Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Seniors : Prévention des risques de suicide à domicile
Seniors : Prévention des risques de suicide à domicile
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
25 juillet 2013
Auteur de l'article
Camille, 333 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
333
nombre de commentaires
49
nombre de votes
288

Seniors : Prévention des risques de suicide à domicile

Seniors : Prévention des risques de suicide à domicile

Afin de détecter les premiers signes de dépression chez les personnes âgées suicidaires, le ministère des Affaires sociales et de la Santé, la Société Française de Gériatrie et de Gérontologie et des fédérations d’aide à domicile viennent de mettre en place un nouvel outil auprès des structures d’aide à domicile.

Cette aide pour les personnels des structures d’aide à domicile se présente sous la forme d’une mallette baptisée « Mobiqua », comprenant notamment une plaquette sur les définitions et la description clinique de la dépression. Ainsi, le gouvernement espère que les signes de dépression et les risques suicidaires seront détectés chez les personnes âgées.

Ces fiches permettent de rappeler les signaux simples de la dépression et de comprendre les réactions des personnes âgées pour les intervenants à domicile. Par exemple, une fiche alerte sur « le regard de la personne âgée : semble-t-il triste ? S’anime-t-il moins souvent que d’habitude ? »

En effet, les plus de 65 ans représentent environ 20 % de la population française et représentent 30 % des suicides. En 2010, environ 3 000 suicides ont été enregistrés chez les plus de 65 ans, soit près du tiers des suicides. On notera que les plus de 85 ans, seraient 4 fois plus nombreux à se suicider que la moyenne de la population en général.

Les personnes vivants seules à domicile sont plus sensibles au suicide mais lorsqu’elles rentrent dans un établissement, leur taux de suicide chute significativement en raison d’une meilleure surveillance et prise en charge.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté