Accueil du site
> Santé & Maladies > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Prévenir naturellement les maladies des yeux
Prévenir naturellement les maladies des yeux
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
16 juillet 2014 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Vivéo, 27 articles (Site internet)

Vivéo

Site internet
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
27
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Prévenir naturellement les maladies des yeux

Prévenir naturellement les maladies des yeux
Attention, passé la cinquantaine, deux principales maladies des yeux risquent de menacer votre vision : cataracte et DMLA sont des maladies du vieillissement. La cataracte se guérit grâce à la chirurgie, tandis que la DMLA, incurable, peut se dépister précocement. A partir de là, nous disposons de traitements permettant de freiner, voire stopper leur évolution.

La cataracte

La cataracte correspond à un vieillissement naturel du cristallin, lequel s’opacifie. Une acuité visuelle qui baisse progressivement, une vision qui devient floue avec des éblouissements à la lumière, sont les principaux symptômes de la cataracte. Au début, lorsque la gêne visuelle est légère, le port de lunettes peut suffire. En revanche, lorsque la vue est fortement entravée, seule la chirurgie permet de guérir la cataracte. Cette intervention hautement spécialisée et délicate est aujourd’hui très fréquemment réalisée. Elle consiste à détruire au laser le cristallin opacifié et à le remplacer par un cristallin artificiel.
 
La DMLA ou dégénérescence maculaire liée à l’âge
 
Il s’agit d’une maladie liée au vieillissement de la rétine, et plus précisément de la partie centrale de la rétine, appelée la macula. Cette région centrale est responsable de la vision fine. C’est pourquoi les personnes atteintes de DMLA ont de grandes difficultés à lire ou à reconnaître les visages par exemple. Autres caractéristiques de la DMLA : une vision déformée avec ondulation des lignes droites, tache centrale, affaiblissement des couleurs, baisse de l’acuité visuelle. La DMLA est la principale cause de perte de la vision chez les plus de 50 ans dans les pays industrialisés. Il n’existe pas de traitement permettant de guérir la DMLA, d’où l’intérêt de la prévention, qui passe par un dépistage de cette maladie (réalisation d’un fond d’œil, examen indolore chez l’ophtalmologiste, à partir de 55 ans) puis d’une prise en charge permettant de stabiliser, de freiner l’évolution de la maladie, et parfois d’améliorer la vue : compléments alimentaires antioxydants, coagulation des néo-vaisseaux (laser, médicaments).
 
Des pigments pour la rétine
 
Dans le corps, on trouve plusieurs pigments présents dans notre alimentation : lycopène, bétacarotène… Au centre de la rétine, on trouve deux pigments particuliers : la lutéine et la zéaxanthine. Ceux-ci ont un rôle essentiel, car ils protègent la macula (centre de la rétine) de l’oxydation par des radicaux libres et des dégâts causés par la lumière. Leurs sources principales sont les légumes verts et les fruits oranges ou jaunes (clémentines, potirons, maïs…). Une étude a démontré une protection optimale contre la cataracte pour une consommation de 5 à 6 g par jour de ces pigments. Mais cela revient à manger tous les jours du chou ou des épinards…
 
ACE : vitamines pour vos yeux
 
Pour protéger la rétine, les vitamines sont également essentielles. Le trio détonnant est A, C et E.
- La vitamine C est en forte concentration dans le cristallin. Elle protègerait celui-ci de l’opacification à l’origine de la cataracte. La vitamine C se trouve surtout dans les agrumes, les poivrons, les kiwis…
- Les personnes qui ont une alimentation trop pauvre en vitamine A ont généralement une mauvaise vision, surtout nocturne.
- Les vitamines A et E jouent également un rôle dans la protection de l’œil contre la cataracte mais aussi contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). On trouve la vitamine A dans le foie, le jaune d’œuf, le beurre, le thon, le roquefort… Et la vitamine E dans différentes huiles, les germes de blé, le beurre, la margarine…
Attention, ce rôle préventif n’est réel que pour une consommation régulière sur une longue période.
 
Quand prendre des compléments alimentaires ?
 
De nombreux compléments alimentaires existent aujourd’hui pour la bonne santé visuelle. Mais lesquels prendre et quand ?
Essayez de privilégier ceux qui associent lutéine et zéaxanthine à des antioxydants de type vitamine C et Zinc ainsi que des beta-carotènes. Une cure d’Oméga-3 peut aussi constituer une aide pour la rétine.
Vous pouvez prendre ces compléments vision de manière préventive ou ponctuellement en cas de fatigue oculaire. Ils sont également fortement conseillés en cas de dégénérescence maculaire liée à l’âge. Dans tous les cas, n’hésitez pas à consulter votre médecin si vos troubles de la vision persistent. Et n’oubliez pas que ces compléments ne remplacent pas une alimentation équilibrée.
En suivant ces conseils, vous garderez bon pied bon œil !
 
Notre Conseil : ISODMA VISION
 
Isodma Vision
 
Pour garder vos yeux en pleine forme, la piste nutritionnelle est la plus prometteuse. Depuis 1992, l’étude AREDS tente d’identifier les facteurs de risques de la DMLA et de la cataracte. Cette célèbre étude montre qu’un traitement à base de vitamines antioxydantes (dont la lutéine et la zéaxantine), d’oméga-3 et de zinc, exerce un effet protecteur contre ces maladies irréversibles.
Le complément nutritionnel ISODMA Vision est le résultat de ces recherches !
 
2 comprimés par jour apportent la dose utile de Lutéine (extraite d’œillet d’Inde, la source la plus concentrée) et Zéaxanthine, les 2 pigments caroténoïdes présents dans la rétine et nécessaires à la vision (la DMLA est liée à leur disparition) + Oméga-3 EPA et DHA + les apports journaliers recommandés de vitamines A, C, E et Zinc ainsi que des extraits de Myrtille et Ginkgo pour un rôle antioxydant complet, qui ralentit le vieillissement des cellules du corps.
 
 
Un grand atout : les compléments nutritionnels peuvent se prendre à titre de prévention, avant même que les premiers symptômes n’arrivent.
Seul effet secondaire : du tonus !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Yeux DMLA
Commentaires
0 vote
par Ronfladonf (IP:xxx.xx2.31.65) le 17 juillet 2014 a 13H26
Ronfladonf (Visiteur)

Et vivent les articles sponsorisés !!!

Le problème c’est que même s’ils sont conctructifs (ce qui semble être un peu le cas de celui-ci), j’en arrive à développer le réflexe suivant : commencer par sauter à la fin de l’article et si on nous conseille une/marque un produit (même le meilleur du monde) , je fuis...

C’est dommage