Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Recherche en biologie santé : la dynamique poitevine
Recherche en biologie santé : la dynamique poitevine
note des lecteurs
date et réactions
18 octobre 2011
Auteur de l'article
Réseau CHU, 258 articles (Réseau des CHU)

Réseau CHU

Réseau des CHU
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
258
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Recherche en biologie santé : la dynamique poitevine

Recherche en biologie santé : la dynamique poitevine

Avec quatre unités et un centre d’investigation clinique labellisés par l’Inserm, le CHU de Poitiers conforte sa valeur hospitalo-universitaire ; cette reconnaissance témoigne de la qualité de la recherche poitevine en biologie santé ; elle est aussi le résultat d’années de soutien et d’accompagnement de l’établissement auprès de ses chercheurs. Synonyme d’excellence, la labellisation Inserm attirera de jeunes professionnels et praticiens au CHU de Poitiers qui entend bien poursuivre sur cette dynamique et créer avec l’Université une structure fédérative de recherche (SFR) baptisée INNO-PHIT (innovation - pharmacologie - ingéniérie tissulaire) qui regrouperait les équipes et laboratoires intervenant sur la transplantation, les neurosciences et la pharmacologie. Gros plan sur les équipes labellisées Inserm au 1er janvier 2012.

"IRTOMIT" - unité ischémie-reperfusion en transplantation d’organes (Pr Thierry Hauet) – U927

Pour les experts de l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (AERES), cette unité monothématique jeune et dynamique, encore en montée en charge, traite d'une thématique incontournable en transplantation puisque l’ischémie reperfusion et la conservation des organes sont des éléments majeurs du processus. Le projet IRTOMIT répond à un important problème de santé publique concernant le rôle de la phase de conservation des organes en vue de leur transplantation et de leur devenir au long terme.
Cette unité est très liée à la plateforme de chirurgie expérimentale reconnue (labellisation IBISA - infrastructure en biologie santé-agronomie depuis janvier 2009). Cette plateforme est située sur le site de l'INRA du Magneraud à Surgères (17) et sa direction scientifique est assurée par le Pr Thierry Hauet.

L’unité pharmacologie des anti-infectieux (Pr William Couet) – ERI23

Dans la perspective d'une labellisation en tant qu'unité INSERM, l'équipe du Pr William Couet et les instances du CHU et de l'Université de Poitiers ont reçu la visite des experts le 19 janvier 2011 pour examiner le projet scientifique et les travaux de cette unité mono-équipe.
Le domaine des travaux de l’équipe est la pharmacologie des médicaments antibiotiques, l’étude de leurs relations pharmacocinétique-pharmacodynamique à partir de modèles expérimentaux et dans le cadre d’essais cliniques. Objectif : optimiser les traitements antibiotiques et antifongiques en vue d'en augmenter l'efficacité et d'en réduire la toxicité, mais aussi d'éviter la survenue des résistances.
Dans leur rapport, les experts ont souligné la reconnaissance internationale de l’équipe dans le domaine de la pharmacologie des médicaments anti-infectieux. Les risques pris dans le choix de la colistine comme sujet d’étude central des travaux de l’équipe se sont avérés pertinents. L’évaluation a permis d’apprécier les réels progrès réalisés par l’équipe en termes de reconnaissance internationale et d’organisation depuis l’évaluation précédente, en février 2009.
Cette unité devient une unité Inserm à compter du 1er janvier 2012.

Le laboratoire de neurosciences expérimentales et cliniques (Pr Mohamed Jaber)

Ce laboratoire travaille sur les maladies liées au vieillissement (Alzheimer, Parkinson) avec pour objectif de comprendre l'origine de ces pathologies et de proposer de nouvelles pistes thérapeutiques, mais également sur les troubles du comportement issu de la dépendance (drogues, jeux...).
A compter du 1er janvier 2012, le laboratoire de neurosciences expérimentales et cliniques sera une unité de recherche labellisée INSERM autonome.
Cette unité est composée de 3 équipes INSERM :
1. L'équipe de David Belin qui travaille sur la psychobiologie des désordres compulsifs
2. L'équipe d’Afsaneh Gaillard sur les thérapies cellulaires dans des pathologies cérébrales
3. L'équipe de Marcello Solinas sur la neurobiologie et la neuropharmacologie de la dépendance
De plus, une équipe d'accueil (EA) de l'Université de Poitiers travaillant sur la maladie d'Alzheimer et sous la direction de Guylène Page est associée à cette unité INSERM. Cette unité entretient également des liens scientifiques très étroits avec le professeur Jean-Luc Houeto, également directeur adjoint du laboratoire de neurosciences expérimentales et cliniques.
Les experts de l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (AERES) ont reconnu l'excellence de cette unité dans le domaine pré-clinique des neurosciences.

