Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Qui fume du cannabis ado devient un adulte idiot
Qui fume du cannabis ado devient un adulte idiot
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
28 août 2012 | 23 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Qui fume du cannabis ado devient un adulte idiot

Qui fume du cannabis ado devient un adulte idiot

Selon une étude américano-anglo-néo-zélandaise, la consommation régulière de cannabis durant l’adolescence peut provoquer une baisse des capacités intellectuelles à l’âge adulte. Les travaux, qui ont été publiés le 27 août dernier dans le bulletin Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), indiquent que les adultes ayant fumé cette plante dans leurs jeunes années ont des facultés de mémorisation, de concentration et de vivacité d’esprit moins prononcées que chez l’ensemble des adultes.

Le fossé est éloquent : Il y aurait huit points d’écart de quotient intellectuel entre les personnes ayant fumé régulièrement du cannabis durant leur adolescence et les autres. C’est à Dunedin, en Nouvelle-Zélande, que les chercheurs sont arrivés à cette conclusion. Une étude y a été effectuée sur 1037 personnes nées dans les années 1972 et 1973, et le QI des intéressés a été mesuré à différents moments de leur vie, entre l’âge de 3 et 38 ans. L’anomalie est la suivante : Chez ceux qui ont régulièrement tiré sur des pétards durant leurs années insouciantes de l’adolescence, il a été constaté un décrochage de huit points de QI. Et ce par rapport aux autres adultes, alors que le quotient intellectuel de l’ensemble de ces 1037 personnes était peu ou prou le même au moment de l’entrée dans l’adolescence.
 
Madeleine Meier, psychologue à l’université Duke, en Caroline du Nord, aux Etats-Unis, est la première a être surprise par ces résultats : « Le QI est censé être stable à mesure que l’on vieillit. D’ailleurs, chez les personnes qui n’ont jamais fumé de cannabis le QI a même légèrement progressé de quelques dixièmes de points ». Petite consolation pour les intéressés qui ont commencé à fumer du cannabis plus tardivement, à l’âge adulte : Les effets seraient ici moins néfastes pour l’intellect. Madeleine Meier rappelle ainsi que « l’adolescence est une période cruciale pour le développement cérébral, et le cannabis fumé durant cette période de la vie laisse des traces dont certaines resteront irréversibles ».
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
29 votes
par sirocco (IP:xxx.xx5.147.73) le 29 août 2012 a 11H08
sirocco (Visiteur)

S’il n’y avait que le cannabis pour décérébrer nos ados, le mal serait assez négligeable et l’avenir riant.

28 votes
par Saber (IP:xxx.xx5.197.218) le 29 août 2012 a 11H16
Saber (Visiteur)

Le QI, quelle arnaque cette fausse évaluation des personnes servant à nous diviser, à sur ou sous estimer les individus oubliant complétement que nos caractères, nos émotions et nos réactions peuvent être différente selon les personnes. Cette étude est bidon et ne vaut rien du tout, encore de la propagande pathétique.

0 vote
par j2l (IP:xxx.xx3.212.212) le 31 août 2012 a 11H10
j2l (Visiteur)

Absolument d’accord Yes

21 votes
par jul (IP:xxx.xx4.74.102) le 29 août 2012 a 12H06
jul (Visiteur)

Obama a consommé beaucoup d’herbes durant sa jeunesse ... ou comment la désinformation et la propagande se mettent au service de l’hypocrisie !

on enlève les pub sur l’alcool la télé et on le mets sur internet, c’est que les jeunes n’y sont jamais !!

le vrai problème c’est ce p***** d’alcool qui tue de millier de personnes, le cannabis n’a JAMAIS tué qui que ce soit !!!!

sans parler du tabac et des camions d’anxiolytique et d’antidépresseur vendues chaque année ( Ah mais ça ça rend intelligent). fichu pays d’hypocrite !!!

