Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Santé : Pourquoi faut-il se méfier des arguments "scientifiques" ?
Santé : Pourquoi faut-il se méfier des arguments "scientifiques" ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
5 février 2014
Auteur de l'article
Emeline, 22 articles (Rédacteur)

Emeline

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
22
nombre de commentaires
19
nombre de votes
2

Santé : Pourquoi faut-il se méfier des arguments "scientifiques" ?

Santé : Pourquoi faut-il se méfier des arguments "scientifiques" ?

En matière de santé, nous sommes bombardés en permanence de nouveaux résultats "scientifiques", d’études "scientifiques" prouvant tel ou tel bienfait et tel ou tel risque. Mais comment distinguer le vrai du faux, les bons conseils des mauvais, et débusquer les informations derrière lesquelles se cachent un lobby ou simplement le besoin de vendre un magazine ? 

Dans cette vidéo TED (dont les sous-titres français sont malheureusement catastrophiques), l'on nous explique différentes raisons pour lesquels il ne faut jamais se fier à "l'argument d'autorité", qu'il vienne d'un soit-disant docteur avec 4 ou 5 titres, ou bien d'une firme pharmaceutique, ou de toute autre organisation apparemment "sérieuse" mais qui a des intérêts en jeu. Cette vidéo montre que tout résultat "scientifique" en matière de santé peut être manipulé. 

Elle montre aussi que les médias sont capables de reprendre n'importe quel petit bout de résultat d'étude scientifique pour en faire un scoop, ce qui abouti parfois à des absurdités. Ainsi le café serait à la fois un facteur de cancer et protecteur contre le cancer ; boire un verre de vin par jour protégerait du cancer du sein, etc.

Il faut donc, par soi-même : 

  • recouper les informations,
  • sortir des sites qui apparaissent dans les premiers résultats google et aller chercher, un peu plus loin, d'autres sons de cloche,
  • consulter le site Cochrane France,
  • vérifier les sources et les titres des personnes ou groupes qui affichent telle ou telle information scientifique,
  • se tourner éventuellement vers les blogs écolos et alternatifs ,
  • se demander si un lobby pourrait avoir intérêt à influer sur l'information,
  • se fier à son bon sens...

Deux exemples, en matière de grossesse et de bébé.

Les produits à base de soja sont déconseillés aux femmes enceintes sur de nombreux sites, car ils entraîneraient des problèmes hormonaux sur les enfants au moment de l'adolescence. Mais ont-ils réellement fait des études sur une si longue période ? J'en doute... Et comment les femmes asiatiques font-elles donc ? Là-dessous pourrait bien se cacher le lobby des produits laitiers, qui mène en France une véritable opération de propagande.

Autre exemple, concernant un petit matelas pour bébé, le Cocoonababy de RedCastle. Toutes les personnes qui l'ont utilisé pour leur bébé en sont charmées. Pourtant, alors que le bébé ne peut dormir dessus que pendant 3 ou 4 mois, ce qui rend l'investissement très coûteux (le produit est cher à l'achat) il est écrit en gros et en rouge, qu'il ne faut surtout pas en acquérir un d'occasion. Apparemment, le cocoonababy prendrait la forme du bébé, et ne pourrait donc pas servir au bébé suivant. Ce qui s'avère faux de l'avis de toutes les personnes qui s'en sont servis pour plusieurs de leurs enfants. Et comme le faisait justement remarquer quelqu'un sur un forum, ces objets sont utilisés dans certains services de néonatologie, et il est peu probable qu'ils soient jetés et rachetés entre chaque enfant...

En conclusion, il est bon de se souvenir que nous sommes chacun responsable de croire ou non aux informations santé dont on nous bombarde, et qu'il est plus que jamais nécessaire de questionner les soit-disants résultats scientifiques que l'on nous brandit sous le nez en permanence. 

Emeline
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Sciences