Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Promouvoir la recherche infirmière et paramédicale à l’AP-HP
Promouvoir la recherche infirmière et paramédicale à l'AP-HP
note des lecteurs
date et réactions
16 décembre 2011
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

Promouvoir la recherche infirmière et paramédicale à l’AP-HP

Promouvoir la recherche infirmière et paramédicale à l'AP-HP

L’AP-HP, centre hospitalier universitaire d’Ile de France est aussi une force motrice dans la recherche clinique.
Avec plus de 2700 projets de recherche en cours en lien avec ses partenaires académiques, dont 800 à promotion AP-HP, elle constitue le 1er centre de recherche biomédicale en Europe et le 1er centre d’essais cliniques en France. Les professionnels infirmiers et paramédicaux sont étroitement associés à ces programmes et l’AP-HP entend également développer la recherche paramédicale.

En 2009, le lancement du 1er Programme Hospitalier en Recherche Infirmière (PHRI) a concrétisé l’évolution de l’exercice infirmier. Dans ce cadre, 5 projets de recherche infirmière de l’AP-HP ont été retenus par le ministère en 2010. En 2011, parmi 21 PHRIP (Programme Hospitalier en Recherche Infirmière et Paramédicale) financés par le ministère, 5 sont issus de l’AP-HP. Ces projets témoignent de l’implication et du professionnalisme des paramédicaux de l’Institution dans le domaine de la recherche. Le point sur le sujet avec Roselyne Vasseur, Directrice des soins et des activités paramédicales de l’AP-HP.

Qu’est ce que la recherche infirmière ? Quels en sont les bénéfices pour les patients ?

La recherche infirmière résulte de l’interrogation des infirmières qui, confrontées à des problèmes de soins concrets dans leur exercice quotidien, s’interrogent sur leurs pratiques et cherchent à apporter des réponses scientifiquement validées. Via des projets de recherche, elles améliorent les connaissances et les pratiques en soins infirmiers au bénéfice direct des malades et de leurs proches. Grâce à ces recherches, les paramédicaux ont la possibilité de s’inscrire pleinement dans la dimension universitaire de l’AP-HP, car la recherche à l’hôpital ne relève pas exclusivement des médecins mais concernent l’ensemble des acteurs du soin.

Les projets de recherche infirmière portent sur des thématiques variées comme par exemple l’hypnose pré-opératoire et ses effets sur l’anxiété des enfants, les méthodes de surveillance de patients atteints d’encéphalopathie hépatique en réanimation, la prise en charge familiale des personnes en fin de vie, les consultations infirmières en médecine du voyage ou la prise en charge d’un patient atteint de la maladie de Huntington*. Des projets émanant de kinésithérapeutes ont également été retenus au titre du PHRIP.

Ce travail d’amélioration des pratiques de soins permet aux patients de bénéficier d’une prise en charge technique et relationnelle optimisée en termes de réduction des risques, d’augmentation de la qualité de vie et de répondre au mieux à leurs attentes.

Comment l’AP-HP entend-elle structurer et valoriser la recherche paramédicale ?

L’AP-HP se mobilise depuis plusieurs années pour structurer et valoriser la recherche paramédicale au sein de l’institution. La Direction centrale des Soins et des Activités Paramédicales (DSAP) et la Direction de la Recherche Clinique et du Développement (DRCD) ont collaboré dès le 1er appel d’offres PHRI en 2009 pour structurer la recherche infirmière puis paramédicale, en mettant en place une organisation adaptée pour accompagner les équipes dans ce parcours complexe.

L’institution s’attache à informer et soutenir autant que de besoin les équipes, mobilise les unités de recherche clinique « URC » au service des projets paramédicaux et formalise des avis sur les projets proposés avant transmission au Ministère de la santé.

Il s’agit également de faire connaître les travaux de recherche menés par les équipes au sein de l’institution (lauréats des PHRI/PHRIP…) via par exemple le journal des équipes de soins de l’AP-HP « Transmissions » ou le webzine institutionnel... Cette valorisation était l’un des objectifs de la 1ère journée AP-HP de la recherche infirmière et paramédicale que nous avons organisé hier.

Justement, quel était l’objectif de cette journée ?

L’objectif principal de cette 1ère journée dédiée à la recherche paramédicale était de diffuser ce qui est en marche à l’AP-HP dans le domaine des soins infirmiers et paramédicaux, de permettre aux professionnels paramédicaux de partager leurs expériences et au plan pédagogique d’illustrer les modalités pratiques d’accès à la recherche. Le tout pour démontrer que la recherche à l’APHP n’est pas un domaine sanctuarisé mais qu’elle peut être accessible aux équipes soignantes qui le souhaitent sous réserve qu’elles en acceptent les contraintes en termes de formation, méthodologie et réglementation.

*5 projets lauréats du PHRI 2010

Propos recueillis par Clémence Rémy
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Recherche Hôpital