5 votes
(IP:xxx.xx8.148.23) le 29 août 2012 a 18H46
 (Visiteur)

Cette étude est sûrement bidon. Cependant, je trouve le discours banalisant le Cannabis très dangereux. Consommateur régulier entre 18 et 30 ans - par régulier je parle d’un à deux pétards par jour en moyenne - je peux confirmer que la consommation régulière est extrêmement néfaste et a des effets terribles sur la personnalité : concentration, motivation, sociabilité etc... Certes, directement le cannabis n’a jamais tué personne. Mais si on arrivait à mesurer les conséquences réelles du mal-être que la dépendance psychologique au cannabis crée, le résultat serait effrayant... Je ne parle même pas des accidents de la route dus au discours "ouais, quand tu fumes c’est pas comme avec l’alcool, tu contrôles complètement..." À l’hypocrisie des antis répond l’hypocrisie et la mauvaise-foi des pros. À quand une vraie communication sans tabou sur ce ’est vraiment le cannabis ?

0 vote
(IP:xxx.xx7.209.120) le 31 août 2012 a 18H06
 (Visiteur)

Mon beau-frère est décédé il y a deux ans dans un accident de la route causé par un jeune qui a été contrôlé positif au cannabis. Le mec est chômeur, agressif et mal élevé. Inutile de préciser qu’on n’a reçu aucune indemnité, qu’il est toujours en liberté et qu’il conduit encore bien qu’il n’ait plus de permis.

7 votes
(IP:xxx.xx4.151.180) le 29 août 2012 a 13H57
 (Visiteur)

il n y a pas la même stat avec la TV ?

4 votes
par Patrick (IP:xxx.xx0.188.6) le 29 août 2012 a 13H59
Patrick (Visiteur)

étude bidon qui ne signifie rien premierement es-ce que l’étude à été faite avec des hommes ou dedes femmes car les stades adolescences adultes ne sont pas toyt a fais pareil ,faut se dire aussi que c’est une drogue pas rentable pour le gouvernement car elle ne la vend pas mais quelque chose se cache derriere cette etudes, pourquoi dire ca au jeune ? leur fare peur ?et dans quel but ? j’aimerais voir les resultats de la meme etude avec la cigarette je crois qu’on pourrai etree surpris....

5 votes
par Rensk (IP:xxx.xx8.30.246) le 29 août 2012 a 15H43
Rensk (Visiteur)

Surprenant n’est-ce pas ? Les 3 États qui sont le plus sévère au monde disent (prétendent quelque chose) et de suite "on saute sur l’occasion"...

C’est contradictoire avec des pays ayant une toute autre approche de la drogue que ces États guerrier contre leurs propre population...

Les États qui ont relativement libéralisé la drogue se retrouvent avec des gens qui fument tous les jours et qui ont une position sociale enviée par les chômeurs non fumeurs...

C’est un peu comme la guerre entre la France et la Suisse au sujet des centres de "piquouses" à l’héroïne...

Nous avons prouvé à l’ONU le bénéfice réalisé mais ; la France et les USA sont contre les résultats obtenus, ils préfèrent croire en leurs fameux *Good Blesse América*

10 votes
par Polinside (IP:xxx.xx1.160.26) le 29 août 2012 a 17H52
Polinside (Visiteur)

On peut aussi retourner la conclusion : les personnes ayant des QI plus faibles fument plus à l’adolescence, tout simplement...

3 votes
par malinois (IP:xxx.xx5.219.78) le 29 août 2012 a 18H36
malinois (Visiteur)

Ben oui, étude stupide..faite par des fumeurs de canabis ?

Un enfant qui passe 4 heures de son temps assis devant la télé par jour, aura une aorte plus étroite...conclusion ? La télévision réduit la taille de l’aorte ? NON ! L’inactivité réduit la taille de l’aorte...

On revient à ce scientifique qui hurle à une mouche de s’envoler et qui sous le souffle du scientifique s’envole...ensuite il lui coupe les ailes et lui hurle à nouveau de s’envoler, la mouche ne bouge plus évidemment, mais conclusion du scientifique : Couper les ailes d’une mouche la rend sourde !

1 vote
(IP:xxx.xx2.133.249) le 29 août 2012 a 18H58
 (Visiteur)

Bah non puisqu’on te dit que les gens testés avaient tous à peu près le même QI à l’adolescence.

Perso, je suis pour la légalisation du cannabis, et je ne sais pas bien ce que vaut cette étude. Ce que je sais, c’est que si les jeunes fument beaucoup de pétard et se mettent des mines, c’est triste dans les deux cas.

Quand on est jeunes on doit avoir d’autres hobbies que de se mettre la gueule d’une manière ou d’une autre. Contrairement à l’alcool, ce qui est inquiétant, c’est pas la nocivité du pétard, mais le fait qu’un jeune fume son pétard tous les jours. Pourquoi ce besoin ? C’est ça la question.

De même pourquoi untel a-t-il besoin de se goinfrer de sucreries ?

Ce sont les déséquilibres affectifs, émotionnels, les carences de sens, et bien d’autres choses qui sous-tendent les comportements abusifs, auxquelles il faudrait réfléchir sérieusement, mais on en viendrait de toutes façons à remettre en cause des fondamentaux de notre société, le consumérisme, la passivité politique des masses et en particulier des jeunes qui en guise de protestation contre un monde qui les emmerde, fument comme des pompiers et se mettent la gueule le week-end, encore inconscients du fait qu’ils pourraient au lieu de ça travailler pour faire entendre leur voix et transformer la société.

1 vote
par Bob (IP:xxx.xx1.211.76) le 29 août 2012 a 19H07
Bob (Visiteur)

Stupéfiant du latin stupere = qui rend stupide

Se décalquer le cerveau trop souvent rend con , on s’en serait douté :)

1 vote
par Dan (IP:xxx.xx8.73.153) le 29 août 2012 a 19H26
Dan (Visiteur)

Je ne pense pas que tous les idiots aient fumé du cannabis !!! Cela se saurait depuis longtemps ! La baisse du QI des français me paraît de toute autre nature .... ! Et ne remonte qu’à quelques années ! Mais que des "pauvres" en fume, cela semble gêner fortement les "avides" qui nous tiennent lieu de donneurs de leçons ! L’alcool n’est jamais remis en cause : bizarre non ? Certains médicaments non plus ??? Les mariages consanguins encore moins.. ??? Empêcher la libéralisation du cannabis me paraît plus vrai ! Ne pas couper les vivres à la pègre ! Favoriser la délinquance, l’insécurité, les trafics, et mafias pour se la jouer "maîtres du monde" ! Beurk !

1 vote
(IP:xxx.xx7.34.66) le 29 août 2012 a 20H10
 (Visiteur)

Le cannabis est un psychotrope, et je pense qu’il devrait être consommé avec modération et par des adultes. Cela dit, je crois que cette étude est une fumisterie. J’ai moi même beaucoup fumé à l’adolescence et mon QI a été évalué à 130 l’an dernier (j’ai 30 ans), me plaçant dans la catégorie des "adultes surdoués". Donc, soit j’avais une QI vraiment exceptionnel plus jeune, soit cela n’a pas un gros impact, si impact il y a. Et je suis d’accord avec Polinside.

2 votes
par BzzzBzzz (IP:xxx.xx8.185.81) le 29 août 2012 a 23H09
BzzzBzzz (Visiteur)

Hé les mecs, pas de panique, vous avez vu le nom de l’auteur : Patrick Rollo Ha bon, vous ne connaissez pas le "papel de fumar RASTA ROLLO ". Rolo cela signifie " faire tourner", suivez mon regard... Donc on a bien compris son "papier" est a fumer et c’est en tout cas fumeux ! Et puis, et puis tout comme l’alcool, le tabac, et autres machins, c’est pas pour les gamins, pas pour les ados ! Ça c’est clair !

