Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Steaks contaminés : 500 personnes intoxiquées
Steaks contaminés : 500 personnes intoxiquées
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
12 novembre 2010
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 598 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
598
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Steaks contaminés : 500 personnes intoxiquées

Steaks contaminés : 500 personnes intoxiquées

Les victimes sont principalement des élèves de plusieurs établissements scolaires de Poitiers. Ces derniers ont été intoxiqués par la salmonellose, le germe identifié dans les steaks hachés servis à la cantine de ces établissements. L’exposition au risque est terminée, et l’enquête suit son cours.

Environ 500 personnes, pour la plupart sont des collégiens et des lycéens de Poitiers, ont été intoxiquées à des degrés divers après avoir consommé des steaks hachés contenant des salmonelles. Cela s’est passé entre les 19 et 22 octobre dernier, et les risques de nouvelle intoxication à la salmonellose sont aujourd’hui écartés. C’est donc sereinement que le directeur de cabinet du préfet Stéphane Jarlégand a indiqué qu’une enquête rétrospective est en cours afin de faire la lumière sur l’épidémie, son origine et sa dynamique. Ce dernier précise que « ça allait de simples fièvres et diarrhées jusqu’à des symptômes un peu plus sévères, avec de fortes fièvres et des vomissements ».

L’Agence régionale de santé de Poitou-Charentes a indiqué que parmi les cas les plus préoccupants, une vingtaine d’écoliers a du être hospitalisée. En pistant l’aliment incriminé, l’enquête menée par la direction départementale a pu identifier un lot de steaks hachés surgelés fabriqué par une entreprise italienne. Une confirmation des autorités sanitaires d’outre Alpes doit encore être rendue, mais l’on s’achemine vers l’hypothèse d’une contamination lors de la fabrication. Monsieur Jarlégand, qui indique qu’un millier de ces steaks avaient été distribués, précise que le lot incriminé a été bloqué pour destruction et analyses complémentaires.
 

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Aliments Enfants Toxicité