Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Prolongez l’été grâce à la luminothérapie
Prolongez l'été grâce à la luminothérapie
note des lecteurs
date et réactions
2 novembre 2010
Auteur de l'article
Essentielle, 16 articles (Rédacteur)

Essentielle

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
16
nombre de commentaires
0
nombre de votes
13

Prolongez l’été grâce à la luminothérapie

Prolongez l'été grâce à la luminothérapie
Les vacances ensoleillées vous semblent loin ? Déjà marre de la grisaille ? Vous ressentez depuis quelques semaines une baisse de moral, un manque de tonus ? Vous avez besoin de dormir exagérément et de faire des écarts sucrés entre les repas ? Ne cherchez plus, vous faites certainement partie des 3 millions de français touchés chaque année par la dépression saisonnière, cette forme de déprime bien connue due au manque de lumière naturelle...
En effet, il paraîtrait que le manque de luminosité agit fortement sur notre organisme en provoquant un dérèglement hormonal, plus précisément un excès de mélatonine, qui serait à l'origine des symptômes énumérés ci-dessus.

Comment soigner ce trouble affectif et retrouver son énergie naturellement ?

Si une alimentation équilibrée et un exercice physique régulier et en extérieur peuvent contribuer à améliorer l'humeur (l'exercice stimule la production d'endorphines et de sérotonine, des hormones qui jouent sur le moral), il existe une autre méthode naturelle pour éviter les antidépresseurs. Vous la connaissez sûrement déjà il s'agit de la luminothérapie, cette méthode qui consiste à s'exposer quotidiennement, à heure fixe, à une lumière artificielle blanche de forte intensité censée apporter les mêmes bénéfices que la lumière du jour. Loin d'être un remède de grand-mère ni un mythe, ce nouveau mode de phytothérapie a fait ses preuves selon les scientifiques.

Mais savez vous vraiment comment utiliser ce traitement ? 

Quelques conseils pratiques pour bien faire sa cure de lumière et retrouver le sourire rapidement.
 
Aujourd'hui, la luminothérapie ne se pratique plus uniquement en institut. Bien qu'il s'agisse d'un investissement encore assez coûteux, vous avez la possibilité d'acheter ces lampes en pharmacie et même en grande surface, et de vous faire un véritable bain de soleil dans votre salon !



Il existe même des ampoules de luminothérapie, adaptables à vos luminaires, qui permettent de recréer chez vous une lumière naturelle tout en réalisant des économies d'énergie et en purifiant l'air de votre intérieur, comme l'ampoule Elecolight.



 
 
Autre trouvaille : un réveil simulateur d'aube pour retrouver un cycle de sommeil régulier. Certains sont dotés de programmes de relaxation et de lecteur de carte mp3.
 
Concernant les lampes plus "traditionnelles", les experts recommandent de s'exposer devant la source de lumière blanche de 10 000 lux (l'équivalent de la lumière d'une journée d'hiver bien ensoleillée) pendant environ 30 min chaque jour, de préférence le matin, du début de l'automne à l'arrivée du printemps. la lampe doit être placée à hauteur des yeux, à une distance de 40 à 60cm. Il n'est pas nécessaire de regarder la lampe directement, vous pouvez donc lire calmement votre magazine pendant ce temps.

Attention toutefois
 
La luminothérapie peut causer des maux de tête, avoir un effet sédatif ou provoquer une certaine agitation. Des effets secondaires à priori légers mais les médecins recommandent en général de réduire le temps d'exposition si nécessaire.

Il existe une contre-indication possible : la luminothérapie peut provoquer des douleurs oculaires ou d'autres problèmes aux yeux. Il est donc recommandé aux personnes qui reçoivent un traitement contre le glaucome, celles qui prennent du lithium et aux personnes âgées de consulter leur ophtalmologiste ou leur médecin généraliste avant de commencer une cure.

Pour les autres, souriez et soyez ZEN, même en hiver !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté