Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Seniors : prenez soin de vos dents
Seniors : prenez soin de vos dents
note des lecteurs
date et réactions
13 décembre 2011 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Le courrier de la Maison de Retraite , 35 articles (Site internet)

Le courrier de la Maison de Retraite

Site internet
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
35
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Seniors : prenez soin de vos dents

Seniors : prenez soin de vos dents

A l’occasion de son congrès annuel, qui s’est tenu en novembre, l’Association dentaire française (ADF) a consacré plusieurs conférences à la santé bucco-dentaire des personnes âgées. L’association a ainsi rappelé quelques principes importants pour aider les aînés à protéger leurs dents.


Garder son capital dentaire

D’après le Dr Jacques Wemaere, secrétaire général adjoint de l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD), perdre ses dents lorsque l’on vieillit n’a rien d’une fatalité, malgré le vieillissement dentaire.

S’il est vrai que les tissus constituant les dents (email, dentine…) vieillissent et deviennent plus fragiles, une bonne hygiène dentaire, une alimentation saine et des détartrages réguliers permettent de garder le plus longtemps possible un bon capital dentaire.

Car avoir de bonnes dents est d’autant plus important pour les aînés que ces derniers doivent garder un régime alimentaire varié, malgré un appétit parfois diminué. En effet, moins on a de dents, plus la mastication devient malaisée et plus les menus sont limités ! D’où un risque de dénutrition accru, lequel a vite fait d’entraîner chutes et dépendance.

Par ailleurs les dents, ce n’est pas seulement une question de santé, mais aussi de lien social. Car le sourire et la parole sont des instruments sociaux qui gardent leur importance à tout âge. Pouvoir sourire et parler avec ses interlocuteurs facilite les relations entre la personne âgée et ses proches ou les professionnels qui la côtoient.

 

Examiner ses dents régulièrement

L’ADF préconise la tenue d’un bilan bucco-dentaire systématique à l’âge de 65 ans, afin de déceler d’éventuels problèmes et prévenir la détérioration de l’état des dents de la personne âgée.

En attendant que cet examen soit proposé de façon systématique, il est possible de procéder soit même régulièrement une auto-observation de sa bouche. Il s’agit de rechercher des signes de problèmes nécessitant d’être soignés en étant attentifs à d’éventuels saignements des gencives, douleurs, etc.

Pour procéder à cet examen, il suffit de faire quelques gestes simples :

- Se laver les mains,
- Enlever son dentier ou sa prothèse dentaire, le cas échéant,
- Regarder dans le miroir son visage et son cou à la recherche d’éventuelles grosseurs, de chercher un changement de teints des lèvres ou des bosses, de même avec les joues,
- Examiner l’intérieur de sa bouche, en vérifiant les gencives, à la recherche de saignements, gonflements…, puis les dents (changement de teinte, cassures…), la langue (en la tirant). Enfin, basculer la tête en arrière pour vérifier le palais (de préférence avec un petit miroir comme celui des dentistes).
- Vérifier son haleine en expirant à proximité du miroir,
- Vérifier la sensibilité des dents lors des repas froids ou chauds.

Lorsqu’un problème est repéré, il est recommandé de prendre rapidement rendez-vous avec le dentiste, car traités à temps, les problèmes sont généralement bénins.

Le courrier de la maison de retraite et des personnes âgées
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
(IP:xxx.xx2.103.75) le 13 décembre 2011 a 22H18
 (Visiteur)

Alors là laissez moi rire, les dentistes sont des arnaqueurs, pendant 12 ans chaque visite annuelle se terminait par..vous avez une dent carié...faut plomber. Maintenant cela fait 32 ans que je ne mets plus les pieds chez le dentiste et mes dents vont très bien.

0 vote
par usbeck (IP:xxx.xx4.239.161) le 4 mars 2012 a 09H52
usbeck (Visiteur)

Bonjour !

Oui, où est l’honnetete, l’amour de metier, l’amitié. Comment confier sa bouche à n’importe qui, sinon malgré, contrer et forcer.