Accueil du site
> Santé & Maladies > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Quand les cuisines sont plus polluantes que les rues !
Quand les cuisines sont plus polluantes que les rues !
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
26 juin 2015
Auteur de l'article
Melena-Blog, 20 articles (Rédacteur)

Melena-Blog

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
20
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Quand les cuisines sont plus polluantes que les rues !

Quand les cuisines sont plus polluantes que les rues !

Et si notre maison était plus polluante que nos rues ? C’est en tout cas ce qu’a révélé une recherche menée par un observatoire public et dont les résultats ont été publiés le 11 juin dernier. En effet, l’air circulant à l’intérieur de la maison serait rempli de substances chimiques susceptibles de mettre en danger la santé des habitants.

 

Entre l’utilisation des pesticides, solvants, parfums, il existe un tas de solutions chimiques qui transformeraient notre maison en véritable nid à pollution, d’après les responsables de l’étude. Pis encore, nous serions huit fois plus exposés à la pollution à la maison que dans les rues. Les enquêteurs sont formels et il faut désormais prendre plus de précautions pour s’éviter de nombreux petits malaises et tout ce qui pourrait nuire au bien être de la maisonnée.

Une plus forte pollution dans la cuisine et la salle de bain

La cuisine et la salle de bain seraient les pièces de la maison présentant le plus fort taux de pollution compte tenu des détergents, des produits d’entretien ou de la fumée de combustion quotidiennement présents à ces endroits. Comme solution pour être à l’abri des effets de la pollution, les chercheurs encouragent l’utilisation des produits d’entretien naturels, mais préconisent surtout une aération constante de la maison. Il est aussi conseillé d’accroître la surveillance autour des enfants, surtout âgés de six mois à six ans, pour lesquels le danger d’ingestion est maximum.

Certes, la pollution est plus perceptible à l’extérieur qu’à l’intérieur de la maison, toutefois le risque que les habitants encourent est davantage lié à l’effet cocktail. En effet, toujours selon les enquêteurs, une habitation abriterait potentiellement environ un millier de substances chimiques, ce qui serait préjudiciable pour notre système immunitaire et serait à l’origine de plusieurs allergies. Alors, rappelez-vous la solution préconisée plus haut.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté