite pas un certificat, cette mesure permettra de d'engorger les salles d'attentes notamment à la rentrée septembre.

De son côté l'ancienne ministre des sports, Valérie Fourneyron, est favorable à « cette mesure de bon sens » qui simplifiera l'accessibilité au sport. « Tous les parents ont ce souvenir de début d'année où il faut faire la course au certificat médical. Si on avait tout simplement sur le carnet de santé de l'enfant un certificat médical qui soit pour plusieurs sports. C'est une vision d'un sport outil de santé publique qui doit être accessible à tous ».

Cependant, le président de la Fédération des médecins de France, Jean Paul Hamon, s'oppose à cette mesure qui permet d'avoir un suivi des patients qui fréquentent peu les cabinets médicaux. « Concernant les gamins, c'est une hérésie parce que le gamin change morphologiquement, il va peut-être aussi changer de sport, donc ne pas faire le même effort. L'adulte va peut-être prendre du poids ou au contraire commencer un entraînement intensif. Une visite annuelle c'est bien, une visite tous les trois ans, je trouve que c'est faire prendre des risques à la santé des gens."

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Les Actus
Santé & Maladies