Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Saint-Louis (AP-HP) se dote d’une plate-forme biologique unique en France
Saint-Louis (AP-HP) se dote d'une plate-forme biologique unique en France
note des lecteurs
date et réactions
15 avril 2011
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

Saint-Louis (AP-HP) se dote d’une plate-forme biologique unique en France

Saint-Louis (AP-HP) se dote d'une plate-forme biologique unique en France

La plate-forme de Diagnostic Biologique Automatisé (DBA) du groupe hospitalier Saint-Louis, Lariboisière, Fernand Widal (Assistance publique-hôpitaux de Paris) a ouvert ses portes le 5 avril 2011 sur le site de l’hôpital Saint-Louis.

Initié sous la responsabilité du Dr Dominique Vitoux, le projet a été mis en oeuvre dans le but d’optimiser la prise en charge des prélèvements biologiques réalisés sur les patients hospitalisés dans le groupe hospitalier, ainsi que l’analyse de ces prélèvements.

Une innovation technologique

La plateforme de DBA (Hôpital St-Louis-AP-HP)© AP-HP

La plate-forme DBA permet de mutualiser l’ensemble des activités automatisées de biologie pour des prélèvements de biochimie, hématologie et hémostase, virologie, immunologie et pharmacologie. Plus de 120 types d’examens y sont analysés avec un débit d’environ 6000 analyses par jour. Très innovante du point de vue technologique et organisationnel, elle présente la particularité d’intégrer 11 automates de haut débit sur des circuits entièrement robotisés et continus. La plate-forme intègre également l’accueil centralisé de biologie ainsi que l’arrivée du réseau de transport interne des flacons contenant les prélèvements, transport qui se fait par pneumatique (réseau de tubes à air comprimé). Elle organise l’enregistrement et le tri de tous les prélèvements, assure les relais informatiques avec les systèmes d’information des différents laboratoires de l’hôpital pour la transmission des fiches des patients et des résultats d’analyse.

Un fonctionnement non-stop

L’ensemble fonctionne en continu, c’est-à-dire 24h sur 24 et 7 jours sur 7, assurant une prise en charge plus rapide et plus fluide des prélèvements, tout en diminuant les délais d’attente, et ce dans des conditions optimisées et homogènes de traçabilité, de sécurité et de qualité analytique. En outre, le système procède à des analyses sur des quantités de prélèvements beaucoup plus faibles, ce qui permet de diminuer le nombre de tubes prélevés par patient.

Un équipement unique en France

 

Un robot de la plateforme de DBA (Hôpital St-Louis-AP-HP)©AP-HP

 

Cette chaîne robotisée est unique en France. Elle a été mise en place par la société Roche Diagnostics, sélectionnée à l’issue d’un appel d’offre. Chaque étape de ce projet, de la réorganisation des locaux à la réalisation des travaux, de la mise en place du réseau de transport des prélèvements par pneumatique à l’implantation des automates et des systèmes d’information, a fait l’objet de nombreux échanges et discussions au sein de la communauté hospitalière. En lien étroit avec les directions administratives et la direction de l’hôpital Saint-Louis, le projet a impliqué des agents, des techniciens et leur encadrement, des biologistes et des chefs de service de toutes les disciplines de la biologie présentes sur le site.

Ce travail commun et ouvert, au-delà de l’innovation technologique, a été essentiel à l’aboutissement du projet. Désormais, les patients hospitalisés dans le groupe hospitalier pourront bénéficier d’un diagnostic plus précoce grâce à un système d’analyse plus rapide et très fiable.

Véronique Dubernard et Ermine Facchin
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Hôpital