L’équipe de recherche sur les cellules leucémiques et thérapeutiques (Pr Ali Turhan) – EA3805

Depuis le 1er janvier 2009, l'EA 3805, dirigée par le Pr Ali Turhan, est une équipe labellisée en tant que groupe poitevin INSERM au sein de l'unité U935 localisée à l'hôpital Paul Brousse de l'AP - HP dirigée par Annelise Benaceur.
Cette équipe travaille sur deux thématiques :
• Cellules souches malignes de deux pathologies, la leucémie myéloïde chronique (LMC) et le glioblastome (tumeur cérébrale). Dans cette thématique, les équipes de chercheurs mettent en oeuvre des recherches permettant de comprendre comment les cellules souches résistent au traitement de certains cancers.
• Cellules souches embryonnaires afin de générer des tissus utilisés dans la médecine régénérative. Dans le cadre de cette thématique, l'équipe du Pr Turhan travaille notamment en collaboration avec l'unité du Pr Thierry Hauet pour générer des cellules permettant d'améliorer la vascularisation des greffons dans le modèle animal. La finalité est d'appliquer les résultats de ces recherches sur l'homme.
La labellisation INSERM de l'U935 est liée au calendrier des vagues de labellisation INSERM de l'AP-HP. La demande de re-création de cette unité fera l'objet d'un dépôt de dossier fin 2013, pour une visite des experts au courant de l'année 2014. La re-création pourra prendre effet au 1er janvier 2015.

Le centre d’investigation clinique (Pr François Guilhot) – CIC-P 0802

Structure transversale de promotion de la recherche clinique, le centre met à la disposition des investigateurs (institutionnels ou industriels) des outils et des moyens pour mettre en oeuvre leur recherche dans des conditions de sécurité les plus optimales possibles pour le patient et la qualité des résultats de la recherche. Il travaille en lien étroit avec les autres unités de recherche INSERM du site afin de favoriser le transfert et promouvoir la recherche.

Le centre d’investigation clinique s'est adossé à trois thématiques de recherche :
• Physiopathologie et thérapeutique des pathologies myéloproléfératives (Pr François Guilhot et Dr Lydia Roy). Ce module est ancré sur les activités de recherche clinique et translationnelle en hématologie. Le site de Poitiers est internationalement connu dans le domaine de la leucémie myéloïde chronique (LMC).
• Nutrition, facteurs foetaux et post-natals et maladies chroniques (Pr Samy Hadjadj et Pr Régis Hankard). Un projet est tourné vers le diabète et l'une de ses complications chroniques, la néphropathie. Un autre projet concerne les protéines et la croissance.
• Neurosciences cliniques (Pr Jean-Luc Houeto, Dr Nemathollah Jaafari et Pr Marc Paccalin). Cet axe vient épauler la future unité de recherche INSERM du laboratoire de neurosciences expérimentales et cliniques porté par le Pr Mohamed Jaber. Ce module neurosciences sera le lien entre la recherche fondamentale et la recherche clinique dans ce domaine.
Un 4ème module est également développé sous la responsabilité du Pr Pierre Ingrand concernant l'épidémiologie clinique et la bio statistique.

Les experts de l’AERES ont émis un avis très favorable (A+, excellence internationale) pour le renouvellement de la labellisation INSERM du CIC 0802 du CHU de Poitiers pour une durée de 5 ans à partir de 2012.

POST-SCRIPTUM

  • En savoir plus sur l’Inserm et l’AERES

    Dirigé par André Syrota, l’INSERM est un organisme public français dédié à la recherche médicale, placé sous la double tutelle du ministère l’Enseignement supérieur et de la Recherche et du ministère de la Santé.
    Afin de labelliser ses unités de recherche, l’INSERM s’appuie sur une évaluation scientifique nationale et comparative par les pairs. Pour examiner les demandes de labellisation ou de renouvellement de labellisation, une visite sur site est conduite par l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (AERES).
    A l’issue de cette visite, le rapport du comité d’évaluation est adressé par l’AERES au demandeur qui a la possibilité de répondre aux observations contenues dans ce rapport. Celui-ci est également remis aux établissements auxquels le demandeur a adressé sa demande de labellisation. L’INSERM, dans ce cas précis, transmet ce rapport ainsi que les réponses des porteurs de projet à la commission scientifique spécialisée.
    Les instances de l’INSERM se saisissent des résultats de l’évaluation de l’AERES pour donner un avis au conseil scientifique et au directeur général sur les labellisations.
    Au cours de la séance plénière, la commission scientifique spécialisée prend en compte le rapport d’évaluation de la visite sur site et les réponses des porteurs de projet afin d’établir un classement des équipes. Un rapport de séance, rendant compte du débat tenu lors de la session plénière, est transmis, sous le sceau des présidents des commissions scientifiques spécialisées, au conseil scientifique.
    Le conseil scientifique donne son avis sur les propositions de création. Le directeur général de l’INSERM établit la liste finale des équipes et des unités créées.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Recherche Santé Biologie