Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Soulager son torticolis par contracté-relaché
Soulager son torticolis par contracté-relaché
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
4 novembre 2013 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Vincent Arin Stocchetti, 3 articles (Ostéopathe)

Vincent Arin Stocchetti

Ostéopathe
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
3
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Soulager son torticolis par contracté-relaché

Soulager son torticolis par contracté-relaché

En complément d’une consultation chez votre médecin ou votre ostéopathe, vous pouvez soulagez vous-même un torticolis bénin.

Le torticolis constitue un motif de consultation fréquent en médecine et en ostéopathie, le plus souvent sans gravité.

Le torticolis postural constitue le cas le plus bénin de torticolis, résultant le plus souvent d’une mauvaise position de tête prolongée, fréquemment la nuit pendant le sommeil, ou parfois lors d’un trajet en voiture, en train ou en avion.

Il s’agit d’un état de contracture musculaire localisée au niveau des vertèbres cervicales qui entraine un blocage des mouvements de la tête d’un côté ou des deux côtés, et qui s’accompagne d’une vive douleur, principalement lorsque l’on essaye justement de tourner la tête.

Considérée comme une pathologie bénigne, elle peut s’avérer très gênante pour le patient qui avait justement prévu ce jour-là de participer à une épreuve sportive, conduire sa voiture pour partir en vacances, ou tout simplement rejoindre son bureau.

Le traitement médical propose généralement du repos, la prise de décontracturants musculaires, d’anti-inflammatoires ou d’antalgiques, et le port d’une minerve cervicale… ce qui permet le plus souvent de traiter le torticolis en 2 à 3 jours..

Pour les plus pressés d’entre vous, je conseille la consultation d’un ostéopathe qui va utiliser des techniques de relâchement musculaire, ciblées dans la zone de contracture, et qui va tester la présence de dysfonctions vertébrales, et les normaliser si nécessaire.

Votre praticien pourra aussi détendre les contractures musculaires à l’aide de la technique du contracter-relâcher, qui comme son nom l’indique, utilise des contractions musculaires spécifiques dans un but de relâchement.

Dans le cas d’un torticolis bénin, cette technique peut être réalisée par vous-même en auto soins, selon le protocole suivant :

Technique d’auto-soins pour torticolis : le contracter-relâcher :

Vous vous allongez sur le dos, la tête confortablement appuyée sur un coussin mou

1/ vous testez d’abord les rotations droite et gauche de votre tête afin de déceler le côté le plus limité et douloureux

2/ pour une rotation douloureuse à droite, vous allez placer votre main gauche contre votre joue gauche (et inversement)

3/vous tournez doucement votre tête vers le côté gauche, contre résistance de votre main, durant 3 secondes, ce qui va aider à déspasmer vos muscles contracturés du côté droit

4/ après avoir relâché la tension, votre main gauche va venir repousser doucement votre tête vers la rotation droite, dans la limite de la non douleur

5/ vous recommencez 3 fois les techniques 2,3, et 4, et vous pourrez constater ensuite que votre cou sera plus souple et que la guérison de votre torticolis sera accélérée.

Cette technique est extraite de mon prochain ouvrage à paraitre en 2014 aux Editions De Borée

Vous pouvez aussi visualiser la vidéo de la technique sur youtube :

http://www.youtube.com/watch?v=bpS3mQcpIBo

 

 

 

Vincent ARIN STOCCHETTI L'ostéo qui écrit
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Torticolis
Commentaires
0 vote
par Marchaux (IP:xxx.xx1.87.117) le 5 novembre 2013 a 17H25
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

merci pour l’information, ça peut servir