Et puis et puis, à voir l’usage plutôt délétère que font les jeunes de leur capacités intellectuelles, cela nous montre bien qu’ils ne sont pas à quelques neurones près ! Il y aurait donc en France près de 5 millions de décérébrés ! Tout s’explique donc ! Hé Rollo fait nous un machin du genre " CANNABIS...Le Déclin de La FRANCE ". Le problème c’est pas la chine et les délocs, c’est pas la financiarisation de l’éco, c’est pas l’ultralibéralisme, c’est pas le nihilisme et le relativisme, c’est pas les intégrismes religieux, c’est pas le consumérisme, c’est le "cannabisme". Voilà enfin trouvé la source de tous les maux ! L’énorme taux d’échec de l’éducation nationale, c’est pas le manque de moyens humains et matériels, c’est le cannabisme.

Hé bien, moi j’hésite, entre les savants et les brillants toujours prêt à mettre leur intelligence au service d’inventions qui nous bousillent nos libertés, et d’autres brillants et savants qui deviennent des politicards roublards et retords, et d’autres de brillants industriels qui ne cessent de détruire notre environnement, et d’autres qui nous inventent des objets des plus intéressants mais qui entre les mains de la masse se transforme en objet d’abrutissement massif, j’hésite à applaudir ! On en vient a se demander est-ce que c’est vraiment de l’intelligence qui manque, est-ce vraiment de cerveaux dont on a besoin ? Et puis qui vous dit que le con vit dans le malheur et que le savant vit dans le bonheur Et puis qui vous dit que le con crève malheureux et que le savant crève dans le bonheur ? Quel est le rôle des neurones et du QI dans le niveau de l’orgasme et du plaisir ? je ne sais pas mais celui du cannabis il est certifié ! Il faut redescendre ? Ok, c’est sûr... mais tout le monde redescend...

N’y a-t-il pas un proverbe qui dit, " celui qui augmente sa science augmente sa douleur ? Hé bien, ne peut-on pas comprendre qu’il y en a plein qui ne veulent pas souffrir davantage, en conservant trop de neurones ! Décidément, il y a trop de scientifiques sur cette planète et pas assez de poètes. Vraiment, vraiment trop de personnes qui savent ce qui est bon pour moi, et trop peu, voir personne pour le donner quand j’en ai besoin ! Merci à Patrick Rollo de nous donner l’occasion de rire un peu !

0 vote
par mary (IP:xxx.xx0.19.169) le 4 mars 2013 a 22H37
mary (Visiteur)

J’ aime beaucoup beaucoup ta façon de penser !!! je suis d’accord sur tout les points : parfois être trop intelligent , ça rend malheureux :-( En revanche , fumer c’est aussi un engrenage pas toujours positif , j’en suis moi même ’victime’ en temps qu’adulte . Il n’est pas si facile d’arrêter . En ce moment je pense avoir trop abusé , effectivement , je sais que le mal ne vient pas que de là , mais je sent que la substance , n’a pas que des bons cotés : paradis artificiel quand tu nous tient :-(((( , j’aimerais retrouver le bonheur en moi , sans avoir besoin de fumer pour arrêter de souffrir :-(

1 vote
par lemiere (IP:xxx.xx1.100.26) le 30 août 2012 a 00H01
lemiere (Visiteur)

pareil avec l’alcool, la clope etc...

intéressant toutefois tant les fumeurs veulent absolument croire que ça ne provoque aucun dégât physique...

bah le qi n’est pas non plus essentiel , sinon ça se saurait. Des armées de gens idiots ont parfaitement réussi leur vie..et cela dit sans ironie.

La vraie et seule question est de savoir sur quoi repose la distinction entre alcool et cannabis ou tabac... A titre personnel je pense que il faut que les gens qui pratiquent payent une taxe en rapport avec les dégâts causés sur la santé...donc implicitement légaliser et taxer le cannabis. il faut interdire aux mineurs ou responsabiliser les parents...au moins interdire la vente... il faut sanctionner également les accidents provoqués par une perte de contrôle dus aux effets des drogues... et alors ma foi...chacun prend ses responsabilités...et les assume.

0 vote
par Deneb (IP:xxx.xx6.180.73) le 30 août 2012 a 06H44
Deneb (Visiteur)

J’en connais beaucoup qui n’ont pas eu besoin de cannabis pour ça ....

1 vote
par Fakir (IP:xxx.xx4.222.69) le 30 août 2012 a 09H29
Fakir (Visiteur)

Je fus obligé, que dis-je contraint de fumer du cannabis pendant mon adolescence pour limiter un QI au dessus de la moyenne !

Puis plus il est au dessus...

Maintenant je vais beaucoup mieux... Je regarde tout bien la télévision comme il faut même si je ne comprend pas tout

1 vote
par infor-drogues (IP:xxx.xx4.142.117) le 30 août 2012 a 15H43
infor-drogues (Visiteur)

Pour une critique de cette étude : http://www.infordrogues.be/index.ph...

0 vote
par COLCHIQUE (IP:xxx.xx6.156.211) le 3 septembre 2012 a 11H29
COLCHIQUE (Visiteur)

Bonjour

Chaque fois que l’on parle de cannabis l’on se retrouve entre deux camps ; ceux qui ont un intérêt à ce que la prohibition du cannabis continue. L industrie de la pharmacie, l’industrie du textile, l industrie du papier etc que le chanvre pourrait concurrencé gravement.....

Puis ensuite le clan des fumeurs de cannabis qui crient à leur liberté chérie que l’on essaye de remettre en cause la consommation de cette plante.

De part mon métier j’ai l’occasion de cotoyer des jeunes de 20 à 25 ans ou plus qui ont derrière eux quelques années de consommation de cannabis (deux ans dans certains cas)

Et en toute objectivité, c ’est les conosmmateurs jeunes qui le disent eux-mêmes, ils notent vraiment des problèmes à leur santé ; capacité de la mémoire trés altéré, difficultés à se concentrer, manque de rapdité intellectuel, somnolence, léthargie, sauts d’humeurs, etc ;

J’ai put observer objectivement ces symtômmes ; mallheureusement ce n’est pas de la science ficition c’est une réalité terrible et déplorable.

Donc audelà de la guéguerre entre ces deux clans les pour et les contre il y a une réalité médicale qui ne peut etre contester au quotidien. Vouloir l’ignorer c’est encourager la remise en cause de la santé mentale de bien des jeunes !!!!!!

0 vote
par Ellie (IP:xxx.xx4.137.116) le 7 octobre 2012 a 13H50
Ellie (Visiteur)

Je n’ai jamais fumé quotidiennement, juste de temps en temps, parfois plus rapprochés que d’autres . J’ai commencé à 15 ans et demi, aujourd’hui j’en ai presque 20 . J’ai eu des bads avec le cannabis, surtout mélangé à l’alcool fort . Je pense qu’il ne faut pas être un géni pour savoir qu’une consommation excessive de drogue est mauvais pour la santé, cependant un ptit petard à l’occasion, entre amis, à un anniversaire, dans un atelier pour peindre, dessiné, écrire ; ça ne fait que très peu de mal . Après je pense qu’il ne faut pas mettre tout dans le même panier, il y a des différences entre le shit et la beuh, entre un shit tout coupé avec tout et n’importe quoi, et une bonne beuh "bio" qui a poussé chez un copain, les effets sont différents et surement plus nocif pour le premier que pour le second ! De ma propre expérience je peux dire qu’avec une drogue de meilleure qualité j’ai quasiment jamais eu de "bads" . Et puis savoir que ça vient de la patience d’un ami plutôt que de l’esclavagisme d’un peuple par des mafieux, c’est toujours plus rassurants . Si seulement le citoyen français avait le droit d’avoir un ,voir deux, pieds chez lui, ça pousserait peut être les gens au jardinage, et les ramènerais dans notre monde . Car n’est il pas plus inquiétant le rapport des gens aux choses ? Une file d’attente pour le nouveau iphone 5 me fait plus peur, Les gens ne bougent leur petites fesses que pour dépenser je ne sais combien de centaines d’euro pour un téléphone que pour faire un don à l’unicef ou à la croix rouge !