Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Rencontre avec un fondateur d’une communauté en Chine de 3 millions de médecins
Rencontre avec un fondateur d'une communauté en Chine de 3 millions de médecins
note des lecteurs
date et réactions
16 février 2012
Auteur de l'article
Denise Silber, 27 articles (Spécialiste e-santé)

Denise Silber

Spécialiste e-santé
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
27
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Rencontre avec un fondateur d’une communauté en Chine de 3 millions de médecins

Rencontre avec un fondateur d'une communauté en Chine de 3 millions de médecins

Autrefois (c’est à dire en 2007, lorsque nous avons commencé à parler de la Santé 2.0 en France), s’il s’agissait de parler de taille importante, on regardait à l’Ouest aux Etats-Unis. On parlait de deux sites : PatientsLikeMe en ce qui concerne les communautés de patients, et  dans le cas des communautés de médecins, la référence était "Sermo," la communauté américaine créée il y a une demie-douzaine d’année.

Maintenant, il faut regarder à l'Est, car Il n'y a pas qu'une mais deux communautés de professionnels chinois en ligne qui dépassent le million de médecins ! DXY frôle les deux millions, de même Haoyisheng, la communauté crééé par Gao Zhan. C'est vertigineux. L'information a mis un certain temps à circuler. Mais elle rattrape maintenant un peu du temps perdu, puisque Doctors 2.0 & Vous invite aussi bien Tiantian Li que Gao Zhan à Paris pour la 2e édition. 

Comment Tiantian Li a-t-il créé en l'an 2000 un site qui est entré dans la vie quotidienne des médecins chinois ? Cliquez...

Denise Silber : Que pouvez-vous nous dire sur les médecins chinois, qui nous aident à comprendre leurs besoins à l'égard de votre communauté en ligne et de son portail ?

Tiantian Li : Fondamentalement, les médecins chinois ont trois besoins principaux : la pratique médicale, la FMC et la recherche scientifique.

Parmi ces trois besoins, il se pourrait que la recherche scientifique soit la plus forte pression sur les médecins chinois, particulièrement sur ceux qui exercent dans les meilleurs hôpitaux. Depuis que tous les hôpitaux des "Trois tiers" (les meilleurs de Chine) assurent la promotion de leurs praticiens exclusivement sur la base des publications scientifiques, tout médecin chinois est requis de publier ses recherches non seulement dans un journal universitaire mais dans le journal ayant le meilleur impact factor. DXY fonctionne depuis 12 ans et rassemble près de 3 millions de professionnels. Il a été une plateforme ouverte pour échanger des idées, trouver des collaborateurs ou des co-auteurs et diffuser des résultats. Dans DXY, les trois thèmes les plus suivis sont les discussions de cas, les nouvelles médicales et les webinaires de leaders d'opinion. Par ces activités en ligne, les médecins peuvent communiquer, débattre et discuter entre eux ; ils peuvent trouver des pairs ayant les mêmes intérêts ou les mêmes objectifs de recherche. Dans DXY, ils peuvent établir des relations sociales et générer des collaborations. DXY a publié en 6 ans plus de 60 livres avec l'aide de plus de 2000 médecins et beaucoup d'articles de recherche publiés sont basés sur la collaboration de membres de DXY. Depuis que tant d'articles ont été publiés, il y a eu aussi, récemment, un grand besoin de diffusion de résultats. Aussi DXY a-t-il développé une fonction "twitterlike" pour une diffusion universitaire plus rapide.

En ce qui concerne les besoins de pratique médicale, DXY a développé en 2011 une application mobile pour iPhone, iPad et Android. Cette application est centrée sur la radiologie, un manuel des médicaments et des directives cliniques. Elle a été téléchargée plus d'un million de fois en 6 mois et, avec la croissance rapide des smartphones, nous continuons à développer des applications dans le domaine de la pratique médicale de façon à répondre aux besoins professionnels .

DS : Quelle est votre plus grande satisfaction à ce jour en travaillant avec les médecins chinois ?

TL : La plus grande satisfaction est que DXY soit devenu un site Web indispensable dans la vie quotidienne des médecins chinois. Cette communauté en ligne ne fournit pas seulement des informations et des connaissances,
elle est aussi un refuge spirituel pour ces médecins épuisés. Les médecins sont isolés en Chine, ils doivent étudier pendant toute leur vie, mener à bien des recherches scientifiques que cela leur plaise ou non, faire face à la mort, leur salaire est plutôt bas, certains patients n'ont pas confiance en eux et parfois même les attaquent. Ils ont beaucoup de stress et ont besoin d'un lieu où leur collègues et pairs les comprennent et leur apportent des encouragements. À DXY ils parlent de leur épouse, de leurs enfants, de leurs bonheurs et de leurs angoisses. Parfois un sujet est repris par des milliers de médecins tout simplement parce que beaucoup de médecins sont dans le même sentiment. De ce point de vue DXY est devenu une part de la vie des médecins en Chine.

DS : Quels commentaires recevez-vous des médecins sur la communauté et le portail que vous avez créé ?

TL : Depuis que DXY est devenu une part de la vie quotidienne du médecin chinois, il nous arrive de recevoir des "prières" comme : j'espère que DXY va avoir telle fonction ou tel contenu d'ici peu ; ou des "malédictions" comme : au diable la censure de DXY ; ou des questions comme : pourquoi DXY a-t-il un système de score/coin ? Mais, vu nos ressources limitées, nous ne pouvons pas toujours satisfaire tous les besoins et nous piquons juste quelques choses qui en valent la peine. Il y a des suggestions très constructives et d'autres très trompeuses. Heureusement, nous sommes capables de retenir l'important dans une énorme masse d'informations. Je pense que c'est aussi une sorte de data mining by eyeballs.

DS : Pourquoi conseillez-vous aux gens de venir à Doctors 2.0 & You ?

TL : Vous pouvez concevoir combien il est important de relier les médecins du monde et de générer des résultats fructueux pour nos systèmes de soins, mais il reste un long chemin à parcourir. Doctors 2.0 & You pourrait vraiment être la meilleure conférence (comme dit Berci) si nous participons activement à l'événement et assurons sa promotion.

DS : Qu'espérez-vous emporter de la conférence ?

TL : J'espère pouvoir rencontrer Berci en personne et lui demander comment il possède l'énergie de tweeter ou d'écrire dans son blog chaque jour que Dieu fait. :)

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté