Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Suisse : Les pros de la santé fâchés avec une réforme des hôpitaux
Suisse : Les pros de la santé fâchés avec une réforme des hôpitaux
note des lecteurs
date et réactions
7 avril 2011
Auteur de l'article
Docteur Bertrand Buchs, 17 articles (Médecin rhumatologue)

Docteur Bertrand Buchs

Médecin rhumatologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
17
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Suisse : Les pros de la santé fâchés avec une réforme des hôpitaux

Suisse : Les pros de la santé fâchés avec une réforme des hôpitaux

Et bien, on a du souci à se faire... On peut dire qu’en ce moment, en Suisse, nous avons l’embarras du choix.

Punaise, faut mieux pas trop réfléchir.

A partir du premier janvier 2012, les hôpitaux vont devoir utiliser les DRG, le système unifié des forfaits au cas par cas, qui devrait être introduit au niveau national en Suisse dès l'année prochaine. Un truc génial qui ne fonctionne même pas en Allemagne et qui va vous mettre en formules et en équations.

Bon, vous devez vous faire hospitaliser pour un machin chose. Une charmante dame, ou un charmant monsieur, va entrer dans un gros ordinateur, votre âge, celui de votre chien, la couleur des cheveux de votre belle-mère, le nombre de membres tel ou tel parti politique genevois (espérons que l’ordi sera assez puissant), votre maladie, le risques de complications et le montant du leasing de la voiture du chirurgien. Bon ce n’est pas exactement cela, mais ça s’en rapproche.

Et bing, l’hosto aura droit à un montant X forfaitaire pour vous soigner.

Après 3 ou 4 jours, vous allez probablement coûter trop cher.

Alors bye bye, go home.

Pourquoi faire simple…

Les toubibs vont devoir passer leur temps à codifier les dossiers.

L’administration va adorer, puisqu’elle pourra croître et croître en encore croître.

Mais sur le terrain…

Rien n’est garanti, ni la formation, ni les salaires, ni les dotations en personnel soignant.

Ce truc chose sera dirigé par une société anonyme Swiss-DRG AG, sans aucun contrôle de la part du parlement fédéral.

La FMH, H+ (les hôpitaux suisses), la Conférence des directeurs cantonaux de la santé, ont exprimé leurs préoccupations.

J’espère que ce n’est pas trop tard, en attendant battons-nous pour exiger un moratoire sur les DRG.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté